Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Parti socialiste d’Épinay à l’Élysée

 | 
Noëlline Castagnez
, 
Gilles Morin

Troisième partie. Un parti pour changer la vie ?

Le Parti socialiste, un parti de type nouveau ?

Hélène Hatzfeld

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lors de sa fondation en 1971, trois ans après le mouvement de Mai 1968, le PS s’affirme comme un parti nouveau, en écartant de son nom toute référence à la SFIO et en adoptant une stratégie d’accession aux responsabilités gouvernementales. Il publie, dans la foulée, un programme dont le titre Changer la vie sonne en écho aux slogans de 68. Ce double signe de nouveauté mérite cependant d’être réexaminé quarante ans après : dans quelle mesure et au nom de quels critères, le Parti socialiste a-t-il été un parti de type nouveau ? Sur quel rapport avec les mouvements d’idées et les transformations sociales et culturelles de son temps a-t-il construit sa marche au pouvoir ? Pour aborder cette question, je proposerai d’abord quelques précisions de cadrage et de contextualisation, puis je m’intéresserai particulièrement au premier programme, Changer la vie, en prenant notamment pour exemple le thème de l’environnement. Je terminerai par quelques réflexions sur les limites du renouvellement ...

Auteur

Enseignant-chercheur CNRS au LAVUE, Laboratoire architecture ville urbanisme environnement

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540