Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Parti socialiste d’Épinay à l’Élysée

 | 
Noëlline Castagnez
, 
Gilles Morin

Deuxième partie. Le parti socialiste et les autres

Des Assises du socialisme au congrès de Pau : construire le grand parti des socialistes ?

Laurent Jalabert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les semaines qui suivent l’élection présidentielle de mai 1974, malgré la courte défaite électorale de François Mitterrand, sont un moment d’euphorie pour la gauche socialiste, qui cherche immédiatement à capitaliser la dynamique d’une victoire morale. Le 25 mai 1974, le candidat malheureux, à la suite d’une réunion du comité directeur du PS, lance un appel aux organisations de la gauche socialiste pour la tenue d’une vaste rencontre à l’automne 1974, en vue de parfaire l’unité. Le PSU répond le 26 par un « oui » timide, mais accepte la tenue « d’assises ». La CFDT, le 27 mai, commente la déclaration comme « un élément positif ». Son leader, Edmond Maire, le 3 juin, lance un appel à la constitution d’un grand Parti socialiste autogestionnaire. Le 11 juin, une coalition de groupes (GAM, Objectif socialiste, Vie nouvelle notamment), accepte le principe des assises, afin de fixer « un projet politique commun de société et à la constitution d’une force politique cohérente1 ». Fort de se...

Auteur

Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM, EA 3002

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540