Version classiqueVersion mobile

Entre Islam et Chrétienté

 | 
Stéphane Boissellier
, 
Isabel Cristina Ferreira Fernandes

Troisième partie. Les confins défensifs, des territoires ? Idéologie et organisation matérielle

Nobles, concejos et Ordres militaires. Frontière et organisation de l’espace entre le Douro et le Guadiana au XIIe siècle1

Pascual Martínez Sopena

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Als amics Mercè Aventin i Josep Maria Salrach

Introduction

Palmela et ses horizons sont un pays approprié pour évoquer les frontières entre les chrétiens et les musulmans dans l’Espagne du XIIe siècle. Sa position sur une crête, son château reconstruit maintes fois, ou son lien avec l’ordre de Santiago, permettent d’associer Palmela avec d’autres lieux comme Consuegra, Oreja ou Alburquerque, pour ne citer que des grands sites d’une frange frontalière largement disputée. Tous ces lieux firent partie d’un vaste dispositif défensif pendant une guerre qui dura plus de cent ans : une période qui donna lieu à des relations complexes entre pouvoirs et communautés locales de chaque côté de la frontière. La proximité de Palmela vis-à-vis de Lisbonne et de Setúbal est à mettre en parallèle avec la situation d’Oreja et de Consuegra par rapport à Tolède, ou avec celle d’Alburquerque par rapport à Badajoz. S’agissant de seigneuries, municipes (concejos) et ordres ...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search