Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Deuxième partie. Les comportements dans l'Europe occupée

Occupation militaire et domination impériale : des usages politiques et historiques de la notion de résistance

Pieter Lagrou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étude des comportements des populations en Europe face à l’occupation par l’Allemagne nazie implique une infinitude de nuances, souvent contradictoires, évoluant dans des temps très courts, fractionnée selon le tissu social de chaque société au niveau national comme local. Ce champ complexe est le plus souvent réduit, afin de le rendre intelligible, au triptyque occupation-résistance-collaboration : une action, deux types de réactions. Une bonne part de l’historiographie depuis au moins un quart de siècle s’est attelée à déconstruire cette image d’Épinal bien trop réductrice dans la clarté de choix se présentant comme mutuellement exclusifs. La réflexion qui suit se fixe un autre objectif. Indépendamment des évolutions historiographiques, ce triptyque fonctionne aussi comme étalon, permettant de qualifier la nature de tout un ensemble de constellations historiques et contemporaines, avec des effets rhétoriques, voire, conceptuels considérables.

Résumons la référence historique ains...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540