Version classiqueVersion mobile

Cesare Beccaria

 | 
Michel Porret
, 
Élisabeth Salvi

Troisieme partie. L'héritage ambivalent

Pour ou contre Beccaria. La réception du traité Des délits et des peines dans la Chine contemporaine

Ning Zhang

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Milanais Cesare Beccaria (1738-1794), « fondateur de la modernité pénale », est devenu un des penseurs du droit les plus influents dans la Chine contemporaine. Cette influence est particulièrement importante et visible dans trois domaines : éducation et formation des juristes ; réformisme juridique et pénal ; influence intellectuelle dans le débat chinois autour de la peine capitale. Pourtant, la réception de Beccaria dans la Chine contemporaine est ambivalente. Trois paradoxes peuvent être identifiés : contraste entre le caractère tardif de la réception de Beccaria en Chine et son omniprésence dans le débat public après 2000 ; décalage existant entre l’intérêt académique pour sa pensée et l’ambiguïté de son usage politique ; usage incompatible de Beccaria chez les abolitionnistes, les réformistes ou les rétentionnistes.

La réception de Beccaria en Chine : une histoire récente

La contradiction principale de la réception de Beccaria en Chine est ancienne. À l’extrê...

Auteur

Université de Genève.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search