Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fin de l'Empire romain d'Occident

 | 
Christine Delaplace

Épilogue. 477-531. Les Wisigoths face à l’Orient et ses représentants en Occident

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À partir de 477, nous entrons dans une phase nouvelle de l’histoire des Goths installés en Gaule du Sud. La constitution d’un royaume romano-barbare en Italie sous la direction d’Odoacre, directement sous la tutelle institutionnelle et diplomatique de Constantinople, modifie profondément les relations internationales de l’Empire romain entre 477 et 488. Ensuite, l’installation au pouvoir en Italie de Théodoric le Grand et de ses premiers successeurs, comme représentants de l’empereur puis administrateurs de la pars Occidentis, fait encore évoluer la situation diplomatique vers une autre configuration de rapports de force, scandée en deux périodes distinctes. Jusqu’en 511, c’est la mise en place puis l’échec de la politique de la « famille de rois » instituée par Théodoric dans les premières années de son règne. De 511 à 531, c’est la constitution d’un grand royaume ostrogothico-wisigothique d’Italie et d’Espagne qui se mesure à la nouvelle hégémonie en Gaule du royaume franc de Clov...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540