Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Droits des enfants au XXe siècle

 | 
David Niget
, 
Yves Denéchère

Deuxième partie. Communautés de cause

Droits de l’enfant : impératifs politiques et moraux et nécessités psychopédagogiques selon Ernst Papanek (1900-1973)

Jean-Christophe Coffin

Résumé

Le droit à l’éducation, la liberté de l’enfant et sa protection sont considérés comme des valeurs fondamentales pour le développement de l’enfant et de l’adolescent par Ernst Papanek (1900-1973) tour à tour pédagogue, travailleur social et professeur de sciences de l’éducation et largement influencé par la psychologie adlérienne. C’est à partir de son expérience de la prise en charge des enfants persécutés pendant la Seconde Guerre mondiale et ensuite de la prise en charge des mineurs délinquants qu’il a combattu aux États-Unis pour ces droits. Il a publié ses observations dans différents journaux académiques nord-américains dans les années 1950 et 1960. Il encourageait l’émancipation de l’enfant et le développement de l’autonomie sans pour autant placer sur un même plan l’enfant et l’adulte. Ardent défenseur d’une société démocratique et solidaire, il estimait nécessaire de développer l’intérêt social de l’enfant.

The right to education, the freedom of the child and his or her protection are considered as fundamental values for his moral and psychological development by Ernst Papanek (1900-1973) successively educator, social worker, child psychologist and professor of education and largely influenced by Adlerian psychology. Based on his work on refugee and homeless children during and after World War II and on his work with juvenile delinquents and maladjusted children in New York City, he published his observations in American scholarly journals during the 1950s and the 1960s. He supported the emancipation and the autonomy of the child but never considered the child as an adult. His general considerations on education aimed at building a democratic society based on solidarity and on the development of social interest of the child.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En tant qu’éducateur, formé au travail social et à la psychologie, Ernst Papanek est intervenu sur la place de l’enfant dans la société, sur la responsabilité des parents et celle de l’État et a défendu un certain nombre de principes à partir des expériences qu’il a vécues au cours d’une existence passée avec des enfants et des adolescents. Un certain nombre des points inscrits dans les textes internationaux concernant les droits de l’enfant et le respect de sa dignité sont proches d’idées abordées et défendues par cet homme qui a traversé les crises et les violences du XXe siècle. Cette contribution sera axée autour de trois thèmes qui lui ont été chers : l’éducation, la liberté et la protection. Il s’est majoritairement investi dans la question des enfants victimes et par conséquent, c’est d’abord à partir de cette catégorie qu’il intervient sur l’enfance. Ce point est important pour comprendre un certain nombre de thématiques privilégiées par Papanek.

Né à Vienne avec le XXe siècl...

Auteur

Jean-Christophe Coffin est maître de conférences en histoire et épistémologie de la psychiatrie, rattaché à l’EA 4569 de l’université Paris Descartes et chercheur associé au centre d’histoire des sciences et des techniques A. Koyré (UMR 8560). Jean-Christophe Coffin a publié plusieurs articles sur la psychiatrie de l’enfant et un ouvrage intitulé La transmission de la folie, Paris, L’Harmattan, 2003.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540