Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Combattre et gouverner

 | 
Bertrand Fonck
, 
Nathalie Genet-Rouffiac

Un parcours d’historien

La guerre à l’époque moderne : histoire d’une histoire

Hervé Drévillon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aussi loin que je me souvienne, l’histoire de la guerre n’a jamais exercé sur moi la fascination que je perçois parfois chez les étudiants qui suivent aujourd’hui mes cours. À l’École des hautes études en sciences sociales, où je choisis, en 1990, de m’inscrire en doctorat sous la direction de Roger Chartier, l’histoire militaire était ignorée. Le choix d’étudier le fracas de la guerre n’est pas pour moi le résultat d’une passion longtemps différée, mais le fruit d’un parcours d’historien. L’histoire militaire de l’époque moderne, en effet, s’est révélée à mes yeux comme un merveilleux champ d’exploration et d’expérimentation des méthodes et des problématiques de l’histoire sociale des pratiques culturelles. Le discrédit de l’histoire militaire l’a laissée à l’écart des grands renouvellements qui ont saisi l’historiographie depuis les années 1960 dans le sillage de l’école des Annales et, plus largement, par l’apport des sciences humaines et sociales. Il faut bien sûr extraire de ce...

Auteur

Professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’Institut des études sur la guerre et la paix. Il étudie l’histoire des pratiques et des cultures de guerre ainsi que l’histoire sociale de l’État et des institutions militaires. Il est notamment l’auteur de L’impôt du sang. Le métier des armes sous Louis XIV (Tallandier, 2005), Batailles. Scènes de guerre de la Table ronde aux tranchées (Seuil, 2007) et L’individu et la guerre. Du chevalier Bayard au soldat inconnu (Belin, 2013). Il a récemment dirigé avec Arnaud Guinier l’ouvrage collectif Les Lumières de la guerre. Mémoires militaires du XVIIIe siècle conservés au Service historique de la Défense (Publications de la Sorbonne, 2014, 2 vol.).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540