Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Radio en langue bretonne

 | 
Ronan Calvez

Sources et Bibliographie

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

Sources manuscrites

FONDS PIERRE-JAKES HELIAS

Grâce à l’extrême amabilité de MmeHélias, nous avons à notre disposition tous les manuscrits des pièces radiodiffusées de son mari : hormis la majorité des farces de Jakez Kroc’hen, qui sont en cours de publication, et quelques autres pièces qui ont été publiées, la majorité de ces manuscrits restent inédits. Les archives de Pierre-Jakez Hélias sont déposées au Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC) de la faculté des Lettres Victor Ségalen, à Brest.

De plus, toujours grâce à l’extrême amabilité de MmeHélias, j’ai eu accès au « répertoire de l’auteur » conservé à la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD). Merci à Florence Roth, conservateur de la bibliothèque. Sur ce répertoire apparaissent le nom de l’œuvre, la date de première diffusion, ainsi que le lieu de diffusion ou bien, dans le cas d’une pièce, l’endroit où a eu lieu la représentation.

Pierre-Jakez Hélias a été interviewé de nombreuses fois sur son passé radiophonique : grâce à l’amabilité de Gurvan Musset, animateur à Radio-France Bretagne Ouest, j’ai obtenu une copie des interviews en breton.

Pour ce qui concerne l’ambiance de la période de Pierre Hélias, j’ai rencontré MmeYvonne Jannes à son domicile brestois. Elle fut, de la fin de l’année 1952 à mai-juin 1957, la collaboratrice la plus régulière. Merci à elle pour son précieux témoignage.

ARCHIVES

J’ai fréquenté trois centres d’archives : les Archives départementales du Finistère, les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine et les Archives nationales. J’ai toujours été très bien reçu et parfaitement guidé, par le personnel des lieux, dans les dédales archivistiques. Je tiens à exprimer, tout particulièrement, ma reconnaissance à MmeCaroline Obert, conservateur aux Archives nationales (fonds du Service juridique et technique de l’information), qui a gentiment détourné les consignes de sécurité, ainsi qu’à Bruno Isbled, conservateur aux Archives départementales d’Ille-et-Vilaine : sa connaissance des fonds déposés m’a permis de découvrir bien des informations précieuses.

Archives Nationales

J’ai consulté l’inventaire de la sous-série F/41. Les documents cotés F/41/370 à 449 concernent les services de l’Information après la Libération. Les documents cotés F/41/2240 à 2297 concernent la radio.

Documents librement communicables :

  • F/41/370 Directions régionales de l’information. Rapports sur le personnel. Comptes rendus des réunions des directeurs régionaux.
  • F/41/377 Administration générale. Services extérieurs. Courrier envoyé aux directions régionales : 18 janvier-31 mai 1946.
  • F/41/378 Administration générale. Services extérieurs. Courrier envoyé aux directions régionales : 2 juin31 décembre 1946.
  • F/41/385 Rapports d’activités. Directions régionales : 1945-1946. Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse.
  • F/41/424 Direction de Rennes : courrier départ
    1. 29 novembre 44-29 décembre 1945
    2. janvier-28 février 1946
    3. 10 mars-30 avril 1946

  • F/41/425 Direction de Rennes : courrier départ
    • 2 mai-31 juillet 1946
    • 1 août-30 septembre 1946
    • 1 octobre-30 novembre 1946
  • F/41/426 Direction de Rennes : courrier départ
    1. 2 décembre 1946-31 mars 1947
    2. 1eravril-30 août 1947
    3. 1erseptembre-31 décembre 1947
  • F/41/427 Direction de Rennes. Correspondance générale entre la direction et le ministère : 18 septembre 1944-12 novembre 1946.
  • F/41/428 Direction de Rennes. Questions générales. Correspondance avec le ministère et les autorités : 1944-1948.
  • F/41/430 Radiodiffusion régionale.

Information et documentation, courrier général, n° 1 à 4 : 1944-1948

Courrier concernant la diffusion et la documentation : juillet-octobre 1946

Correspondance concernant la création des centres de documentation du ministère en Bretagne : janvier-février 1946 Conférences de presse : 1945-1947

Conférences, correspondance diverse : 1946

Radiodiffusion régionale : 1944-1947

Cinéma : 1944-1946

Exposition des crimes hitlériens à Rennes et Brest : novembre-décembre 1945

Correspondance et rapports sur l’autonomisme breton : 1945-1946.

  • F/41/431 Délégation du Finistère. Correspondance avec la direction régionale I et II
  • F/41/432 Délégations départementales du Morbihan et des Côtes-du-Nord.
  • F/41/2059 (2) Règlement de la presse. Bilinguisme
  • F/41/2240 RTF. Productions. Producteurs : A-B
  • F/41/2241 RTF. Productions. Producteurs : C-D
  • F/41/2242 RTF. Productions. Producteurs : E-J
  • F/41/2243 RTF. Productions. Producteurs : K-M
  • F/41/2244 RTF. Productions. Producteurs : N-Q
  • F/41/2245 RTF. Productions. Producteurs : R-S
  • F/41/2246 RTF. Productions. Producteurs : T-Z
  • F/41/2247 ORTF. Productions. Producteurs. Divers.
  • F/41/2249 Comités, commissions : 1950-1955 et 1956-1965
  • F/41/2330 Émissions parlées : A-B (classement alphabétique par titre d’émissions, noms propres, événements, manifestations diverses)
  • F/41/2331 Émissions parlées : C
  • F/41/2332 Émissions parlées : D-E
  • F/41/2333 Émissions parlées : F-I
  • F/41/2334 Émissions parlées : J-L
  • F/41/2335 Émissions parlées : M-N
  • F/41/2336 Émissions parlées : O-Q
  • F/41/2337 Émissions parlées : R-S
  • F/41/2338 Émissions parlées : T
  • F/41/2339 Émissions parlées : U-Z
  • F/41/2356 (1) RTF. Personnel artistique. A-B
  • F/41/2358 RTF. Personnel artistique. H-I
  • F/41/2361 RTF. Personnel artistique. P-R
  • F/41/2362 RTF. Personnel artistique. S-T
  • F/41/2687 Directions régionales. Délégués régionaux, correspondance, rapports : 1944-1945
  • F/41/2689 Directions régionales. Classement alphabétique : P-Z

Document pour lequel j’ai demandé et obtenu une dérogation :

  • F/41/2664 Organisation générale du département. Composition et cabinet de correspondance : Defferre-Janvier-Juin 1946
    Bichet-Juillet-décembre 1946
    Gazier-Décembre 1946-Janvier 1947

Liste des documents pour lesquels j’ai demandé une dérogation qui m’a été refusée :

  • F/41/2263 Services régionaux et services d’outre-mer : Nice, Rennes
  • F/41/2264 Services régionaux et services d’outre-mer : Rennes

Archives départementales du Finistère

Liste des documents pour lesquels j’ai demandé et obtenu une dérogation :

  • 31 W 134 Enseignement. 1944-1948 Personnel : enquêtes, nominations, mutations, congés.
    1949, 1952-1954 : journée revendicative, motions et vœux du personnel.
  • 31 W 220 à 230 Rapports journaliers circonscription de Quimper : 1945 à 1962
  • 31 W 231 Rapports hebdomadaires d’information au ministère : 1944
  • 31 W 232 Rapports bimensuels au ministère : 1944
  • 31 W 233 à 240 Rapports mensuels au ministère : 1945 à 1953
  • 31 W 241 à 245 Éléments de rapports mensuels au ministère : 1945 à 1947
  • 31 W 246 à 247 Rapports trimestriels de la sécurité publique : 1951-1955
  • 31 W 250 Rapport d’information des S.P. de Brest, Châteaulin, Morlaix
  • 31 W 251 Commissariat de Concarneau, situation et activité de service : 1948-1953
  • -Tournées cantonales 1950-1955 :
    arrondissement de Brest : 31 W 283 à 285
    Châteaulin : 31 W 286 à 287
    Morlaix : 31 W 288 à 289
    Quimper : 31 W 290 à 293
  • 31 W 668 à 671 Presse. Saisies de journaux : 1950 à 1958
  • 117 W 63 Mouvements sociaux. Étudiants, langue bretonne, fonction publique : 1967
  • 117 W 226 à 230 Assemblées générales, congrès etc. : 1953-1970
  • 141 W 204 Presse, radio et télévision : rapports, revue de presse, brochures, dossiers divers : 1965-1974
  • 141 W 205 Revue de presse, brochures, tracts, dossiers divers : 1947-1973
  • 141 W 215 Organismes culturels et folkloriques (1957, 1966-1967) : brochures, revue de presse, dossiers divers : 1953-1973
  • 145 W 72
    1. Festival international des Cornemuses à Brest ; Gorsedd ; JEB ; Cercles Celtiques ; Pèlerinage sur le tombeau de l’abbé Perrot ; Régionalisme : divers ; Mouvements autonomistes : activités
    2. MOB ; Mouvements bretons divers ; Langue bretonne
    3. « Bleun-Brug » : 1948-1958
  • 145 W 731. Régionalisme. Presse
    1. Régionalisme. Correspondance : 1959-1962
    2. Notes

  • 175W 1 à 14 Revue de presse, dossiers chronologiques : 1954-73
  • 200 W 54 Parti national breton : instruction, correspondance, rapports, listes, brochures, tracts : 1940-1944
  • 200W 100 (ex 200 W 98bis) Radio : surveillance : 1940-1944
  • 1007 W 18 Stations radioélectriques : émetteur de Quimerch (1947-1964), liste des centres radioélectriques (1964), listes des stations amateurs (1948-1968), demandes d’autorisations, enquêtes (1952-1968) : 1947-1968

Documents librement communicables :

  • 31 W 557 à 558 Monographie sur le Finistère : 1955
  • 31 W 559 à 566 Vie économique, situation et conjecture économique : 1944 à 1958
  • 31 W 666 Notes d’informations concernant la presse : 1944-1954
  • 52W 62 Correspondance concernant les périodiques imprimés dans le Finistère : 1945-1946
  • 52W 63 Presse. Généralités : 1944-1948
  • Presse : 1944-1948 :
    arrondissement de Brest : 52 W 64
    Châteaulin, Morlaix : 52 W 65
    Quimper : 52 W 66
  • 117 W 1 Cabinet du préfet. Documentation sur le Finistère : 1943-1960
  • 117 W 3 Ministère de l’Intérieur : circulaires périmées (associations et groupements divers, vœux politiques, spectacles etc.) : 1945-1963
  • 117 W 188 Fêtes de Cornouaille : 1950-1959
  • 117 W 309 Périodiques et journaux : commandes etc. : 1958-1970
  • 200 W 268 Instruction publique : langue bretonne : 1941-1942

•52 J :Exposition « Brud ar brezoneg »

  • 52 J 1 Correspondance
  • 52 J 2 Propagande bretonne
  • 52 J 3 Documents
  • 52 J 4-5 « Brud ar Brezoneg. Monuments de la langue bretonne »
    [Catalogue de l’exposition.Cf.bibliographieinfra]
  • 52 J 6 Abrégé de la mort et passion de Notre Seigneur Jésus. Tragédie en langue bretonne écrite en 1678 par l’abbé Ricou, recteur de Plounérin, évêché de Saint Brieuc.
  • 52 J 7 Notes et correspondances sur le FCB 1957-1972
  • 52 J 8 Comité cornouaillais de soutien à la FCB 1967-1968
  • 52 J 9 Université bretonne d’été 1965 Bleun Brug
  • 52 J 10 Activités du Bleun Brug

