Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La forme de la ville

 | 
Stéphane Bourdin
, 
Michel Paoli
, 
Anne Reltgen-Tallon

Premiere partie. Expressions identitaires

Petra et praxis. La forme politique de la ville à Amiens au XVIe siècle

Olivia Carpi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 25 janvier 1589, dans une lettre à Henri III, le duc de Longueville parle de « forme de république imaginaire » pour désigner le corps de ville d’Amiens, qui s’est soustrait à l’obéissance du roi, a pris les armes contre lui, confisqué le produit de ses impôts et fait alliance avec des princes rebelles et étrangers, ainsi qu’avec Paris et les autres villes ligueuses de la province1. Pour le gouverneur de Picardie, dont la famille est par ailleurs détenue en otage par les dirigeants amiénois, il s’agit, en employant ces mots, de dénoncer ce qui relève du crime de lèse-majesté, mais aussi de discréditer ces impudents bourgeois qui prétendent apparemment, par ces agissements, rivaliser avec les cités-États italiennes, les villes libres d’Empire, celles de la confédération helvétique ou des Provinces-Unies, émancipées de l’autorité des princes et se régissant de manière complètement indépendante.

Certes, Longueville exagère, en partie pour s’attirer les bonnes grâces d’Henri III. Cepe...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540