Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Combattre et gouverner

 | 
Bertrand Fonck
, 
Nathalie Genet-Rouffiac

Première partie. Nouvelle histoire bataille, nouvelle histoire campagne

La guerre vue des brancards. Traumatismes et blessures dans le registre d’admission de l’Hôtel royal des Invalides (1670-1791)

Joël Coste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fondé par Louis XIV pour « loger tous les officiers et soldats tant estropiés que vieux et caducs1 », l’Hôtel royal des Invalides a accueilli des cohortes de soldats, cavaliers, sous-officiers et officiers ayant servi dans les armées françaises, et ayant bien souvent été blessés au cours de leurs campagnes. Le registre d’admission de l’Hôtel royal des Invalides, qui contient des informations parfois très détaillées sur l’état civil, la carrière militaire et l’état de santé des soldats adressés à l’Hôtel, a été heureusement conservé et constitue aujourd’hui une source exceptionnelle pour l’histoire de la santé et l’épidémiologie historique de l’époque moderne. Dans le cadre d’une étude de l’état de santé des militaires adressés à l’Hôtel royal des Invalides2, nous avons réalisé une analyse du registre d’admission de 1670 à 1791 dont les objectifs étaient de caractériser les blessures reçues par les militaires, et notamment celles liées au combat et aux principaux engagements de l’arm...

Auteur

Médecin rhumatologue, épidémiologiste, professeur de santé publique à l’université Paris Descartes et responsable de l’unité de biostatistique et d’épidémiologie des Hôpitaux universitaires Paris Centre. Il est également directeur d’études d’histoire de la médecine à l’École pratique des hautes études (section des sciences historiques et philologiques). Ses domaines de recherche historiques incluent la biopathologie historique, l’épidémiologie historique et l’histoire culturelle des maladies. Il est notamment l’auteur de La littérature des « Erreurs populaires ». Une ethnographie médicale à l’époque moderne (Honoré Champion, 2002), Représentations et comportements en temps d’épidémie dans la littérature imprimée de peste (1490-1725). Contribution à l’histoire culturelle de la peste en France à l’époque moderne (Honoré Champion, 2007), et Les écrits de la souffrance. La consultation médicale en France (1550-1825) (Champ Vallon, 2014).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540