Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Entre mer et ciel

 | 
Philippe Hroděj
, 
Marie-Christine Michaud

Première partie. L'Alpha et l'Oméga

Représentation du voyage transatlantique chez les migrants italiens. L’exemple de Golden Door de Emanuele Crialese

Marie-Christine Michaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Any life is a personal odyssey, lived within specific cultural and historical bounds. »
Helen Barolini1.

Entre 1870 et 1924, quelque 4,5 millions d’Italiens émigrèrent aux États-Unis à la recherche de meilleures conditions de vie. Même si nombreux étaient ceux pour lesquels l’émigration ne représentait qu’une solution temporaire, le départ vers le Nouveau Monde signifiait pour la plus grande partie de ces hommes et femmes un tournant décisif de leur existence puisque beaucoup quittaient leur foyer pour la première fois. Dans ce sens, le film de Emanuele Crialese, Golden Door (2005), est révélateur. Il nous livre une représentation du voyage transatlantique chez des émigrants siciliens en retraçant le périple d’une famille de paysans, de son village aux portes de l’Amérique, au début du XXe siècle. Il s’agit d’une odyssée géographique, en trois étapes (le périple terrestre en Sicile, la traversée de l’océan à bord d’un paquebot, l’arrivée à Ellis Island) mais également d’une aventure...

Auteur

Professeure des universités en études américaines, université de Bretagne-Sud. Directrice adjointe de l’EA 4249-HCTI (Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540