Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La cour sous l'empereur Claude

 | 
Anne-Claire Michel

Deuxième partie. La cour comme milieu social prosopographie de la cour claudienne

Chapitre IV. Le milieu aulique claudien : création impériale ou respect des traditions ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La cour est un milieu socialement hétérogène où cohabitent par exemple d’anciens esclaves avec des membres de la vieille nobilitas républicaine. Faut-il pour autant parler d’une société de cour1 qui bouleverserait la hiérarchie sociale traditionnelle pour imposer sa propre hiérarchie exclusivement fondée sur la faveur du prince ? Les clivages sociaux entre les membres du milieu curial ne sont-ils pas dans certains cas dépassés pour donner naissance à des « clans2 », regroupant plusieurs membres de la cour unis par des liens familiaux, amicaux, de clientèle ou par une origine géographique commune ? Dans quelle mesure cette structuration de la cour en différents sous-ensembles évolue-t-elle en fonction des rapports de force politiques, entraînant une réorganisation constante des liens unissant les différents membres de la cour ? Si des solidarités géographiques existent à la cour de Claude, se traduisent-elles pour autant par la formation de « partis géographiques3 » ? Ce sont toutes ...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540