Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Bataille

 | 
Franck Mercier
, 
Yann Lagadec
, 
Ariane Boltanski

Ravenne (11 avril 1512) : la première bataille moderne ?1

Jean-Louis Fournel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le constat de la tradition et ses limites

Un peu moins de trente ans après la bataille de Ravenne, à une date indéterminée entre 1537 et 1539, Guicciardini, au moment de narrer le heurt des fantassins à Ravenne, le jour de Pâques (11 avril) 1513, remarque :

« Tous les bataillons étant entremêlés de la sorte, commença une grande bataille, l’une des plus grandes sans doute que l’on eût vue depuis des années en Italie, car la journée du Taro [Fornoue] avait été à peine plus qu’un bon choc de gens d’armes, car les faits d’arme du royaume de Naples furent plutôt des actions désordonnées et intrépides que des batailles, et car, sur les rives de l’Adda [Agnadel], seule une petite partie de l’armée vénitienne avait combattu ; mais ici [à Ravenne], mêlés dans la bataille qui était livrée en rase campagne sans obstacle des eaux ou des fossés, combattaient deux armées qui avec acharnement ne voulaient que la victoire ou la mort, enflammées toutes deux non seulement par la gloire promise et par l...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540