Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les comportements collectifs en France et dans l'Europe allemande

 | 
Pierre Laborie
, 
François Marcot

Première partie. Problématique et appréhension de l'objet « comportements »

À propos des concepts et de leurs usages. Table-ronde1

François Marcot, Denis Peschanski, Antoine Prost, Jacques Semelin et Julian Jackson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

François Marcot

Vont participer à cette table-ronde trois historiens qui, dans leur champ propre, ont eu à réfléchir sur l’utilisation des concepts, sur la manière dont ils sont forgés et sur leur usage. Je vais d’abord demander à Jacques Semelin sa première réaction à ce qui a été dit.

Jacques Semelin

Le texte de Bernard Lahire a été lu de façon admirable mais je dois avouer que je n’ai pas tout compris. Il s’agit d’une pensée puissante, et parce qu’elle vient d’un sociologue, elle est intéressante pour les historiens. N’y a-t-il pas une certaine tendance au déterminisme à partir de l’histoire et de la sociologie ? Je serais donc quelque peu réservé, mais il faudrait que je lise ce texte de façon plus attentive, car ce qui me semble important dans l’histoire est de comprendre l’imprévisible, de comprendre le hasard et la chance. Et je ne sais pas si l’approche de Bernard Lahire peut nous aider à cela. En tout cas, dans mes travaux actuels, je trouve qu’...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540