Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La forme de la ville

 | 
Stéphane Bourdin
, 
Michel Paoli
, 
Anne Reltgen-Tallon

Premiere partie. Expressions identitaires

La ville entre deux cultures. Valence et son urbanisme entre Islam et féodalité

Antoni Furió et Juan Vicente García Marsilla

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

« Et quand nous vîmes notre bannière au sommet de la tour, nous descendîmes de cheval, et nous nous tournâmes vers l’Orient, les larmes aux yeux, et baisâmes la terre pour remercier Dieu de la grande grâce qu’il nous avait accordée. » Ainsi le roi d’Aragon Jacques le Conquérant exprime-t-il dans sa chronique autobiographique l’émotion qu’il a ressentie en voyant son drapeau flotter sur l’une des tours de la ville musulmane de Valence, qui venait de se rendre à ses troupes après un siège d’une durée de cinq mois1. C’était le 28 septembre 1238. Onze jours plus tard, le souverain faisait son entrée solennelle dans la cité et se rendait à l’ancienne grande mosquée, purifiée et de nouveau consacrée comme cathédrale chrétienne – elle avait été basilique wisigothe avant l’arrivée des musulmans –, où il entonnait, avec les guerriers et les évêques qui l’accompagnaient, un Te Deum d’action de grâces pour remercier Dieu du don qu’il lui avait ainsi accordé. La ville dans ...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540