Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La cour sous l'empereur Claude

 | 
Anne-Claire Michel

Troisième partie. La cour, lieu de pouvoir et de symbole du pouvoir

Chapitre VII. Représentations de la cour, symbole du pouvoir claudien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec l’instauration du Principat, la cour devient un des centres de la vie politique romaine. Remarquable instrument de pouvoir, elle devient un moyen pour l’empereur d’affirmer sa puissance. Mais dans la mesure où son existence ne repose sur aucune définition officielle et juridique, elle doit être visible. « The emperor needed to be seen to have power1 » et « you were a friend of the emperor because you were seen as a friend of the emperor. Your status was dependent to some extent on what others thought your status was2 ». Instrument de pouvoir et lieu de mise en scène de ce dernier, la cour devient alors le symbole du pouvoir claudien. À la mort du prince, le jugement porté par les auteurs antiques sur les années 41-54 est déterminé par l’image qu’ils ont de la cour de cette époque.

Notre réflexion sur les représentations contemporaines et postérieures de la cour de Claude s’organisera ainsi en deux temps. Tout d’abord, nous nous interrogerons sur la nature, la temporalité et la s...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540