Archives Départementales d’Ille-et-Vilaine

  • • Justice :
j’ai demandé et obtenu une dérogation pour la consultation des documents qui suivent.
  • 213 W 23, 33, 37, 51, 57, 60, 66-67, 69, 89, 94, 67, 107, 112, 118, 121, 123, 128 à 130, 146, 147 Chambre civique, section d’Ille-et-Vilaine : dossiers de procédure
  • 214W 44, 59 Chambre civique, section des Côtes-du-Nord : dossiers de procédure
  • 215 W 11, 26, 35, 40, 44 à 47, 49, 54, 59, 63, 65, 66, 70, 71, 139 à 144, 154, 191
    Chambre civique, section du Finistère : dossiers de procédure
  • 216 W 15, 29, 32, 37 à 39 Chambre civique, section du Morbihan : dossiers de procédure
• Rectorat d’Académie de Rennes :j’ai demandé et obtenu une dérogation pour la consultation des documents qui suivent.
  • 1346 W 13 Relations avec les autorités allemandes. Affaires diverses : interprètes d’allemand et de breton, octobre 1940
  • 1346 W 15 affaires diverses 1944-1950. Affaires bretonnes : radiodiffusion, presse galloise
  • 1346 W 18 Conseil académique d’enquête : cahier d’envoi des dossiers, 1945 -1346 W 19 Conseil académique d’enquête : dossier individuel des accusés, 1944-1954
  • 1346 W 20 Conseil académique d’enquête. Dossiers individuels.
  • 1307 W 146 Dépôt de la faculté des Lettres de l’université de Rennes
•Préfecture :j’ai demandé et obtenu une dérogation pour la consultation des documents qui suivent.
  • Préfecture régionale :
    • 43 W 43W 1 à 9 Rapports du préfet : septembre 1941-juillet 1943
    • 43W 18 Comité consultatif de Bretagne : 1942-1944
    • 43W 29 Affaires réservées : surveillance de personnalités diverses. Intervention officielle (police politique) : 1941-1943
    • 43W 35 Information, presse : 1940-1944
    • 43 W 98-99 Beaux-Arts
    • 43 W 122 Commissariat de la République. Région de Bretagne. Informations générales sur la région [pour les alliés]
    • 43W 154-155 Information, presse, imprimés, radio
  • Cabinet du Préfet : 134 W
    • 134 W 10 Police, surveillance, incidents, propagande anglaise et atteinte à la propagande allemande, rapports d’écoute radiophonique (juillet-octobre 1940 ; octobre 1941)
    • 143W 29 Affaires réservées dont la question bretonne
• Fonds Fréville :j’ai demandé et obtenu l’autorisation du fils d’Henri Fréville afin de consulter les documents suivants.
  • 52 J 49 Situation politique en Bretagne et dans le monde. Rapports et journaux : 1944-1947
  • 52 J 55 Problème breton 1940-1944 : documents PNB
  • 52 J 56 Attentats et procès des autonomistes bretons
  • 52 J 59 Dossier Roparz Hemon
  • 52 J 60 Dossier Yann Fouéré
  • 52 J 111 JournalLa Bretagne
  • 52 J 112 La littérature de la défaite et de la collaboration
  • 52 J 113 La Libération : témoignages
  • 52 J 114 Nouveau statut de la presse : 1944-1947
  • 52 J 155-160 Recherches sur la guerre 1938-1945 et sur la presse sous l’Occupation. Nombreuses traductions de documents allemands

Sources imprimées

Ar GallCharlez, « Brève autobiographie et réflexions »,Breiz, le magazine de la jeunesse bretonne, n° 161, septembre 1971, p. 1, 15 et 16.

Ar GowY., « Eñvorennoù »,Al Liamm, niv. 174-179, genver-kerzu 1976.

Brud ar Brezoneg. Monuments de la langue bretonne.Catalogue de l’exposition organisée par l’amicale Ar Roue Gradlon, présentée au Musée breton de Quimper du 22 juin au 21 septembre 1957, Brest, Emgleo Breiz, 1957, 140 p. [Cf.le n° 6 desCahiers du Bleun-Brug(second trimestre 1958, Rennes, 16 p.), qui propose des extraits de cette exposition, présentée à Rennes du 26 mars au 2 juin 1958.]

BebbAmbrose,Koroll an Ankou, Brud Nevez. Emgleo Breiz, 1998, 141 p. [traduit en breton par Youen ar Louarn].

BlanchardNelly,Leo Weisgerber und die Bretagne, Travail d’étude et de recherche, juin 1998, UBO, 152 p.

Breiz Hor Bro, Kendalc’h, Rennes, 1955, 96 p.Cahiers du Bleun-Brug (Les), « Être Breton aujourd’hui : interview de Charles Le Gall », n° 15, trimestre 1974, p. 36-39.

Conseil de L’Eisteddfod nationale du pays de Galles,La visite en Bretagne. Rapport de la délégation, Cardiff, 1947, 40p.[Voir leBulletin agricole et archéologique de l’Association bretonne, quatrième série, tome 56, Saint-Brieuc, 1948, p.71-90 : « Un document. Le rapport de la délégation galloise en Bretagne ».]

Conseil National Breton,Déclaration

  • Programme. Pontivy, 3 juillet 1940, Rennes, 1940, sans pagination.

DrezenYouenn,Kan da Gornog, Skridha Skeudenn, Rennes, 1932, 22-XX-16 p.

  • Karr-kañv an aotrou maer, moulerezh kreiz-kêr-Roazhon, 31p.
  • Youenn vras hag e leue, Skridha Skeudenn, 1947, 164p.

Elies-Abeozen Fañch,Ur brezel diot. Deizlevr gwengolo 1939-mezheven 1940/Une guerre idiote Journal intime septembre 1939-Juin 1940, Preder, kaier 50, Eost 1963, 53p.

FavereauFrancis,Grammaire du breton contemporain, Skol Vreizh, 1997, 478p.[Cf. la bibliographie, p.451-464]

Fichte,Discours à la nation allemande, traduction de S. Jankélévitch, Aubier-Montaigne, Paris, 1975, 280p.

Guillevic,Askennou – Encoches, Traduction en langue bretonne par Pierre-Jakez Hélias, Les Éditeurs Français Réunis, 1975, 125p.

GrallXavier,Le cheval couché, Hachette, Livre de poche, 1977, 223p.

Hersart de La VillemarquéThéodore,Le Barzaz Breiz. Chants populaires de la Bretagne, 1839-1847, rééd. Maspero, 1981, 539p

HéliasPierre, « Bilan provisoire. À propos d’une émission en langue bretonne »,Celta, n°4, janvierfévrier1947, p.24-25.

  • « Kentskrid »,Biskoaz kemend-all, Brest, 1947, p.78.
  • « Radio-Quimerc’h vous parle…L’émission en langue bretonne. Ses principes, son bilan »,Nouvelle Revue de Bretagne, n°6, novembre décembre 1951, p.424434.
  • « Radio-Quimerc’h vous parle…L’émission en langue bretonne. Ses limites, ses perspectives »,Nouvelle Revue de Bretagne, n°1, janvier-février 1952, p.41-45.
  • Danses de Bretagne, photographies de Jos Le Doaré, Éditions d’art Jos Le Doaré, Châteaulin, 1955, 36p.
  • Costumes de Bretagne, photographies de Jos Le Doaré, Éditions d’art Jos Le Doaré, Châteaulin, 1958, 36p.

HéliasP.-J.,Le roi Kado, Quimper, 1960, 105p. [« Version intégrale en français de l’original en langue bretonne : arroue Kado. »]

  • « Entretien avec P.-J. Hélias »,Comédie de l’Ouest. Centre dramatique national, n°44, décembre1961, sans pagination.
  • Maner kuz – Manoir secret, Éditions André Silvaire, 1964, 147p.
  • Ar Mên Du/La Pierre Noire, Emgleo Breiz, 1974, 167p.
  • Le Cheval d’orgueil. Mémoires d’un Breton du pays bigouden, Plon, 1975, (Terre Humaine), 568p.
  • « Être Breton aujourd’hui. Pierre-Jakez Hélias », interview dansBretagne aujourd’hui. Les cahiers du Bleun-Brug, n°20, janvier-février 1976, p.19-22.
  • « Dialogue avec Pierre-Jakez-Hélias. Ce que dit le cheval d’Orgueil »,Agri sept, n°582, 6mai 1976, p. 20-21.
  • « L’entretien de Playboy : Pierre-Jakez Hélias »,Playboy, août 1976, p. 19-20, 40, 44 et 96.
  • Lettres de Bretagne, Galilée, 1978, 241p.
  • Compère Jakou suivi de contes bretons de la belle humeur, Galilée, 1979, 230p.
  • « Trente années pour l’inventaire d’une langue et d’une culture. Entretien avec Jean-Marie Le Sidaner »,Europe, n°625, mai 1981, p. 11-21.
  • Midi à ma porte, Rennes, Ouest-France, 1988, 291p.
  • Le quêteur de mémoire, Paris, Plon, 1990, (Terre Humaine), 434p. [Sur cet ouvrage, voir le compte-rendu de Jacques-Charpy Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, t. LXVIII, 1991, Rennes, p. 388-389.]
  • Biskoaz kemend-all. Peziouc’hoari, Emgleo Breiz, Brest, 1987-1996 : n°1, 194 p. ; n° 2, 216p. ; n°3, 216p. ; n°4, 140 p. ; n°5, 132 p. ; n°6, 116 p. ; n°7, 116 p. ; n°8, 112 p. ; n°9, 108 p. ; n°10, 135 p.

HemonRoparz, An Aotrou Bimbochet e Breiz, « Levraoueg Gwalarn », Brest, 1927, 101p.

  • Christmas Hymns. In the Vannes dialect of Breton, Edited by Roparz Hemon, Dublin Institute for Advanced Studies, 1956, 115p.
  • Dafar geriadur istorel ar brezhoneg. Levrenn 1 : A – Contribution à un dictionnaire historique du breton. Volume 1 : A, AlLiamm, 1958, 204p
  • Mari-Vorgan, AlLiamm, 1962, 166p.
  • Trois poèmes en moyen-breton, Dublin Institute for Advanced Studies, 1962, 171p.
  • C’hoariva I,Al Liamm, 1979, 213p.

Hitler-Adolf,Mon Combat (Mein Kampf),Nouvelles Éditions Latines, 1934, 687p.

JAC,C’hoariomp,Kemper, Moulerez ru an Dudchentil, 30p.

Jaffrennou FrançoisTaldir,La Genèse d’un Mouvement (Ganedigez eun Emzao). Articles, doctrines et discours (Skridou-Reolennou Prezegennou). 1898-1911, Carhaix, Imprimerie-Librairie du Peuple, 1912, 207p.

Kerwerc’hezYann-Vari,En ur rambreal,Skridou Breizh, Brest, 1943 255p.

Le nanMaurice, « Les directions régionales de l’information et l’épuration de la presse française.1944-1948 »Regards sur l’histoire de la presse et de l’information. Mélanges offerts à Jean Pinet, Bibliothèque Nationale, 1980, p.159-166.

MedarTad,An tri aotrou, La Forest-Landerneau, 1981, 243p.

MerrienJean, « Une langue de citoyens français : le breton »,La Nouvelle Revue Française, 29eannée, n°330, 1eraoût1941, Gallimard, p. 170-182.

MordrelOlier, « Renaissance d’une langue »,Éléments pour la civilisation européenne. Revue de la nouvelle droite, n°41, mars-avril 1982, p. 55-58.

PeyreffiteAlain,Le mal français, Paris, Plon, 1976, 527p. Skol Vreizh,Per-Jakez Helias, n°36, mars 1997, 83p.

TournierMichel,Le vent Paraclet, Paris, Gallimard, Coll. Folio, 1977, 312p. [Sur son expérience radiophonique : p.167-179.]

ValéryPaul, « La crise de l’esprit. Première lettre »Variété 1, Paris, Gallimard, 1978, p. 13(1èreéd. : 1924).

