Desktop versionMobile Version

Le théâtre de Dumas père, entre héritage et renouvellement

 | 
Anne-Marie Callet-Bianco
, 
Sylvain Ledda

Les auteurs

Volltext

1Auteur d’une thèse sur La Représentation du xvie siècle dans le théâtre romantique (1826-1842), à paraître chez Champion, Stéphane Arthur enseigne en classes préparatoires au lycée Voltaire (Orléans). Outre ses articles sur le théâtre et la poésie romantiques, il a contribué, chez Garnier, à l’édition des œuvres de Pixerécourt et au volume Dumas critique dramatique (mars 1835-mars 1838).

2Roberta Barker est professeur à l’université Dalhousie d’Halifax (Canada). Ses travaux portent sur le théâtre et l’opéra sur lesquels elle a publié de nombreux articles. Elle a coédité avec Kim Solga New Canadian realism : eight plays (Patrick O’Neil Award for best edited Anthology).

3Laure Boulerie a soutenu en 2013 une thèse sur Le romantisme français et l’Antiquité romaine. Elle participe à l’édition du Théâtre complet de Dumas.

4Anne-Marie Callet-Bianco est maître de conférences en littérature française du xixe siècle à l’université d’Angers et membre du CIRPaLL. Ses recherches portent sur les premiers romans de Dumas dont elle publie des rééditions critiques. Elle codirige avec Sylvain Ledda l’édition de son Théâtre complet aux éditions Garnier.

5Qualifiée aux fonctions de maître de conférences en littérature comparée, Hélène Cassereau-Stoyanov enseigne à l’ESPE de l’Académie de Nantes. Ses recherches s’inscrivent dans trois champs : les études comparatistes de réception de la littérature ; la littérature de jeunesse ; la formation des enseignants. Elle travaille à la publication de sa thèse La réception des romans d’Alexandre Dumas au Portugal de 1844 à 1875.

6Professeure émérite de français à l’université du New Hampshire (USA), Barbara T. Cooper est spécialiste du théâtre français de la première moitié du xixe siècle et de la représentation des Noirs sur les scènes parisiennes. Elle participe à l’édition du Théâtre complet de Pixerécourt, de Dumas et de Lemercier (Classiques-Garnier) et a publié six pièces dont Le Marché de Saint-Pierre d’Antier et Decomberousse et une anthologie de Nouvelles antillaises du xixe siècle chez L’Harmattan.

7Anne-Simone Dufief, professeur émérite à l’université d’Angers et membre du CIRPaLL, est spécialiste de la littérature réaliste de la deuxième moitié du xixe siècle. Elle a édité chez Champion les Chroniques dramatiques d’Alphonse Daudet. Elle a également publié Le Théâtre au xixe siècle (Bréal, 2001), ainsi que de nombreux articles sur le Théâtre-Libre, et les adaptations théâtrales ; elle a codirigé avec J.-L. Cabanès Du Roman au Théâtre (RITM, 2005).

8Sylvain Ledda est professeur de langue et littérature française à l’université de Rouen et membre du CÉRÉdI. Spécialiste du théâtre du xixe siècle (Des feux dans l’ombre. La représentation de la mort sur la scène romantique, Paris, Champion, 2009), il codirige l’édition des œuvres de Musset, de Nerval et de Vigny. Auteur d’une biographie d’Alexandre Dumas (Gallimard, 2014) et d’une réédition récente de Kean (Gallimard, 2017), il codirige avec Anne-Marie Callet-Bianco l’édition de son Théâtre complet aux éditions Garnier.

9Agrégée de lettres modernes et docteur en littérature française, Esther Pinon est membre associé du laboratoire HCTI (Lorient) et du CÉRÉdI (Rouen). Ses recherches portent sur le sacré et le doute dans la poésie et le théâtre romantiques. Elle participe à l’édition du Théâtre complet de Musset et de Dumas. Sa thèse, Le Mal du Ciel. Musset et le sacré, a été publiée aux éditions Honoré Champion en 2015.

10Christine Prévost, maître de conférences à l’université d’Artois, est l’auteur d’une thèse sur le théâtre de Dumas, L’Homme sans nom et le roi sans couronne (1827-1835). Elle participe à des publications collectives : Dumas du texte à la scène (Cahiers de l’AIEF, 2012), Dumas critique (Pulim, 2013). Ses recherches portent sur les filiations entre les scènes du xixe siècle et les médias audiovisuels du xxe siècle.

11François Rahier est philosophe, romancier, critique. Il est membre du conseil d’administration de la SAAD (Société des amis d’Alexandre Dumas père). Ses travaux portent sur la science-fiction, la bande dessinée, la littérature populaire, le théâtre d’Alexandre Dumas.

12Jacqueline Razgonnikoff, historienne du théâtre, a été bibliothécaire-archiviste à la bibliothèque-musée de la Comédie-Française de 1976 à 2006. Elle est vice-présidente de la Société des Amis d’Alexandre Dumas. Dernière publication : Le Paris de Molière. Paris, Éd. Alexandrines, 2016.

13Sylviane Robardey-Eppstein est maître de conférences HDR en littérature française à l’université d’Uppsala. Spécialiste des dramaturgies romantiques et des écritures scéniques, elle a dirigé Sculpter l’espace. Le théâtre de Dumas à la croisée des genres, à paraître. Elle participe à plusieurs éditions théâtrales (Pixerécourt, Dumas) et a codirigé Revoir la fin. Dénouements remaniés au théâtre (2016).

14Isabelle Safa enseigne au lycée Henri IV. En 2013, elle a soutenu une thèse intitulée Du temps retrouvé au temps réfléchi : enjeux idéologiques et narratologiques de la mise en roman de l’Histoire dans les romans d’A. Dumas père. Elle participe à l’édition du Théâtre complet de Dumas.

Lesen

Open access

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search