Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La forme de la ville

 | 
Stéphane Bourdin
, 
Michel Paoli
, 
Anne Reltgen-Tallon

Premiere partie. Expressions identitaires

Jean le Marchant, Miracle III1 : La tentation de déserter Chartres ou l’incendie de la cathédrale et la protection mariale

Gérard Gros

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Emprés le deul et la tristeice
Revint le pueple en grant leesse,
Et quant furent lié et joieus,
Lors furent forment curïeus 2
De(s) refeire l’iglise arrieres 3.

Loin de l’acception topographique (et même de la suggestion morphologique), la notion de forme prend dans les Miracles de Jean le Marchant, au sens figuré ou de façon différée, une coloration idéologique, voire une signification institutionnelle (sous l’égide du culte marial). Après tout, l’assimilation de la cathédrale coiffant et dominant la cité de Chartres à un domaine appartenant en propre à Notre-Dame, et mieux, même, sa qualification supposée de demeure préférée de la Vierge, identifiaient l’échange pieux au rapport féodal, autrement bénéfique, idéal, que toute relation humaine relevant d’une hiérarchie d’ordre politique. Avec le Miracle III de Jean le Marchant4, on voit cette relation dans un temps d’épreuve, un moment de cris...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540