Welsh Nationalist Party,Breton Nationalism, s.d., Gee & Son, Ltd., Denbigh, 84p. [Brochure publiée certainement en 1946 : la chronologie fournie en annexe – « The fight for cultural freedom in Brittany since1870 » (p. 79-81) – s’arrête en 1946.]

WilliamsRita, « Deizlevr diembann John Dyfnallt Owen (1873-1986) : tonkad an emsav broadelour breizhat e dibenn an eil brezel-bed gwelet gant ur C’hembread »,Breizh ha Pobloù Europa – Bretagne et Peuples d’Europe, Mélanges en l’honneur de Per Denez, HorYezh, Klask, Rennes, PUR, 1999, p. 719-737.

X3[René Le Roux (dit Meven Mordiern), François Vallée et Émile Ernault],Sketla Segobrani. Pevare kevrenn. Taranis-Esus, Prud’homme, 1925, p.

YouenouAnna,Fransez Debauvais de Breiz Atao et les siens. Mémoires du chef breton commentés par sa femme, 6 tomes publiés à compte d’auteur ; tome III : « Vicissitudes du nationalisme breton », 1977, 389 p. ; tome IV : « Le temps des épreuves », 1978, 423p.

  • « Roparz Hemon ha Radio-Breizh »,An Teodeg, n°55, 16eannée, novembre1978, p.12.

PRESSE

Je fais figurer ci-dessous le nom des journaux et revues que j’ai dépouillés.

  • Ar Bed Keltiek. Dirigée par Roparz Hemon des on exilir landais, cette revue contient de nombreux comptes rendus dont la substantifique moelle est reprise et diffusée dans d’autres revues ou journaux moins confidentiels de la constellation Roparz Hemon. Sa parution s’échelonne de1951à1971.
  • Ar Falz.Le 1ernuméro d’après guerre paraît en septembre1945, sous la direction de « A. Keravel, skolaere Dirinon ».Cette revue est l’organe des instituteurs et des professeurs laïques œuvrant pour la promotion du breton. Pierre Hélias y collaborer a très régulièrement.
  • Arvor. Hebdomadaire bilingue créé en janvier 1941. Le dernier numéro, le 176, est daté du 4 juin 1944.
  • Ar Vro. Le 1ernuméro de ce journal est daté d’octobre novembre 1954.
  • Brud. Revue littéraire créée en 1957 sous l’égide de la Fondation Culturelle Bretonne. Dans le 1ernuméro, on lit les écrits de Pierre Hélias, Pierre Trépos, Charles Le Gall, Pierre-Marie Mével…Des quatre pièces de P. Hélias qui figurent dans ce numéro, deux avaient déjà fait l’objet d’une diffusion radio phonique.
  • La Bretagne. Quotidien maréchaliste dirigé par Yann Fouéré à partir de mars 1941.
  • Feiz ha Breiz (1939-1943). Mensuel catholique dirigé par Jean-Marie Perrot jusqu’à sa mort en décembre 1943.
  • Galv. Revue en langue bretonneau caractère élitiste revendiqué : les 5 numéros (tous doubles, hormisle 1er) seront publiés de mars 1941 à l’automne 1942. Dans le n°8-9 (hiver 1941 printemps 1942) sont publiés les poèmes radiophoniques d’Abeozen : « Heklevioù », p. 131-145.
  • Gwalarn. La « première revue littéraire de langue bretonne », dirigée de mars 1925 à mai 1944 par Roparz Hemon. Le supplément « populaire »,Kannadig Gwalarn(8 numéros d’octobre 1932 à mai 1933), comporte, dans son n°4 (janvier 1933, p.58), un article intitulé « Ar radio e Breiz/Laradio en Bretagne ».
  • L’Heure Bretonne. Le 1ernuméro de ce « Journal breton hebdomadaire », organe officiel du Parti national breton, est publié le 14 juillet 1940. Il prend la suite deBreiz Atao. Le dernier numéro, le 204, est daté du 30 juillet 1944.
  • Kroaz Breiz. Le 1ernuméro de cette revue est daté de mai 1948. Dirigée par François Falc’hun, elle prend la place deAr Vuhez Kristenet deFeiz ha Breiz.En janvier1951, la revue change de nom : elle s’appelle désormaisBleun-Brug, nom du mouvement dont elle est l’organe.
  • Ouest-France.Quotidien régional d’après-guerre que j’ai dépouillé désespérément à la recherche d’informations sur les émissions de Pierre Hélias.
  • Le Télégramme.Quotidien régional que j’ai aussi dépouillé sans grand succès.

Bibliographie

LE GÉNÉRAL

Dictionnaires, guides et bibliographies

Annuaire des dix mille Bretons, Saint-Brieuc, Presses universitaires de Bretagne, 1971, 762p.

BougnouxDaniel,Sciences de l’information et de la communication, Larousse, Paris, 1993, 809p.

BroudicFañch,Langue et littérature bretonnes, « Bibliographie I. 1973-1982 », Brud Nevez, 1984, 287p. ; « Bibliographie II. 1983-1988 », Brud Nevez, 1990, 382p. ; « Bibliographie III. 1989-1990 », Brud Nevez, 1992, 355p.

CharpyJ.,Guide des Archives départementales du Finistère,Quimper, 1973, 516p.

DucrotOswald, Todorovtzvetan,Dictionnaire encyclopédique des sciences dulangage, Seuil, 1972, (Points Essais), 474 p.

FavereauF.,Dictionnaire du breton contemporain. Geriadur ar brezhoneg avremañ, Skol Vreizh, Morlaix, 1992, 1357p.

MalorenaultJ.,Les pseudonymes des Bretons 16-e20esiècle, volume I : Studin n°32, CRDP, janvier 1987, 133p. ; volume II, Studin n°33, CRDP, mars 1988, 214p.

MauriatCaroline, MeadelCécile, « Pour une histoire de la radio diffusion en France. Essai bibliographique (1921-1945) »,Bulletin de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, Paris, 1982, n°10, p. 44-57.

Raoullukian,Geriadur ar skrivagnerien ha yezhourien, Al Liamm, 1992, 432 p.

SternbergB., SullerotE.,Aspects sociaux de la radio et de la télévision, Revue des recherches significatives 1950-1964, États des recherches en sciences sociales, Collection publiée par le comité international pour la documentation des sciences sociales, vol. IV, Mouton, Paris/La Haye, 1966, XII+135 p.

Méthodologie et réflexion

AdamJ.-M.,Le récit, Paris, PUF, 2eéd. : 1987, (« Que saisje ? »), 127 p.

ArendtHannah,Les origines du totalitarisme. Le système totalitaire, Seuil, 1972, 315p.

  • « Le concept d’histoire. Antique et moderne »,La crise de la culture. Huit exercices de pensée politique, Gallimard, 1972, p. 56-120.
  • Condition de l’homme moderne, Calmann-Lévy, Agora, 1983, 406 p.

ArièsPhilippe, « L’histoire des mentalités »,La Nouvelle Histoire. Les encyclopédies du savoir moderne, sous la direction de J. Le Goff, CEPL, Paris, 1978, p. 402-423.

BardinLaurence,L’analyse de contenu, Paris, PUF, 8eéd. corrigée : 1996, 291 p.

BarthesRoland,Mythologies, Seuil, 1957, (Points Essais), 238p.

  • L’aventure sémiologique, Seuil, 1985, (Points Essais), 363p.

Bonnafous S., TournierM., « Analyse du discours, lexicométrie, communication et politique »,Langages, « Les analyses du discours en France », n°117, p. 67-81.

BourdieuPierre,Ce que parler veut dire. L’économie des échanges linguistiques, Fayard, 1982, 244 p.

  • Les règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Seuil, 1992, 486p .
  • Sur la télévision, Liber éditions, 1996, 95p.
  • Méditations pascaliennes, Seuil, coll. Liber, 1997, 318p.

BouthillonFabrice,La naissance de la Mardité. Une théologie politique à l’âge totalitaire : Pie XI (1922-1939), Thèse de doctorat inédite, février 1994, 502p.

  • Les schèmes qu’on abat. À propos du gaullisme, Éditions de Fallois, 1995, 79p.

BoyerHenri, « “Diglossie” : un concept à l’épreuve du terrain. L’élaboration d’une sociolinguistique du conflit en domaines catalan et occitan »,Lengas. Revue de socio-linguistique, n°20, 1986, p. 21-54.

Communications, 8,L’analyse structurale du récit, Seuil, 1981, (Points Essais), 181 p.

CongarYves M.-J., O. P., « Situation du “sacré”en régime chrétien »,La liturgie après Vatican II. Bilans, études, prospective, sous la direction de J.-P. Jossua et Y. Congar, Cerf, 1967, p. 385-403.

CroixA., Guyavarc’hD., sous la direction de,Guide de l’histoire locale, Seuil, 1990, 351p. [Cf.notamment, Jacqueline Sain clivier, « La presse », p.121-128 ; Vincent Milliot, « L’enquête orale », p. 129-140.]

DebrayRégis,Cours de médiologie générale, Paris, Gallimard, 1991, (Bibliothèque des idées), 395 p.

  • Manifestes médiologiques, Paris, Gallimard, 1994, 222p.

DelannoiGil,Sociologie de la nation. Fondements théoriques et expériences historiques, Paris, Armand Colin, 1999, 192p.

EliadeMircea,Mythes, rêves et mystères, Paris, Gallimard, 1957, (folio/essais), 285p.

  • Aspects du mythe, Paris, Gallimard, 1963, (folio/essais), 251p.
  • Le mythe de l’éternel retour. Archétypes et répétition, Paris, Gallimard, 1969, (folio/essais), 184p.
  • Fragments d’un journal, Paris, Gallimard, 1973, 571p.

FergusonCharles.-A, « Diglossia »,Sociolinguistic Perspectives. Papers on Language in Society, 1959-1994, Edited by Thom Huebner, Oxford University Press, 1995, p.25-39.

FreudSigmund, « Deuil et mélancolie »,Métapsychologie, Paris, Gallimard, 1968, (folio/essais), p.145-171.

  • Le malaise dans la culture, Paris, Quadrige/PUF, 1995, 94p.

GauchetMarcel,Le désenchantement du monde, Paris, Gallimard, 1985, 306p.

GirardRené,La violence et le sacré, Paris, Grasset, 1996 (1èreéd. : 1972), (Pluriel), 534p.

Guyonvarc’hChristian-J., « Introduction »,Dictionnaire étymologique du breton ancien, moyen et moderne.Origine et histoire des mots, Rennes, Ogam-Celticvm, 1973, p.11-63

HobsbawmÉric,Nations et nationalisme depuis 1870. Programme, mythe, réalité, Paris, Gallimard, 1990, 255p.

JakobsonRoman,Essais de linguistique générale, Éditions de Minuit, 1963, 255p. [Cf.« Langage et poétique », p.219-248.]

Kerbrat-OrecchioniCatherine,L’énonciation. De la subjectivité dans le langage, Paris, Armand Colin, 2eéd., 1995, 290p.

KershawIan,Qu’est-ce que le nazisme ? Problèmes et perspectives d’interprétation, Paris, Gallimard, 1992, (folio/histoire), 416p.

KremnitzGeorg, « Diglossie : possibilités et limites d’un terme »,Lengas. Revue de socio-linguistique, n°22, 1987, p.199-213.

LacoutureJean, « L’histoire immédiate »,La Nouvelle Histoire. Les encyclopédies du savoir moderne, sous la direction de J. Le Goff, Paris, CEPL, 1978 p.270-293.

LaurentDonatien, « La Troménie de Locronan. Rite, espace et temps sacré »,Saint Ronan et la Troménie, actes du colloque international 2830 avril 1989, 1995, p. 11-57.

Le BerreYves,Rapport sur la dissertation bretonne, Rapport de jury de Capes1995, p. 20-25.

