Version classiqueVersion mobile

La forme de la ville

 | 
Stéphane Bourdin
, 
Michel Paoli
, 
Anne Reltgen-Tallon

Troisième partie. Traductions d'un idéal

Traductions d’un idéal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la forme de la ville peut être porteuse d’expressions identitaires ou refléter la nature du pouvoir politique, c’est aussi parce que, plus fondamentalement, elle est susceptible de traduire les idéaux de nature philosophique ou morale des sociétés humaines qui en constituent le terreau. Ainsi la notion d’ordre urbain, bien souvent incarnée par le géométrisme des formes, apparaît-elle comme une constante pour signifier un certain degré de civilisation, depuis l’urbanisme orthonormé antique jusqu’à sa récupération par les canons esthétiques et intellectuels de la Renaissance occidentale ; et à l’inverse, mais avec au fond le même résultat en ce qui concerne l’assimilation effectuée entre civilisation et urbanisme, on peut trouver aux mêmes époques et dans les mêmes lieux de véritables contre-modèles dans lesquels les écarts par rapport à cette norme urbaine vont de pair avec la ruine ou le chaos.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search