Version classiqueVersion mobile

Cesare Beccaria

 | 
Michel Porret
, 
Élisabeth Salvi

Troisieme partie. L'héritage ambivalent

L’héritage ambivalent du libéralisme beccarien dans la fabrication du droit pénal contemporain

Vincent Sizaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Plus souvent invoquée par les juristes qu’elle n’est véritablement connue, l’actualité de la pensée de Beccaria ne manque toutefois pas de nous frapper dans les débats juridiques contemporains. Plus encore que leur portée intrinsèque, l’analyse de la réception de ses travaux nous est aujourd’hui précieuse pour donner tout leur sens aux évolutions normatives contradictoires qui agitent notre système répressif.

De la philosophie répressive libérale, dont le traité des Délits et des peines constitue la première systématisation savante, sera en effet issue deux grandes écoles de pensée qui, pour être souvent présentées comme voisines, n’en expriment pas moins des orientations contradictoires. D’une part, puisant dans l’œuvre de Beccaria le souci de la stricte limitation du pouvoir répressif et de la modération des peines, les Constituants français donnent naissance à l’humanisme pénal en fondant sur l’idée révolutionnaire de sûreté le droit criminel moderne. D’autre part, faisant du prin...

Auteur

Université Paris-Ouest.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search