Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Ligue et ses frontières

 | 
Sylvie Daubresse
, 
Bertrand Haan

Première partie. Des divisions omniprésentes des frontières mouvantes

Le parlement de Paris pendant la Ligue : entre divisions et prudence

Sylvie Daubresse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Henri III, à qui les portes de sa capitale sont fermées depuis l’assassinat des Guise en décembre 1588, constate que le parlement de Paris entérine les lettres patentes signées par le duc de Mayenne et par le conseil général de l’Union, et qu’il est donc un instrument de légitimation juridique entre les mains des ligueurs. Le souverain n’ignore pas non plus le ralliement à la Ligue de nombreux autres parlements de province. De Blois, en février 1589, il se décide à réagir et interdit l’exercice de la justice à Paris, puis commande à tous les officiers de la cour de Parlement et de la Chambre des comptes de quitter Paris et de se rendre à Tours, sous peine d’être privés de leur office1. Chaque membre du parlement de Paris a donc été confronté à la douloureuse question de rester ou de tout quitter pour gagner la ville de Tours, ce qui l’a plongé, à n’en pas douter, dans la perplexité et l’embarras2. Bien après les événements, le secrétaire d’État Villeroy évoque, dans ses Mémoires, l’...

Auteur

Ingénieur de recherche au CNRS, Centre Roland Mousnier (UMR 8596)-université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur le parlement de Paris pendant les guerres de Religion, notamment pendant la Ligue. Voir son édition des Actes du parlement de Paris et documents du temps de la Ligue (1588-1594), publié chez Honoré Champion, en 2012, avec la collaboration de Bertrand Haan.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540