Le DûJean, Le BerreYves, « États d’insécurité »,Cahiers de l’Institut de Linguistique de Louvain. L’insécurité linguistique dans les communautés francophones périphériques, actes Du colloque de Louvain-la-Neuve, 10-12 novembre1993, vol. I, Louvain-la-Neuve, 1993, p.8186.

  • « Parité et disparité : sphère publique et sphère privée de la parole »,La Bretagne Linguistique. Cahiers du Groupe de Recherche sur l’Économie Linguistique de la Bretagne, Volume10, actes du colloque « Badume – Standard – Norme. Le double jeu de la langue », Brest 2-4 juin 1994, CRBC, UBO, Brest, 1995, p. 7-25.

MillerGérard,Les pousse-au-jouir du maréchal Pétain, Paris, Seuil, 1988, (Le Livre de Poche), 254p.

OryPascal, « Pour une histoire culturelle du contemporain »,Revue d’histoire moderne et contemporaine, t. XXXIX, janvier-mars 1992, p.3-5.

OttoRudolf,Le sacré. L’élément non rationnel dans l’idée du divin et sa relation avec le rationnel, Paris, Petite Bibliothèque Payot, 1996, 238 p., (1èreéd. : 1949).

Pascal,Pensées, éd. Brunschvicg.

PesezJean-Marie, « L’histoire de la culture matérielle »,La Nouvelle Histoire. Les encyclopédies du savoir moderne, sous la direction de J. Le Goff, CEPL, Paris, 1978, p. 98-130.

ProstAntoine, « Les mots »,Pour une histoire politique, sous la direction de R. Rémond, Paris, Seuil, 1988, p.255-285.

PoisRobert A.,La religion de la nature et le national-socialisme, Paris, Cerf, 1993, (« Passages »), 241p.

PoliakovLéon,Le mythe aryen. Essai sur les sources du racisme et des nationalismes, Éditions Complexe, 1987, 380p.

ProppVladimir,Morphologie du conte, Paris, Seuil, 1970, (Points Essais), 255p.

RégameyP.-R., O. P.,Art sacré auxxesiècle ?, Paris, Cerf, 1952, 483p.

RiesJ., « Le sacré »,Catholicisme. Encyclopédie publiée sous le patronage de l’Institut Catholique de Lille par G. Mathonet G.-H. Baudry, tome treizième, Paris, Letouzey et Ané éditeurs, 1993, p. 271-293.

SauzetPatrick, « La diglossie : conflit ou tabou ? », dansLa Bretagne Linguistique, volume 5, années 1988-1989, CRBC, UBO, Brest, 1989, p.7-40.

SerresMichel, « Qu’est ce que l’identité ? »,Le Monde de l’éducation, de la culture et de la formation, n°244, janvier 1997, p.6.

ThiesseAnne-Marie,Écrire la France. Le mouvement littéraire régionaliste de langue française entre la Belle Époque et la Libération, Paris, PUF, 1991, (« Ethnologie »), 314p.

  • Ils apprenaient la France. L’exaltation des régions dans le discours patriotique, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1997, 131p.
  • La création des identités nationales. Europexviii-xxesiècles, Paris, Seuil, 1999, 307p.

Le contexte

APHG,Bretagne clés en mains, n°318, Paris, Mars-avril1988, 450p.

AzémaJean-Pierre,De Munich à la Libération 1938-1944,Nouvelle histoire de la France contemporaine, t.14, Paris, Seuil, 1979, 416p.

AzémaJ.-P., BédaridaF., sous la direction de,La France des années noires, Paris, Seuil, 1993. [tome1 : « De la défaite à Vichy », 342 p. ; tome2 : « De l’occupation à la libération », 544 p.]

BalcouJean, Le GalloYves, sous la direction de,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, Genève, 3 tomes, 1987.

BeckerAnnette,Les monuments aux morts : patrimoine et mémoire de la Grande guerre, Errance, Paris, 1988, 158p.

  • « Monument set cérémonies de 1871 aux années vingt »,Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première guerre mondiales.d., Philippe Rive, Annette Becker, Olivier Pelletier, Dominique Renoux, Christophe Thomas, MPCIH, 1991, p. 17-28

Bertho-LeclercCatherine,La naissance des stéréotypes régionaux en Bretagne auxixesiècle, EHESS, 1979.

Blottière-DerrienSylvie, « René Quillivic »,Monuments de mémoire. Les monuments aux morts de la première guerre mondiale, s.d. Philippe Rive, Annette Becker, Olivier Pelletier, Dominique Renoux, Christophe Thomas, MPCIH, 1991, p. 247-251.

Bretagne, Paris, Éditions Bonneton, 1991, (Encyclopédies régionales), 432p.

ChevalierD., « Appartenance régionale et identité culturelle »,Ethnologie française, tome14, n°1, janvier1984, p. 109-112.

DeloucheDenise, « De l’image au mythe, la caractérisation d’une province : la Bretagne »,Du provincialisme au régionalisme.xviiie-xxesiècle, Festival d’histoire de Montbrison, du 28 sept. au 2 oct.1988, édité par la ville de Montbrison, 1989 p. 35-47.

DelumeauJean (dir.),Histoire de la Bretagne, Privat, 1969, rééd.1991, 542p.

DubyGeorges, MandrouRobert,Histoire de la civilisation française, tome 2,xviie-xxesiècles, Paris, Armand Colin, 1968, (U), 378p.

Études sur la Bretagne et les pays celtiques. Mélanges offerts à Yves Le Gallo, CRBC, 1987, 494p.

FlatresP.,La Bretagne, Paris, PUF, 1986, 183p.

FouillouxE., « Histoire culturelle de l’Europe occidentale de 1919 à la fin des années cinquante : croyance set pratiques religieuses, idées et pratiques politiques, courants intellectuels et artistiques et leurs relations avec les mentalités collectives »,Historiens et Géographes, n°315, 1987, p. 1437-1448.

FuretF., OzoufJ.,Lire et écrire. L’alphabétisation des Français, de Calvin à Jules Ferry, Paris, Les Éditions de Minuit, 1977, 2 vol., 380+380p.

GuinYannig,Histoire de la Bretagne. Contribution à une critique de l’idéologie nationaliste, 2eéd., F. Maspéro, 1982, 343p. [1èreéd. : 1977.Cf. le compte-rendu d’Alain Croix dansAr Falz, n°23, janvier-mars 1978, p .41-43.]

GuiomarJean-Yves, « La trinité bénédictine. Essai sur la production du signe idéologique “Bretagne” »,La Taupe bretonne, Éditions champ libre, n°3, octobre1972, p. 6994. [Voir du même auteur, « Note complémentaire à l’“Essai sur la production du signe idéologiqueBretagne” »,La Taupe bretonne, éditions champ libre, n°4, mai 1973, p. 155-166.]

GuiomarJ.-Y.,Le Bretonisme. Les historiens bretons auxixesiècle, Société d’Histoire et d’Archéologie de Brest, Mayenne, 1987, 444p.

IgounetValérie, « “Révisionnisme” et négationnisme au sein de l’extrême droite française », dans l’ouvrage collectifNégationnistes : les chiffonniers de l’histoire, Éditions Golias /Éditions Syllepse, 1997, p. 39-81.

LafontRobert, « Nations provinciales, nationalités résurgentes : entre 1789 et 1968 »,Du provincialisme au régionalisme.xviiie-xxesiècles, Festival d’histoire de Montbrison, du 28 sept. au 2 oct.1988, édité par la ville de Montbrison, 1989, p. 451-459.

Le GalloYves, directeur,Le Finistère de la Préhistoire à nos jours, Éditions Bordes sou les, 1991, 591p.

L’État et les télécommunications en France et à l’étranger, 1837-1987, actes du colloque organisé à Paris, 34 novembre 1987, Genève, Droz, Paris, Champion, 1991, 360p.

MartelPhilippe, « Autour de la loi Deixonne »,Actes de l’université d’été 1990, réunis par Agnès Lobier, Nimes, MARPOCIEO, 30, 1991, p. 41-57.

MartrayJ.,Le problème breton et la réforme de la France, La Baule, 1947, 223p.

  • 20 ans qui transformèrent la Bretagne : l’épopée du CELIB 22 juillet 1950-2 février 1969, Paris, France-Empire, 1983, 318p.

MinoisGeorges,Nouvelle histoire de la Bretagne, Fayard, 1992, 925p.

MosseGeorge L.,De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes, Paris, Hachette, 1999, 293p. [Éd. originale : 1990.]

NoraPierre, sous la direction de,Les lieux de mémoire. III. Les France, Gallimard, 1992. [T.1 :Conflits et partages, 988 p.Cf.« Le peuple » de Jacques Julliard, p. 185-229 ; « Gaullistes et communistes »de P. Nora, p. 347-393 ; « Le centre et la périphérie » de Maurice Agulhon, p. 825-849 ; « La région » de Jacques Revel, p. 851-881 ; « Le département »de Marcel Roncayolo, p. 885-929. T.2 :Traditions, 988 p.Cf.« LeBarzaz Breiz »de Jean-Yves Guiomar, p. 526-565. T.3 :De l’archive à l’emblème, 1034 p.Cf.« L’ère de la commémoration », p. 977-1012.]

OryPascal,Les collaborateurs 1940-1945, Seuil, 2eéd., 1980, 336p.

  • L’aventure culturelle française 1947-1989, Flammarion, 1989, 241p.

PalmierJean-Michel,Weimar en exil. Le destin de l’émigration intellectuelle allemande antinazie en Europe et aux États-Unis, Payot, 1990, 1007 p

RémondRené,Introduction à l’histoire de notre temps. 3. Lexxesiècle de 1914 à nos jours, Seuil, nouvelle éd., 1989, 289 p.

  • Notre Siècle de 1918 à 1995, Histoire de France, sous la direction de J. Favier, t. 6, Paris, Fayard, nouvelle éd., 1996, 1109 p.

RiessCurt,Goebbels, Paris, Librairie Arthème/Fayard, 1956, 669 p.

RiouxJean-Pierre,La France de la Quatrième République.Nouvelle histoire de la France contemporaine ; « L’ardeur et la nécessité 1944-1952 », t. 15, Seuil, 1980, 314 p. ; « L’expansion et l’impuissance 1952-1958 », t. 16, Paris, Seuil, 1983, 384 p.

  • Sous la direction de,La vie culturelle sous Vichy,Éditions complexe, 1990, 412 p.

RouquetFrançois,L’épuration dans l’administration française : agents de l’état et collaboration ordinaire,CNRS, 1993, 300 p.

SainclivierJacqueline, « Mutations et résistances en Bretagne auxxesiècle », dansDu provincialisme au régionalisme.xviiie-xxesiècles, Festival d’histoire de Montbrison, du 28 sept. au 2 oct. 1988, édité par la ville de Montbrison, 1989, p. 473-485.

  • La Bretagne de 1939 à nos jours, Rennes, Ouest France, 1989, 500 p.

Skol Vreizh,— Histoire de la Bretagne et des Pays Celtiques. De 1789 à 1914, Morlaix, Skol Vreizh, 1980, 280 p.

  • Histoire de la Bretagne et des Pays Celtiques. De 1914 à nos jours. La Bretagne auxxesiècle. Morlaix, Skol Vreizh, 1983, 288 p.
  • D’une guerre à l’autre… Bretagne 1914-1945,Histoire de la Bretagne et des Pays Celtiques, t. 5. Morlaix, Skol Vreizh, 1994, 240 p.

StrowskiS.,Les Bretons. Essai de psychologie et de caractérologie provinciales, Rennes, 1952, 474 p.

WeberEugen,La fin des terroirs. La modernisation de la France rurale. 1870-1914, Fayard, 1983, 839 p.

