Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les catholiques et le cinéma

 | 
Mélisande Leventopoulos

Première partie. Le cinéma dans le régime d'iconicité catholique

Chapitre I. La reconfiguration cinématographique d’une médiation iconique (1895-1924)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au moment de son invention, le cinéma n’est naturellement pas enfermé dans un isolat médiatique puisqu’il s’inscrit dans la chaîne des genres et représentations médiatiques culturellement installés avant lui1. Son appropriation catholique est conditionnée, en 1895, par une longue décennie de défense religieuse dans le contexte d’émergence d’une préoccupation nouvelle, la déchristianisation, qui a stimulé un nouvel interventionnisme médiatique. Bien que le père Emmanuel d’Alzon, fondateur de la congrégation des augustins de l’Assomption ait été attiré très tôt par la presse, il faut attendre les années 1880 pour que paraisse le premier numéro de la Croix (devenu quotidien en 1883) et que la centrale de la Bonne presse (dont la raison sociale apparaît pour la première fois en 1889) soit créée2. La réhabilitation catholique de « l’arme de l’image » participe de cette mobilisation médiatique. L’association traditionnelle entre images, catéchèse et évangélisation se trouve remodelée du f...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540