Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La fin de l'Empire romain d'Occident

 | 
Christine Delaplace

Première partie. Sources, héritage historiographique et problématiques actuelles

Sources, héritage historiographique et problématiques actuelles

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’héritage historiographique

Après Grégoire de Tours et tout le long du Moyen Âge jusqu’à l’époque moderne, les Wisigoths en Aquitaine n’ont pas d’histoire autonome. Leur historiographie est dépendante de l’histoire des Francs qui les ont battus et ils n’apparaissent qu’en toile de fond d’une « scène primitive » sans cesse rappelée : le baptême de Clovis et la conversion de la Gaule, future France, fille aînée de l’Église. Pour leur survie historiographique, les Wisigoths ont également eu le tort d’être ariens, donc du mauvais côté de l’histoire religieuse chrétienne qui s’exprima surtout comme étant celle du catholicisme triomphant. Ils sont des hérétiques dont les historiens sont bien souvent incapables de définir le particularisme dogmatique. Il suffit, pour les caractériser, qu’ils aient été battus dans une guerre considérée comme la première croisade. Ils seront d’ailleurs parfois confondus dans certaines chroniques médiévales, avec les hérétiques contemporains, les Sar...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540