WinockMichel,Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Seuil, 1990, 446 p.

Économie et société

Ar Men[Collectif], « La population bretonne de 1800 à 1990 »,Ar Men, n° 43, mai 1992, p. 2-15.

BergerSuzanne,Les paysans contre la politique : l’organisation rurale en Bretagne. 1911-1974, Seuil, 1975, 345 p. [« La radio résonne dans la plupart des fermes », p. 96]

BurguièreAndré,Bretons de Plozévet, Flammarion, 1975, 383 p. ; rééd. 1978, 395 p. [« La radio en revanche existe dans tous les foyers qui ont l’électricité (l’électrification de la commune n’a été achevé qu’en 1959). […] Le dimanche, la fréquence d’écoute augmente pour les émissions de Radio-Rennes et Radio-Khimer(sic)(qui émet en breton) » (p. 155 ; chapitre « Les révolutions de Plozévet »).]

CanevetCorentin,40 ans de révolution agricole et agroalimentaire en Bretagne (1950-1990), Rennes, Institut Culturel de Bretagne, 1991, 295 p.

CharpyJ., « Dénombrement de la population des communes du Finistère (1790-1968) »,BSAF, t. XCIX, 1972/2, p. 849-887.

CNRS-EPR,La société bretonne en changement. 1950-1980, Rennes, Université de Bretagne Occidentale/Université de Haute-Bretagne/Université de Rennes 1, 1982, 259 p.

CroixAlain, RoudautFañch,Les bretons, la mort et Dieu, de 1600 à nos jours, Messidor

  • Temps actuels, 1984, 264 p.

DubyGeorges, sous la direction de,Histoire de la France rurale, t. 4 : « La fin de la France paysanne de 1914 à nos jours », Paris, Seuil, 1976, 672 p. [Cf.« La fin d’un irrédentisme : l’ère des loisirs », p. 349-357 : « Par ailleurs, l’environnement social villageois est largement pénétré par les images, les modèles, les symboles, les idées diffusées par la presse, la radio, le cinéma, le commerce ; et par l’exemple donné par l’émigré » (p. 350).]

ElégoetFañch, « De l’économie paysanne à la première modernisation en Léon (1945-1962) »,Tud ha Bro, n° 7, 1983, p. 163-170.

ElégoetLouis,Saint-Méen, vie et déclin d’une civilisation paroissiale dans le Bas-Léon, Éditions Anthropos, 1981, 397 p.

  • Ancêtres et terroirs. Onze générations de paysans de Basse-Bretagne, Rennes, Ouest-France, 1990, 375 p.

HervieuBertrand,Les agriculteurs, Paris, PUF, 1996, (« Que sais je ? »), 128 p.

KrierH., PierreM.et al., L’économie de la Bretagne depuis 1954, Rennes, Centre Régional d’Études et de Formation Économiques, 1966, 117p.

LagréeMichel,Religion et cultures en Bretagne (1850-1950), Paris, Fayard, 1992, 601p.

Le GalloY., « Basse-Bretagne et Bas-Bretons (1800-1870) »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de Balcou J., Le Gallo Y., Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome 2, p. 143-175.

  • « La Bretagne bretonnante. Basse-Bretagne et Bas-Bretons (1870-1918) »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de Balcou J., Le Gallo Y., Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome3, p. 5-40.
  • « Postface »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de Balcou J., Le Gallo Y., Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome3, p. 383-397.
  • « Brest, le Léon, le Finistère, la Basse-Bretagne »,Études sur la Bretagne et les pays celtiques. Mélanges offerts à Yves Le Gallo, Brest, CRBC, 1987, p. 19-26.

Le GuenGilbert, « D’une révolution manquée à une révolution possible »,Histoire de la Bretagne, Toulouse, Privat, 1969, p. 464-524.

Le LannouMaurice,La Bretagne et les Bretons, Paris, PUF, 1978 (rééd. 1983), (« Que sais-je ? »), 126p.

MendrasHenri,La fin des paysans.Suivi d’une réflexion sur la fin des paysans vingt ans après, Arles, Actes Sud, 1992, (Babel), 439p. [La 1èreéd. date de 1967.]

  • Les sociétés paysannes. Éléments pour une théorie de la paysannerie, Paris, Gallimard, 1995, (Folio/histoire), 368p. [Nouvelle éd. refondue. La 1èreéd. Date de 1976.]

MonjarretPolig,40 années au service de la musique bretonne, n° spécial d’Ar Soner, 4etrim., 1983, 25p.

MorinEdgar,Commune en France. La métamorphose de Plodémet, Paris, Fayard, 1967, 288p.

PhlipponneauM., « Présentation de la loi-programme pour la Bretagne »,Session culturelle bretonne, sous l’égide du Bleun-Brug à N.-D. de Guingamp,du27aoûtau1erseptembre 1962, ronéoté, sans numérotation, 4p.

ProstA.,L’enseignement en France. 1800-1967, A. Colin, 1968, 524p.

LE PARTICULIER

Histoire et sociologie des médias

AbjeanRené, « Le bilinguisme sur une radio de service public »,La Bretagne Linguistique, Cahiers du Groupe de Recherche sur l’Économie Linguistique de la Bretagne, volume 4, année 1987-1988, Brest, CRBC, UBO, 1988, p.145-151.

Actes du 113econgrès national des sociétés savantes (Strasbourg, 1988).Section d’histoire moderne et contemporaine, t.1 :presse, radio et histoire, Éditions du CTHS, Paris, 1989, 358p.

AlbertPierre, « La naissance et l’expansion de la radio-télévision dans le monde »,Encyclopédie Universalis, volume 22, p. 234b-236b.

  • Sous la direction de,Documents pour l’histoire de la presse de province dans la seconde moitié du XIXesiècle, CNRS, 1973, 212p.

AlbertP., TerrouF.,Histoire de la presse, Paris, PUF, 1979, 127p.

AlbertP., TudesqA.-J.,Histoire de la radiotélévision, Paris, PUF, 1èreéd. : 1981, (« Que sais-je ? »), 2eéd. Mise à jour : 1986, 127p.

BalleFrancis,Institutions et publics des moyens d’information. Presse. Radiodiffusion. Télévision, Éd. Montchrestien, 1973, 696 p.

  • Médias et sociétés. De Gutenberg à Internet, 8eéd., Montchrestien, 1997, 821p.

BalleFrancis, CazeneuveJean, « L’information collective et les mass-média »,Encyclopédie de la sociologie. Le présent en question, 1975, p. 305-345.

BalleF., AlbertP., AmourouxH., etal.,Le pouvoir des médias : mélanges offerts à Jean Cazeneuve, Paris, PUF, 1987, 183p.

BarbierFrédéric, Bertho-LavenirCatherine,Histoire des médias de Diderot à Internet, Paris, Armand Colin, 1996, 352p.

BaylonChristian, MignotXavier,La communication, Paris, Nathan, série linguistique, 400p.

Bertho-LavenirCatherine, « Du télégraphe à Internet : vitesse et mondialisation »,L’Histoire, n°226, novembre1998, p.34-41.

BertrandC.-J.,Médias. Introduction à la presse, la radio et la télévision, Ellipses, Aubin, 1995, 318p.

Bouessel du BourgJean-Marie,L’hebdomadaire Arvor, Rennes, auteur, 1985, 850p. (Thèse de doctorat, dactylogr.)

BretonPhilippe, ProulxSerge,L’explosion de la communication, Paris, La Découverte/Poche, 1996, 324p.

BrochandChristian,Histoire générale de la radio et de la télévision en France, t. II 1944-1974, Comité d’Histoire de la Radiodiffusion, La documentation française, 1994, 690p.

BroudicF.,Al liberterien hag ar brezoneg.

Brug : 1913-1914, Brud Nevez, 1983, 284p.

BrunelChristian, « Le public deFeiz ha Breiz »,Bretagne et religion, Rennes, Institut culturel de Bretagne, 1991, p.99-116.

BuannicLionel,Biskoaz kemend-all ! Pierre Jakez Hélias et Radio Quimerc’h. Un certain regard sur la Bretagne, Institut d’études politiques de Grenoble, Séminaire communication interpersonnelle et communication sociale, 1993-1994, sous la direction de Daniel Bougnoux, 84p.

Cahiers Français,La communication, n° 258, octobre-décembre 1992, La Documentation française, 84p.

CalvezRonan, « Le politique du sacré.Feiz ha Breizet les pardons »,Hauts lieux du sacré en Bretagne, colloque organisé par le CRBC, 1995-1996, actes réunis par G. Milinet P. Galliou, CRBC, UBO, Brest, 1997, p. 49-70.

  • « Vie et mort du paysanisme breton :Feiz ha Breiz(1865-1875) »,La Bretagne Linguistique, Cahiers du groupe de recherche sur l’économie linguistique de la Bretagne, volume11, CRBC, UBO, 1998, p. 77-96.

CarréDaniel,Dihunamb : studiadenn war an niverenn où embannet etre 1905 ha 1914, Les neven, Hor Yezh, 1987, 2vol. : 302p. +p. 303-572.

Carré de MalbergN., DespratxM., FrichotD., « Reportages et débats politiques à la radiodiffusion française (1945-1974) »,Histoire et médias. Journalisme et journalistes français, 1950-1990, colloque, Paris X-Nanterre, 6-8 octobre 1988, Paris, Albin Michel, 1991, p. 83-94.

CazenaveÉlisabeth, « La naissance de la radiodiffusion à Bordeaux [1923-1926] »,Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde(Bordeaux), n. sér., t.28, 1982, p. 125-136.

CazenaveE., Ulmann-MauriatC.,Presse, radio et télévision en France de 1631 à nos jours, Paris, Hachette, 1995, 254p.

CazeneuveJean,Sociologie de la radio-télévision, Paris, PUF, 1èreéd. : 1962, 6eéd. corrigée : 1986, (« Que sais-je ? »), 127p.

CharonJ.-M.,La presse en France de 1945 à nos jours, Paris, Seuil, 1991, 416p.

ChauveauA., « Audiovisuel et politique (sous la VeRépublique) »,Dictionnaire historique de la vie politique française auxxesiècle, J.-F. Sirinelli (dir.), Paris, PUF, 1995, p. 61-66.

CoiselN.,Le BihanA., OmnèsM.-P.,Le Galloy., « Introduction »,Bibliographie de la presse française politique et d’informations générales : 1865-1944, Finistère, Paris, Bibliothèque Nationale, 1973, 80p.

CordierStéphane,La radio, reflet de notre temps, Paris, Les éditions internationales, 1950, 138p.

CréachF.,La place de la langue bretonne sur la radio régionale publique de 1926 à 1982, Brest, auteur, multigr., s.d., p. 13-27.

Crémieux-BrilhacJ.-L., EckH., DujardinH.,BilleterG., LaurenceG.,La guerre des ondes. Histoire des radios de langue française pendant la Deuxième guerre mondiale, Bruxelles, Armand Colin, 1985, 382p. [J’ai essentiellement utilisé le chapitre consacré à la France, rédigé par Jean-Louis Crémieux-Brilhac et Hélène Eck, avec le concours de Charles-Louis Foulon, p.11-154]

DhordainR.,Le roman de la radio, La Table Ronde, 1983, 234p.

DrouinJ.-C., « La presse des petites villes entre 1865 et 1944 »,Les petites villes du Moyen Âge à nos jours. Hommage à Georges Dupeux. Colloque international. Bordeaux, 25-26 octobre 1985, Éd. Du CNRS, 1987, p. 391-397.

DuvalRené,Histoire de la radio en France, Alain Moreau, 1979, 444p.

EckHélène, « Radio, culture et démocratie en France, une ambition mort-née (1944-1949) »,Vingtième siècle. Revue d’histoire, 1991, n°30, p.55-67.

