Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Bataille

 | 
Franck Mercier
, 
Yann Lagadec
, 
Ariane Boltanski

L’étrange bataille : prendre la mesure de l’événement

Olivier Chaline

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un récit de bataille, terrestre ou maritime, a une fin en apparence simple : il s’arrête avec la mise en évidence du moment où l’un des deux adversaires se reconnaît vaincu, est pris, annihilé ou contraint au repli, voire à la fuite. L’objet bataille est alors clos sur lui-même et le narrateur peut passer rapidement à l’énoncé des conséquences. Seulement cela revient à escamoter ce que fut, pour les combattants et ceux qui se trouvèrent peu après en contact avec eux, une part importante de la réalité guerrière : ce moment « entre chien et loup » où il est bien difficile de prendre la mesure de l’événement qui vient de survenir. Unités dispersées, confusion, choc de la blessure ou de la captivité, disparitions qu’on ne veut pas encore tenir pour des pertes, mouvements, pillages et ricochets de violences font que, par sa nature même, le combat qui a été livré ne s’achève pas d’une manière promptement lisible1. Mais déjà, dans l’épuisement, l’euphorie ou la fuite, les premiers récits p...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540