Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Parti socialiste d’Épinay à l’Élysée

 | 
Noëlline Castagnez
, 
Gilles Morin

Deuxième partie. Le parti socialiste et les autres

Partenaires difficiles : le PS et ses « partis frères » en Europe (1976-1981)

Gilles Vergnon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Du mitan des années 1970 au seuil des années 1980, le socialisme en Europe connaît un glissement majeur : la désynchronisation entre des échecs électoraux répétés ou annoncés au Nord, et une dynamique ascendante apparemment irrésistible au sud de l’Europe, particulièrement dans les trois États qui transitent de régimes autoritaires vers des démocraties politiques : le Portugal et la Grèce en 1974, et l’Espagne à partir de 1975. Les social-démocraties nordiques, britannique et allemande enregistrent en effet des revers successifs : échec historique du SAP suédois lors du scrutin du 19 septembre 1976, redoublé en septembre 1979, défaite de la coalition de gauche conduite par Joop den Uyl aux Pays-Bas en décembre 1977, sévère défaite de James Callaghan et du Labour Party face aux conservateurs de Margaret Thatcher le 3 mai 1979, usure de la « petite coalition » allemande, associant sous la houlette d’Helmut Schmidt, SPD et libéraux du FDP, avant sa cassure en septembre 1982.

Au sud de l...

Auteur

Maître de conférences HDR en histoire contemporaine, IEP de Lyon, LARHRA UMR-CNRS 5190, chercheur associé au CHS du XXe siècle

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540