  • « Audiovisuel et politique (jusqu’à 1958) », dansDictionnaire historique de la vie politique française auxxesiècle, J.-F. Sirinelli (dir.), Paris, PUF, 1995, p.56-61.

ElégoetFañch, « Prêtres, nobles et paysans en Léon au début duxixesiècle. Notes sur un nationalisme breton :Feiz ha Breiz, 1900-1914 »,Pluriel, n°18, 1979, p. 39-90.

Emgleo Breiz,Mettre fin au génocide culturel en Bretagne. La situation de la langue et de la culture bretonnes dans l’enseignement et à l’ORTF(Mémorandum), Brest, 1969, 40p.

Études sur la presse en Bretagne auxxixeetxxesiècles, Cahier du CRBC, n°3, Brest, 1981, 147p.

FrévilleHenri,La presse bretonne dans la tourmente (1940-1946), Plon, 1979, 349p.

GérardP., « Sources d’histoire de la radiodiffusion »,Bulletin d’information des Archives de la Haute-Garonne, 1982-1983, n°3, p.16-20.

Goube(J.), « Histoire de “Radio-Normandie”, 1924-1974 »,105eCongrès des Sociétés savantes, Caen 1980, Section histoire moderne, t.2, 1984, p. 469-481.

Griset(P.), « La société Radio-France dans l’entre-deux-guerres »,Histoire, économie et société, 1983, a. 2, n°1, p. 83-109.

HalimiSerge,Les nouveaux chiens de garde, Paris, Liber-Raisons d’agir, Seuil, 1997, 111p.

Histoire et médias. Journalisme et journalistes français, 1950-1990, colloque, Paris X-Nanterre, 6-8 octobre 1988, Paris, Albin Michel, 1991, 305p.

JeanneneyJean-Noël, « Médias : le rêve et la relève »,L’Histoire, numéro spécial :La France libérée. 600 jours pour finir la guerre, n°179, juillet-août 1994, p. 114-120.

  • Une histoire des médias des origines à nos jours, Seuil, 1996, 379p.
  • L’écho du siècle. Dictionnaire historique de la radio et de la télévision en France, Hachette/Arte Éditions, 1999, 606p.

LazarJacqueline,Sociologie de la communication de masse, Armand Colin, 1991, 240p.

Lazar(J.),La science de la communication, Paris, PUF, 1992, (« Que sais-je ? »), 125p.

LiebesTamar, KATZ Elihu, « Six interprétations de la série “Dallas” »,Hermès, « À la recherche du public », n°11-12, p.125-141.

Martin Marc,Histoire et médias. Journalisme et journalistes français. 1950-1990, bibliothèque Albin Michel des idées, 1991, 306p.

  • Communications et médias de masse. Culture, domination et opposition, Presses de l’université du Québec, 1991, (Communication et société), 445p.
  • Médias et journalistes de la République, Éditions Odile Jacob, 1997, 494p.

MattelartArmand et Michèle,Penser les médias, éditions la Découverte, 1986, 263p.

MauriatCaroline, « Une radio privée entre les deux guerres : Radio-Lyon »,Actes du 113econgrès national des sociétés savantes(Strasbourg, 1988). Section d’histoire moderne et contemporaine, T.1,Presse, radio et histoire, éditions du CTHS, Paris, 1989, p. 349-355.

  • « L’invention de la radiodiffusion »,Culture technique, 1992, n°24, p.3540.

MeadelCécile, « L’invention de la journée radiophonique : la programmation de la radio dans les années Trente »,Actes du 113econgrès national des sociétés savantes(Strasbourg, 1988).Section d’histoire moderne et contemporaine, T.1,presse, radio et histoire, éditions du CTHS, Paris, 1989, p. 337-347.

  • « Les images sonores. Naissance du théâtre radiophonique »,Techniques et Culture, 1990, n. sér., n°16, p. 135-159.
  • « Le statut de la radio entre les deux guerres »,L’État et les télécommunications en France et à l’étranger, 1837-1987, Genève, Droz, Paris, Champion, 1991, p.81-91.
  • « Entre corporatisme et représentation. Genèse du service public de radiodiffusion en France »,Culture technique, 1992, n°24, p. 77-87.

MiquelPierre,Histoire de la radio et de la télévision. Culture ou politique ?, publications de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, éd. Richelieu, 1973, (« L’univers contemporain »), 413p.

ModolPhilippe, « Rennes-Bretagne à la croisée des destinées »,Cahiersd’Histoiredela Radiodiffusion, édités par le Comité d’histoire de la Radiodiffusion, numéro spécial, l’année radiophonique1944, n°42, septembre-novembre 1994, p.76-82.

  • Télévision et culture régionale. Recherche d’une corrélation entre un modèle culturel et un programme régional : France 3 Ouest, Thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication, université de Paris IV-Sorbonne, sous la direction de M. le professeur Jean-Baptiste Carpentier, Juin1998, tome 1, 371 p., tome 2 (annexes), 239p.

MullA., « La difficile naissance de Radio-Strasbourg PTT (1925-1930) »,Actes du 113econgrès national des sociétés savantes(Strasbourg, 1988), Section d’histoire moderne et contemporaine, T.1,presse, radio et histoire, Éditions du CTHS, Paris, 1989, p. 319-335.

MullerThierry, « Histoire de la radiodiffusion en Bretagne »,Cahiers d’Histoire de la Radiodiffusion, édités par le Comité d’histoire de la Radiodiffusion, n°10, avril 1985, p.26-35.

Musée de Radio-France,Radio-France, 1988, 16p.

PérillatJ.,Audience des émissions régionales (radio et télévision) en Bretagne, Rennes, ORTF, multi gr., juillet-août 1970, 21p.

PicFrançois, « Essai de bibliographie de l’œuvre imprimée et inédite de Max Rouquette »,Actes du colloque internationalconsacré à Max Rouquette, Montpellier, 1994, p.101-134. [Comporte un développement sur l’œuvre radiophonique de Max Rouquette dans l’immédiat après-guerre : « Outre sa participation à l’émission littéraire et d’information générale, M. R. met au point la matière d’une émission particulière intitulée “Folklore d’Occitanie”, “émission dramatique ayant pour sujet des contes populaires gascons et langue dociens”. D’une durée prévue d’une heure, diffusée en soirée (sur les ondes de Radio-Toulouse-Pyrénées) à partir du 6 mars 1946, […] cette émission repose sur l’adaptation radiophonique par M. R. de contes puisés dans les recueils du folkloriste gascon Jean-François Bladé ou édités plus récemment par la revue d’ethnographie occitane […]Folklore. » (Op. cit., p. 123.)]

PiriouYann-Ber, « Radio-Kimerc’h »,Les Lettres françaises, n°962, du 24 au 30 janvier 1963, p. 20-21.

QuilgarsChristian,La radio au risque de la bretonnitude, Université de Rennes2, Mémoire de maîtrise, dactylographié, 1988, 113p. + annexes.

  • Radio-Rennes-PTT. L’émetteur de Thourie, des origines aux années 1950, Brestr, mémoire de DEA, dactylographié, 1991, 117p.

RamonetIgnacio,La Tyrannie de la communication, Galilée, 1999, 203p.

RaoulLukian,Un siècle de journalisme breton, de l’Académie celtique à la Glorieuse Bretagne des Armées, Le Guilvinec, 1981, 739p.

  • « Aperçu de la presse d’expression bretonne duxixesiècle jusqu’à la fin du second conflit mondial »,Mémoires de la Société d’histoire et d’archéologie de Bretagne, tome LXII, 1985, p. 427-440.

TudesqAndré-Jean, « La radiodiffusion en Langue doc avant la Deuxième Guerre mondiale »,Économie et Société en Langue doc-Roussillon, colloque, Montpellier 1976, 1978, p. 459-482.

  • « Animateurs et journalistes de la radiodiffusion »,Les Intermédiaires culturels, actes du colloque d’Aix-en-Provence 1978, 1981, p. 581-593.
  • « L’information radiodiffusée, en jeu politique en France (1934-1937) »,105eCongrès des Sociétés savantes, Caen 1980, Section Histoire moderne, t.1, 1983, p. 399-420.
  • « L’audience de la radiodiffusion sous la Quatrième République »,Mélanges en hommage à J. Ellul, 1983, p. 831-846.
  • « La naissance de la presse de la radiodiffusion entre les deux guerres mondiales »,Revue française d’histoire du livre(Bordeaux), 1985, a. 54, n. sér., n°47, p. 333-351.
  • « Les grandes heures de la radio »,L’Histoire, n°79, 1985, p.6-15.
  • « Média et monde agricole depuis 1945 »,Économie Rurale, 1988, n° 184-186, p. 205-214.
  • « La confrontation des radios publiques et des radios privées en province : les expériences françaises 1925-1939 et 1982-1986 »,Actes du 113econgrès national des sociétés savantes(Strasbourg, 1988), section d’histoire moderne et contemporaine, t.1,presse, radio et histoire, éditions du CTHS, Paris, 1989, p. 301-318.
  • « La voix des ondes »,L’émoi de l’histoire, 1989, n°4, p. 41-53.

TrebitschM., « Intellectuels au micro »,Cahiers de l’Institut d’Histoire du Temps présent, 1992, n°21, p. 87-91.

Ulmann-MauriatCaroline,Naissance d’un média. Histoire politique de la radio en France (1921-1931), Paris, L’Harmattan, 1999, (Communication), 270p.

ViallonPhilippe,L’analyse du discours de la télévision, Paris, PUF, 1996, (« Que sais-je ? »), 109p.

WoltonDominique,Penser la communication, Paris, Champ-Flammarion, 1997, 402p.

Histoire politique en Bretagne

BrunelChristian,L’essoufflement du Bleun-Brug ou le régionalisme dupé, 1943-1963, mémoire de Maîtrise d’Histoire, Université de Haute-Bretagne, Rennes, multigraphié, 1982, 188p.

ChatelainD., TafaniP.,Qu’est-ce qui fait courir les autonomistes ?, Paris, Stock, 1976, 310p.

DénielAlain,Le mouvement breton, Maspéro, 1976, 450p.

DenisMichel, « Mouvement breton et fascisme. Signification de l’échec du secondEmsav »,Régions et Régionalisme en France duxviiiesiècle à nos jours, actes du colloque organisé par le Groupe de recherches sur les sociétés contemporaines de la faculté des Sciences historiques de l’université des Sciences humaines de Strasbourg du 11 au 13 octobre 1974, Paris, PUF, 1977, p.489-506.

DulongR., « La question bretonne »,Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques, n°196, 1975, 208p.

Falc’hunFrançois, « Essai sur la minorité linguistique de Basse-Bretagne »,Bleun-Brug, n° 167, juillet-août 1967, p. 914. [« Communication lu eau Congrès des minorités ethniques européennes à Oslo (12-14 août) et reprise au stage du Bleun-Brugle 29 août à Morlaix. »]

FouéréYann,La Bretagne écartelée. Essai pour servir à l’histoire de dix ans 1938-1948, Nouvelles éditions latines, 1962, 191p.

  • Histoire résumée du mouvement breton, Quimper, Nature et Bretagne, 1977, 155p.
  • La patrie interdite. Histoire d’un Breton, France-Empire, 1987, 463p.

FournisYann,Le deuxième Emsav : des nationalistes bretons en général et du Bezen Perrot en particulier, mémoire de sciences politiques, Institut d’Études Politique de Toulouse, 1995, 196p.

GuidetThierry,Qui a tué Yann-Vari Perrot ?, Beltan Éditions, 1986, 195p.

GuiomarJean-Yves, « Un séducteur dans le désordre : Olier Mordrel »,La Taupe bretonne, éditions champ libre, n°5, novembre 1973, p. 85-102.

LebesqueMorvan,Comment peut-on être Breton ? Essai sur la démocratie française/Préface de Gwenc’hlan le Scouézec, Paris, Le Seuil, 1984, 233p.

