Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les catholiques et le cinéma

 | 
Mélisande Leventopoulos

Première partie. Le cinéma dans le régime d'iconicité catholique

Chapitre II. Faire voir, faire croire (1924-1928)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Véritable révolution des mentalités catholiques face au cinéma », le tournant de la fin des années 1920 est connu grâce aux travaux de Dimitri Vezyroglou. Les catholiques s’inscrivent alors dans un mouvement général d’occupation du champ cinématographique à la veille du parlant, auquel communistes et pouvoirs publics participent également, pour partir « à la conquête des masses », au point que D. Vezyroglou parle de « concomitance » entre ces différentes appropriations du cinéma1. Mais comment expliquer le tournant catholique ? Correspondance chronologique oblige, la tentation est grande de rapprocher la fondation du Comité catholique du cinéma (CCC) en 1927 avec celle, contemporaine, de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). Déterminer l’origine de l’élan cinématographique confessionnel suppose cependant de réinscrire celui-ci dans les tiraillements « entre reconquête politique et primauté du social2 » du catholicisme français des années 1920. Entre la dynamique d’opposition fron...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540