Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La cour sous l'empereur Claude

 | 
Anne-Claire Michel

Première partie. La cour comme espace topographie des résidences impériales

Chapitre I. La cour sur le Palatin : extensions, réalités, unité ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Prologue historiographique : la rupture des dernières décennies

Le cœur des espaces auliques est composé par la résidence principale de Claude : celle du Palatin. Cette colline constitue le lieu initial du pouvoir impérial1. À la différence de Tibère qui, en 26, quitta définitivement Rome pour Capri, Claude y a habité tout au long de son principat2. Le Palatin est donc l’espace aulique que l’empereur et son entourage ont le plus fréquenté entre 41 et 54 apr. J.-C.

Rappelons pour commencer qu’il s’agit d’un dossier fort compliqué : les sources littéraires sont peu nombreuses, la documentation archéologique est souvent récente et d’interprétation encore discutée. Les vestiges sont, notamment pour la période des Julio-Claudiens, peu nombreux, dans la mesure où les anciens édifices ont pu être détruits par les travaux flaviens et sévériens. Il ne reste bien souvent que les substructions et les fondations.

Toutefois, la connaissance de cette colline a été profondé...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540