Le Sanna., FerecG.,Breiz Atao et le nationalisme breton entre les deux guerres mondiales, mémoire dact., s.l., s.d., 254p.

Les Temps Modernes,Minorités nationales en France, n°324-326, août-septembre 1973, 555p.

MassonÉmile,Les Bretons et le socialisme, Maspero, 1972, 287p. [Texte de présentation et notes par Jean-Yves Guiomar.]

MordrelOlier,Breiz Atao ou Histoire et actualité du nationalisme breton, Paris, Éditions Alain Moreau, 1973, 557p.

NicolasMichel,Histoire du mouvement breton, Syros, 1982, 380 p. [Voir le compte-rendu de F. B. dansBrud Nevez, niv.67, miz eost ha miz gwengolo 1983, p. 50-55.]

  • Le séparatisme en Bretagne, Brasparts, Beltan, 1986, 326p.
  • « Le mouvement breton. Problématiques et développement »,Bretagne clés en mains, Paris, APHG, 1988, p. 43-46.

NicolasM. et PihanJ.,Les Bretons et la politique : 30 ans de scrutins en Bretagne. 19581988, Rennes, PUR, 1988, 256p.

PhliponneauM.,Géopolitique de la Bretagne, Rennes, Ouest-France, 1986, 253p.

PrigentM.,Tanguy Prigent. 1. TiKaled, Club socialiste du livre, Paris, 1982, 315p.

SiegfriedAndré,Tableau politique de la France de l’Ouest, Paris, 1913, 535p.

TanguyBernard,Aux origines du nationalisme breton,tome I : « Le renouveau des études bretonnes auxixesiècle », 440p. ; tome II : « Essai sur l’histoire de la langue bretonne par Hersart de La Ville marqué, suivi de notes et éclaircissements par Bernard Tanguy », 314p., série « La Nation en question », 1977.

La guerre en Bretagne

BougeardChristian, « L’intérêt stratégique de la Bretagne durant la Deuxième Guerre mondiale »,Bretagne clés en mains, APHG, Paris, 1988, p. 47-54.

CaerleonRonan,Le rêve fou des soldats de Breiz Atao, Quimper, Nature et Bretagne, 1974, 235p.

CapdevilaLuc,L’imaginaire social de la Libération en Bretagne (été 1944 hiver 1945/1946). Contribution à une histoire des représentations mentales, thèse nouveau régime, Université de Haute-Bretagne, 1997, 716p. [Thèse éditée aux PUR sous le titreLes Bretons au lendemain de l’Occupation. Imaginaire et comportement d’une sortie de guerre 1944-1945, 1999, 449p.]

FrelautBertrand,Les Nationalistes bretons de 1939 à 1945, Bras parts, Beltan, 1985, 235p.

  • « Le mouvement nationaliste breton pendant la Seconde Guerre mondiale »,Bretagne clés en mains, Paris, APHG, 1988, p. 57-62.

FrévilleH.,Archives secrètes de la Bretagne (1940-1944), Rennes, Ouest-France, 1985, 254p.

KervellaAndré,Brest rebelle. 1939-1945, éditions Skol Vreizh, 1998, 398p.

SainclivierJacqueline, « La sociologie des Résistants »,Bretagne clés en mains, Paris, APHG, 1988, p.55-56.

Langue et littérature bretonnes

• Histoire et sociolinguistique

AbalainHervé,Destin des langues celtiques, Paris, Gap, Ophrys, 1989, 253p.

BegAnna ar,Bloavezhi où kentañ Kamp Etrekeltiek ar Vrezhonegerien. 1948-1957, Lesneven, Hor Yezh, 1988, 228p.

BihanHervear, « Notennoù yezh & notennoù le c’hanvadurezh »,Hor Yezh, n°219, diskaramzer 1999, p.49-50.

BroudicF.,La pratique du breton de l’Ancien Régime à nos jours, Rennes, PUR, CRBC, 1995, 490p. [Publication de la thèse de doctorat nouveau régimes ou tenue par l’auteur à Brest, enjuin1993, sous le titre :L’évolution de la pratique du breton depuis la fin de l’Ancien Régime jusqu’à nos jours.]

  • « Les recherches en socio linguistique sur la langue bretonne »,Ar Falz, n°84-85, ebrel/avril 1995, Morlaix, p.46-60.
  • « Langues parlées, langues écrites en Basse-Bretagne. 1946-1990 »,La Bretagne Linguistique. Cahiers du Groupe de recherche sur l’économie linguistique de la Bretagne, Volume 10, actes du colloque « Badume-Standard-Norme. Le double jeu de la langue », Brest 2-4 juin 1994, Brest, CRBC, UBO, 1995, p. 69-79.
  • « Du breton au français. Les années décisives de l’après-guerre »,Ar Men, n°74, février 1996, p.20-29.
  • Histoire de la langue bretonne, Rennes, éditions Ouest-France, 1999, 64p.

Carrer Ph., Daumer Y., Denez P., Kress J., Elégoet F., Violette P.,Permanence de la langue bretonne. De la linguistique à la psychanalyse, Rennes, Institut culturel de Bretagne, 1986, 150p.

CroixAlain, « Langues du peuple, langues pour le peuple. Les langages des missions bretonnes auxviiesiècle »,La Bretagne Linguistique. Cahiers du Groupe de Recherche sur l’Économie Linguistique de la Bretagne, n°4, année 1987-1988, Brest, CRBC, UBO, p. 155-167.

DebaussartEmmanuelle,Les musiques celtiques, Librio musique, 1999, 95p.

DuKlaoda an, « Histoire d’un interdit. Le breton à l’école »,Hor Yezh, n°spécial, 1991, 317p.

ElégoetF.,La domination linguistique en Bretagne. Essai d’approche à partir d’une enquête au Grouanec, en Plouguerneau, Paris X, Nanterre, auteur, 1972, 145p. (Mémoire de maîtrise, dactylogr.)

  • « Bilinguisme ou domination linguistique ? »,Les Temps Modernes, n°324-326, août1973, p.213-222.
  • « — Nous ne savions que le breton et il fallait parler français ». Mémoires d’un paysan du Léon./Document recueilli par F. Elégoet, Breizhhorbro, 1978, 227p.

EvenArzel, « Ha marvel a ray ar brezhoneg ? », dansHor Yezh, n°5, 1955, p. 1-5.

  • « Ha mervel a ray ar brezhoneg ? Prederiadennoù war an heveleb danvez »,Hor Yezh, n°2, 1958, p. 27-34.

Falc’hunFrançois,La langue bretonne et la linguistique moderne. Problèmes de phonétique indo-européenne, conférences universitaires de Bretagne.22 novembre 1942, Librairie celtique, Paris-Vie, 1943 64p.

  • « Autour de l’orthographe bretonne »,Annales de Bretagne, tome LX, n°1, année 1953, Rennes, p.48-77.
  • « Langue bretonne »,Orbis, Bulletin International de Documentation Linguistique, Tome VII, n°2, Louvain, Centre international de dialectologie générale, 1958, p. 516-533. [Étude parvenue à la rédaction du bulletin en juillet1955.Cf. Orbis, t. IV, 2, 1955, p.584.]
  • Perspectives nouvelles sur l’histoire de la langue bretonne, Paris, UGE, 1981, 662p.

FaveVisant, « Lizeri Breuriez ar Feizet la langue bretonne »,Bleun-Brug, n°202, octobre 1974, p.89.

FavereauFrancis,Langue quotidienne, langue technique et langue littéraire dans le parler et la tradition orale de Poullaouen, Rennes, auteur, Thèse de doctorat d’État, multigraphiée, 1984, 2 vol., 1036p.

  • Dictionnaire du breton contemporain. Geriadur ar brezhoneg avremañ, présentation, Morlaix, Skol Vreizh, 1992, p. V-VI.
  • Bretagne contemporaine. Langue, culture, identité, Morlaix, Skol Vreizh, 1993, 224p.

FleuriotLéon, « Les langues de Bretagne. Aperçu sur l’histoire du breton »,La Bretagne, sous la direction de Yann-Brekilien, Paris, les Éditions d’Organisation, 1982, p. 245-280.

Galv,Livre blanc et noir de la langue bretonne, Brest, auteur, 60p.

GourvilFrancis,Langue et littérature bretonnes, Paris, PUF, 1968, 3eéd., (« Que sais-je ? »), 128p.

GwegenJorj,La langue bretonne face à ses oppresseurs, Quimper, Nature et Bretagne, 1975, 312p.

HemonR.,La langue bretonne et ses combats, La Baule, Éd. De Bretagne, 147, 264 p.

  • Ur Breizhad oc’h adkavout Breizh, Brest, Al Liamm, 1972, 252p. [1èreéd. : 1931.]

HewittS. M.,The degree of acceptability of modern literary Breton to native Breton speakers, Cambridge, Dpt of Linguistics, may 1977, 60p. [La conclusion de ce mémoire dactylographié a fait l’objet d’une traduction en français, publiée dansAr Falz, sous le titre « Encore des propos sacrilèges » (n° 21-22, octobre-décembre 1977, p. 9-14) ; traduction à la quelle Stephen Hewitt apporte quelques corrections dans une lettre adressée àAr Falz(« Komzoù dieub : libre propos : Ullizher digant Steve Hewitt », n°27, janvier-mars 1979, p. 23-26), suite aux réactions provoquées par son article paru en avril 1977dans cette même revue]

  • « Al lagenn o skediñ pe nouvelles de la brousse », dansAr Falz, n°19, avril-juin 1977, p. 29-42. [La parution de ce texte du jeune Américain provoque une réponse d’Eflam Gervilio : « Un torfed disakr ouzhpenn, pe “Hag ay ê prest ar c’hozh langachse da n’om gad ?” »,Ar Falz, n°23, janvier-Mars 1978, p.31-34.]

JacobY.,Les conflits à propos de la langue bretonne dans le diocèse de Quimper et de Léon au début duxxesiècle, Brest, TER, dactylographié, 1981, 112p.

KeravelArmand,Une exigence de la démocratie et du droit : un statut des langues et cultures de France. Le cas de la langue bretonne, Réponse et compléments à l’enquête de la Conférence des pouvoirs locaux et régionaux de l’Europe (Conseil de l’Europe) – Brest, Emgleo Breiz, 1985, 232p. [« Le présent ouvrage fait le bilan de la situation actuelle du breton et des efforts déployés de tous côtés pour obtenir que les droits culturels des Bretons soient pleinement respectés…par le pays des Droits de l’Homme ».Cf.notamment : « Place du breton dans les média », p.4958.]

KergoatLukian, « De Stivell à Diwan, de la langue symbole à l’investissement dans la langue »,Klask, n°2, 1992, p.41-50.

Klerg, « Debrerienaryezh »,Barr Heol, n° 76, Pask 1973, p. 49-51.

  • « Kudennoù yezh », dansBarr Heol, n° 92, meurzh 1977, p. 1-3.

Le BerreYves, « Langues et usages sociaux en Basse-Bretagne »,Les parlers de la foi. Religion et langues régionales, sous la direction de Michel Lagrée, Rennes, PUR, 1995, p. 97-105.

Le DûJean,Le parler breton de la presqu’île de Plougrescrant (Côtes-du-Nord), Thèse de Doctorat d’État, Brest, 1978, 4 tomes, 511 +571p.

