Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Classer les archives et les bibliothèques

 | 
Véronique Sarrazin
, 
Patrice Marcilloux
, 
Bénédicte Grailles
, 
et al.

Première partie. Historiques

Les classifications dans les bibliothèques universitaires françaises (1878-1962)

Véronique Sarrazin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le premier manuel de bibliothéconomie français, publié en 1841, l’atteste : une collection de livres ne formera une bibliothèque « que lorsqu’ils seront classés, catalogués et rangés d’une manière convenable à l’étude1 ». La construction et la mise en œuvre d’une classification sont au cœur de l’activité mais aussi de la fierté professionnelle des bibliothécaires français jusqu’au début du XXe siècle ; c’est ce qui leur permet d’affirmer leur compétence bibliographique en même temps que de fournir à leurs usagers les matériaux de leurs travaux, dans des bibliothèques publiques conçues avant tout comme des lieux d’étude. Aussi peut-on s’interroger sur les choix faits en la matière dans les bibliothèques universitaires, bibliothèques d’étude par excellence. Lorsqu’elles renaissent en France, après la guerre de 1870, elles sont au cœur du projet de refondation de l’enseignement supérieur2. La création du droit de bibliothèque et la circulaire du 31 décembre 1873 qui l’accompagne, posen...

Auteur

Maître de conférences en histoire à l’université d’Angers.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540