Versión clásicaVersión móvil

La forme de la ville

 | 
Stéphane Bourdin
, 
Michel Paoli
, 
Anne Reltgen-Tallon

Troisième partie. Traductions d'un idéal

Construire la ville de la Renaissance. L’exemple siennois

Fabrizio Nevola
Traductor: Noémie N’Diaye.

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Lorsqu’on regarde la célèbre vue aérienne de la ville de Sienne, c’est un tissu courbe et sinueux que l’on voit : on n’y trouve ni les traces de quadrillage ni le plan radial si souvent associés au quadrillage centurié des villes d’origine romaine ou des colonies établies au XVIe siècle dans un but précis. Au lieu de cela, sa topographie et ses repères rendent explicites les conflits qui ont opposé, après l’Antiquité, les magnats, les évêques et le pouvoir communautaire émergent. La bâtisse de sa magnifique place en forme de coquille Saint-Jacques (Piazza del Campo) ainsi que les bâtiments qui l’encadrent sont typiques du style gothique qui dominait l’architecture civile italienne au début des années 1300. Sous le long « gouvernement des Neuf » (1287-1355), les talents artistiques éclatants de Duccio, Simone Martini et des frères Lorenzetti se sont combinés avec les fortunes des banquiers et des marchands de la ville pour contribuer à la construction de monuments architecturaux reli...

Autor

University of Exeter (Royaume-Uni).
Noémie N’Diaye. (Traductor)

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search