Version classiqueVersion mobile

Histoire de la Hongrie médiévale. Tome I

 | 
Gyula Kristó

Chapitre VIII. L’invasion des Tatars et ses conséquences, la restriction du pouvoir royal, l’essor de la grande propriété

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’invasion des Tatars

Béla IV fut informé le 15 mars 1241 de la défaite du col de Verecke. Il se rendit immédiatement à Pest qu’il désigna comme point de ralliement des armées hongroises. Tandis que le roi attendait l’arrivée de ses troupes et des renforts qu’il avait demandés au duc d’Autriche Frédéric II Babenberg, l’avant-garde des Mongols ne se trouvait plus qu’à une demi-journée de Pest. Le 17 mars, ils s’emparèrent de Vác qu’ils dévastèrent, et, le même jour, anéantirent pratiquement les troupes d’Ugrin, archevêque de Kalocsa. Le duc d’Autriche arriva au camp de Pest avec une petite escorte et se battit contre les Tatars qui pillaient la région. Les rapides succès que ceux-ci avaient remportés renforcèrent l’idée que les Coumans étaient de connivence avec eux. Béla IV ne parvint pas à défendre le prince couman Köten et son escorte, qui furent tués par la foule déchaînée contre eux. Un pogrom fut déclenché contre les Coumans, qui abandonnèrent alors le camp hongrois et quittèren...

© Presses universitaires de Rennes, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search