  • « Socio linguistique et diglossie : le cas du breton », dans Gardin (B.), Marcellesi (J.-B.), Greco Rouen,Sociolinguistique : approches, théories, pratiques, Paris, PUF, 1980, p. 153-163.
  • « Bretagne : histoire et culture », dansGeschichte und Kultur der Kelten, Vorbereitungskonferenz, 25.-28. Oktober 1982 in Bonn, Heidelberg, Carl Winter Universitätsverlag, 1986, p. 200-211.
  • « Kenteliou gramadeg »,Brud Nevez, niv. 102, c’hwevrer 1987, p. 33-42.
  • « Langue nationale unique ou retour de la différence ? Analyse des projets de lois en faveur des langues de France sous la IVeet la VeRépubliques »,Wissenschaftliche Zeitschrift der Karl-Marx-Universtät Leipzig, vol. 39, n°4, 1990, p. 380-387.
  • « La langue bretonne »,Bretagne, éditions Bonneton, 1991, (Encyclopédies régionales), p. 225-242.
  • « Vrais bretons et pseudo-norme »,Paroles régionales. Normes, variétés linguistiques et contexte social, sous la direction de Jean-François P. Bonnot, Presses universitaires de Strasbourg, n°18, 1995, (Maison des sciences de l’Homme de Strasbourg), p. 265-287.

Le Dû J., Le Berre Y.,Dictionnaire pratique français-breton. I. A.-Bêcher, Studi, n° 4, décembre 1975, 87p.

  • - Anthologie des expressions de basse-Bretagne, Rivages, 1985, 192p.
  • « Contacts de langues en Bretagne »,Travaux du Cercle Linguistique de Nice, n°9, Université de Nice, 1987, p. 11-33.
  • « Un siècle d’écrits en langue bretonne (1790-1892) », dansHistoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de J. Balcou et Y. Le Gallo, Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome2, p.251-291.
  • « La Bretagne bretonnante. La culture bretonnante (1870-1914) »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de J. Balcou et Y. Le Gallo, Champio/Slatkine, Paris-Genève, 1987, tome3, p. 41-50.

Le Floc’hJ. L., « Controverses sur la langue bretonne dans le clergé finistérien »,Bulletin de la Société archéologique du Finistère, tome CXIV, 1985, p.165-177.

  • « Bibliographie des publications en langue bretonne de 1940 à 1949 inclus »,Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, t. 60, 1, 1953, p. 102-110.

Le RouzicSuzanne, « Une mutation linguistique en trois étapes »,La Bretagne Linguistique. Cahiers du Groupe de Recherche sur l’Économie Linguistique de la Bretagne, vol.5, année 1988-1989, Brest, CRBC, UBO, p. 103-109.

Le RuyerJean-Claude, « Bro-Gwened. Foto diskar ar brezhoneg e korf triugent vlé : 1921-1981 »,Planedenn, n°7, newez-amzer 1981, p. 21-23.

LevesqueM., « Étude sociolinguistique des attitudes des bretonnants face à leur langue »,La Bretagne, sous la direction de Yann Brekilien, Les Éditions d’Organisation, 1982, p. 286-324.

MadegMikael,Leor lesanoiou Leon, Brud Nevez, 1981, 172p.

MariaSoaz,Yann Sohier et Ar Falz 1901-1935, Morlaix, Ar Falz, 1990, 88p.

MaunoirJulien,Le Sacré Collège de Jésus divisé en cinq classes, ou l’on enseigne en langue Armorique les leçons Chrestiennes avec les 3 clefs pour y entrer, un Dictionnaire, une Grammaire & Syntaxe en même langue, Quimper, 1659, trois parties : 132+176 +80p.

MerserAndreo Ar,Les orthographes du breton, Emgleo Breiz-Brud Nevez, 3eéd., 1993, 36p.

MevellecChanoine, « Audien ce de la langue bretonne lue dans le peuple »,Session culturelle bretonne, sous l’égide du Bleun-Brug à N.-D. de Guingamp,du 27 août au 1erseptembre 1962, ronéoté, sans numérotation, 1p.

MorvannouFañch, « Comment peut-on être bretonnant ? »,Ar Falz, n°2-3, juillet 1973, p.20-34.

  • Le breton, la jeunesse d’une vieille langue, Brest, 1980, 87p.
  • « La langue bretonne en l’an 2000 »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de J. Balcou et Y. Le Gallo, Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome3, p. 251-253.

Musée de L’École Rurale,Langue bretonne et langue française à l’école rurale en Bretagne, de l’Ancien Régime à 1940, Catalogue de l’exposition, Trégarvan, s.d., 57p.

PiriouY.-B., « Usages pontané et usage littéraire du breton »,Les Temps modernes, n°324-326, août-septembre 1973, p.195-212.

  • « Une expérience de théâtre en langue bretonne dans le Trégorde 1959 à 1965 »,Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, t. 92, 3, 1985, p.289-308.

RoudautF.,La prédication en langue bretonne à la fin de l’Ancien Régime, Thèse, Brest, 1975, 2 vol.,XXXV-304+336p.

  • « Les contenus religieux en breton au XVIIIesiècle : vocabulaire et doctrine »,Les parlers de la foi. Religion et langues régionales, sous la direction de Michel Lagrée, Rennes, PUR, 1995, p.141-152.

RoudautF., CroixA., BroudicF.,Les chemins du Paradis. Taolennou ar Baradoz, Le Chasse-marée, novembre 1988, 188p.

S. J., « Hageo Roparz Hemone un Doue ? »,Brud Nevez, n°96, even 1986, p.60-67.

SeiteVisant, « Istor ar Skol dre Lizer »,Brud Nevez, n°6, even 1977, p. 9-16.

VetterEva,Plus de breton ? Conflit linguistique en Bretagne rurale, Le Relecq-Kerhuon, An Here, 1999, 254p. [Cf. la recension de l’ouvrage par Fañch Broudig, « Notennoulenn »,Brud Nevez, n°220, mars-avril 2000, p.64-68.]

• Littérature

Abeozen,Istor lennegezh vrezhonek an amzer-vremañ, Brest, Al Liamm, 1957, 251p.

Ar Floc’hLoeiz,Le Brasier des ancêtres. Poèmes populaires de la Bretagne, UGE, 1977, tome1, 434p. [Cf. l’introduction, p.9-22]

CormeraisJean, « L’œuvre bretonne de Pierre Hélias »,Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, t.70, 4, 1963, p.455-475.

DenisGwendal,Eliès Abeozen, 1896-1943 : sa vie, son œuvre, thèse de Lettres, Rennes, 1988, 1138p.

Europe,Lennegezh Breizh. Littérature de Bretagne, n°625, mai 1981, 192p.

FavereauF.,Littérature et écrivains bretonnants depuis 1945, Skol Vreizh, n° 20, Morlaix, 1991, 83p.

  • « Helias, Mestranistor-buhez »,Brud Nevez, niv.172, 1994, p. 43-49.

GiraudonDaniel,Chansons populaires de Basse-Bretagne sur feuilles volantes, Skol Vreizh, n°23, 132p.

GlonThierry,Pierre-Jakez Hélias et la Bretagne perdue, Rennes, PUR, 1998, 113p.

GohierY.,HuonR.,Dictionnaire des écrivains d’aujourd’hui en Bretagne, Les Sables d’Olonnes, Le Cercle d’Or, ICB, 1984, 316p.

GourvilF.,T héodore Hersart de la Villemarqué et le Barzaz Breiz, Rennes, Oberthur, 1960, 609p.

KervellaGoulc’han,Médecine et littérature en langue bretonne auxxixeetxxesiècles. Medisinerez ha lennegez vrezoneg enxixvedhag enxxvedkantved, éditions du Liogan, 1991, 335p.

LagréeMichel, « La littérature religieuse dans la production bretonne imprimée : aspects quantitatifs »,Les parlers de la foi. Religion et langues régionales, sous la direction de Michel Lagrée, Rennes, PUR, 1995, p.85-94.

Langleiz[Xavier de Langlais], « Ar seizh avel. (Ur pennad-skrid e brezhoneg bemdeiz !).Warroud où Lan hag Herve »,Al Liamm, n°161, du kerzu 1973, p.438-446.

LaurentDonatien,La poésie chantée en Basse-Bretagne : le Barzaz Breiz, Brest, s.d., 12p.

Leberre(Y.),Essai de définition et de caractérisation de la littérature en langue bretonne (livres et brochures) entre 1790 et 1918, Thèse de Doctorat d’État, UBO, 1982, 3 vol., 969 p.[Thèse publiée sous le titre :La littérature de langue bretonne. Livres et brochures entre 1790 et 1918, 3 volumes, Arskol vrezoneg-Emgleo-Breiz, 1994]

  • « La littérature de langue bretonne : conditions sociohistoriques d’apparition et d’existence »,Trames. Littérature populaire, peuple, nation, région, (actes du colloque international des 18, 19, 20 mars 1986), Limoges, 1987, p. 303-313.
  • « La propagande révolutionnaire et contre révolutionnaire dans la littérature duxixesiècle »,La Révolution Française dans la conscience intellectuelle bretonne duxixesiècle, cahier du CRBC, n°8, 1988, p. 175-202.
  • « La vie bretonne des quatre fils Aymon : un “classique du peuple ?” »,Bretagne et Romantisme. Mélanges offerts à Louis Le Guillou, UBO, 1989, p. 35-45.
  • « La littérature de langue bretonne »,Bretagne, Éditions Bonneton, Encyclopédies régionales, 1991, p.243-258.
  • «Le paysage d’un rêve », Étude desGéorgiques bretonnesde Joachim Guillôme (1848) précédant leur réédition, Brest, Cahier du CRBC, n°12, 1991, 350p.
  • « L’écriture du breton dans l’histoire. Essai de synthèse »,La Bretagne Linguistique. Cahiers du Groupe de Recherche sur l’Économie Linguistique de la Bretagne, n°7, année 1990-1991, CRBC, UBO, Brest, 1991, p. 153-176.

Le BerreY., Le DûJ., MorvannouF., « Un poète et chansonnier de langue bretonne. Prosper Proux 1811-1873.Vie, œuvres, correspondance comprenant de nombreux inédits »,Cahiers de Bretagne Occidentale, n°4, CRBC, UBO, 1984, 343p.

Le DûJ., Le BerreY., « Ar gomz hag ar bluenn pe Penaoze teu eun den da veza mouez e vro »,Brud Nevez, niverenn ispisial, n°172, 1994, p. 35-42.

MocaërP., « Lavie de Jean-Pierre Calloc’h », dans l’édition post hume des on ouvrageÀ genoux. Lais bretons(« accompagnés d’une traduction française de Pierre Mocaër »), Paris, 1921, p. XIII-XVIII.

MorvannouF., « En ur lennE skeud tour bras sant Jermen »,Planedenn, n°2, Gouañv 1979-1980, p. 49-63.

  • « Roparz Hemon, gouestla d gant ar brezhoneg epad 50 vloaz »,Planedenn, n°23, Newez-amzer1985, p.24-47.
  • « La littérature de langue bretonneauxxesiècle. Du début du siècle au second après-guerre »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publié sous la direction de J. Balcou et Y. Le Gallo, Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, t.3, p.175-241.

OllivierJoseph,La chanson populaire bretonne sur feuilles volantes : catalogue bibliographique, Quimper, Le Goaziou, 1942, 451p.

PiriouY.-B., préface deDéfense de cracher par terre et de parler breton, P.-J. Oswald, 1971, p.5-36.

  • « La littérature de langue bretonneauxxesiècle. Les œuvres et les thèmes des dernières générations », dansHistoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publiée sous la direction de J. Balcou, Y. Le Gallo, Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome3, p. 241-249.

RannouPascal,Inventaire d’un héritage. Essai sur l’œuvre de Pierre-Jakez Hélias, Le Relecq-Kerhuon, An Here, 1997, 131p.

RoudautF., « La littérature religieuse en breton »,Histoire littéraire et culturelle de la Bretagne, publiée sous la direction de J. Balcou, Y. Le Gallo, Champion/Slatkine, Paris/Genève, 1987, tome1, p. 231-243.

© Presses universitaires de Rennes, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540