Version classiqueVersion mobile

La fin de l'Empire romain d'Occident

 | 
Christine Delaplace

Quatrième partie. 418-455 : l'évolution du rôle des fédérés wisigoths au sein de la Pars Occidentis

Chapitre VII. 418-425. Entre renovatio imperii et naissance d’un regnum, le royaume wisigothique de Toulouse existe-t-il dès 418 ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La politique de Constantius : un limes déplacé au sud

Le « royaume wisigothique de Toulouse » : une invention historiographique

Dans ce chapitre au titre quelque peu provocateur, nous voudrions d’abord réfléchir à l’influence du discours historique sur la création d’une entité étatique comme celle qui est définie par l’expression « royaume wisigothique de Toulouse ». C. Martin remarque que

« le royaume de Tolède n’est paradoxalement jamais désigné sous ce nom dans les sources contemporaines. « Royaume de Tolède » est un titre élaboré par les historiens sur le modèle de celui de son prédécesseur, le regnum tolosanum, comme le montre l’intitulé d’un ouvrage de Ramon d’Abadal, Du royaume de Toulouse au royaume de Tolède. Les noms que se donnait le royaume wisigothique sont en fait très souvent pluriels : les sources parlent de Spania, Gallia et Gallecia, de provinciae regni nostri, ou de regnum gothorum et sueuuorum1 ».

Cette grande spéc...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search