Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fin de l'Empire romain d'Occident

 | 
Christine Delaplace

Cinquième partie. 455-477 : de l'exercitus Gothorum au regnum indépendant

455-477 : de l’exercitus Gothorum au regnum indépendant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De la fin de la dynastie théodosienne scellée par l’assassinat de Valentinien III en 455 à la mise en place de la délégation de pouvoir concédée à Odoacre en Italie en 476, se déroule une période que l’on peut considérer comme une période de crise politique chronique, essentiellement marquée par la contradiction entre, d’une part la difficulté pour l’Orient à assumer son rôle dans la conduite des affaires de l’Occident et d’autre part la difficulté pour l’Occident à admettre enfin l’inutilité du maintien d’un empereur dans la pars Occidentis. Lorsque les résistances de part et d’autre furent levées, après bien des atermoiements et des solutions bancales, l’Occident romain était constitué de royaumes romano-barbares reconnus par l’empereur d’Orient.

Aussi, plus que le traité de 475 entre Théodoric II et l’empereur Julius Nepos que beaucoup d’historiens ont retenu comme le point de départ chronologique de l’indépendance effective du royaume wisigothique, faut-il retenir la date de 477 ...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540