Version classiqueVersion mobile

Lettres de cinéma

 | 
Nicole Cloarec

Présentation des auteurs

Texte intégral

1Catherine Berthé Gaffiero est docteur en études cinématographiques. Elle a soutenu en 2003 à Paris I sa thèse : Du film à énigme au film criminel : le cinéma policier français. Tout en enseignant l’espagnol à Rennes 1, elle est membre associée du Laboratoire « Écritures du réel » à Rennes 2. Elle a participé à l’ouvrage collectif Le Cinéma français face aux genres (AFRHC, 2005) et intervient régulièrement dans le cadre de colloques internationaux consacrés au genre (histoire, réalisateurs).

2Jean-Pierre Berthomé est professeur en études cinématographiques à l’université Rennes 2. Il est notamment l’auteur de livres sur Jacques Demy, Le Plaisir, Les Parapluies de Cherbourg, Le décor au cinéma et collabore à la revue Positif. Il a également cosigné avec François Thomas un ouvrage sur Citizen Kane et sur Orson Welles au travail (Cahiers du cinéma, 2006).

3Jonathan Bignell est professeur à l’université de Reading (UK) où il enseigne le cinéma et les médias et dirige le Centre for Television Drama Studies. Il édite la collection « Television Series » (Manchester University Press) qui publie des monographies de scénaristes et de producteurs. Il est l’auteur, en plus de nombreux articles sur la culture médiatique, de Post-modern Media Culture (Edinburgh University Press, 2000), Media Semiotics (2002) et An Introduction to Television Studies (2004), co-auteur de Terry Nation (2004), éditeur de Writing and Cinema (Longman 1999) et British Television Drama : Past, Present and Future (Palgrave 2000). Il prépare une étude sur les drames télévisuels de Samuel Beckett et un ouvrage sur la Reality TV.

4Trudy Bolter, américaniste, diplômée de Bryn Mawr et de Columbia University, titulaire d’un doctorat de 3e cycle d’études littéraires (Bordeaux III), est professeur à l’Institut d’études politiques de Bordeaux (Bordeaux IV) où elle enseigne l’anglais et la culture nord-américaine. Elle est l’auteur de Figure de l’écrivain dans le cinéma américain : itinéraire de la « voix baladeuse » (Presses universitaires de Rennes, 2001) et de nombreux articles notamment sur le cinéma anglophone.

5Serge Chauvin est maître de conférences à l’université de Paris X – Nanterre. Il travaille sur la littérature américaine et sur le cinéma. Il a notamment publié des articles dans Critique, Trafic, La Quinzaine littéraire, CinémAction, Americana, Otrante, La Licorne, la Revue française d’Études américaines, et collabore aux Inrockuptibles.

6Florent Christol enseigne l’anglais et écrit une thèse sur la figuration de la fête et du sacrifice dans le film d’horreur américain. Il a publié des essais sur ce genre dans Simulacres et CinémAction, a contribué aux Cahiers victoriens et édouardiens, et participe à un volume collectif consacré à l’œuvre de George Romero (à paraître). Il prépare une monographie sur Massacre à la tronçonneuse 2 (éditions du Cefal).

7Nicole Cloarec est maître de conférences en anglais à l’université de Rennes 1, membre de ACE (Anglophonie : Communautés, Écritures) et de la SERCIA (Société d’études et de recherches sur les cinémas anglophones). Elle a soutenu une thèse sur les longs métrages de Peter Greenaway et est l’auteur de plusieurs articles sur le cinéma britannique et américain dans des ouvrages collectifs publiés par Ellipses, La Licorne et CinémAction.

8Marie Danniel-Grognier est chargée de cours à l’université de Lyon 2 et termine une thèse sur le film documentaire anglo-saxon. Membre actif des sociétés d’anglicistes et de cinéma (SEAS, SERCIA et AFECCAV) elle a écrit plusieurs articles sur l’œuvre de Ken Loach, les documentaristes britanniques et américains, Robert Flaherty, Jonas Mekas et Michael Moore. Elle a par ailleurs une expérience de réalisation de documentaires de création.

9Jocelyn Dupont, agrégé d’anglais, enseigne la littérature anglophone à l’université Lumière Lyon 2. Membre de la SERCIA depuis 2003, il a récemment publié un article consacré à Barry Lyndon dans CinémAction (« Masques et Lumières »). Après un DEA sur Stanley Kubrick, il écrit actuellement un doctorat sur l’œuvre du romancier anglo-américain Patrick McGrath. Contributeur à la Modern Languages Review, il est l’auteur de plusieurs communications et articles à paraître.

10Jean-Michel Durafour est agrégé de philosophie et docteur en esthétique de l’EHESS. Il enseigne l’esthétique du cinéma et la philosophie des arts modernes et contemporains à l’université Lille 3. Membre du comité de rédaction de la revue Cités, il est l’auteur de plusieurs articles et ouvrages sur le cinéma hollywoodien et le cinéma asiatique.

11Caroline Hourdry est ATER à l’université Bordeaux 3. Son travail de doctorat aborde la question de la représentation des Noirs américains dans le cinéma hollywoodien d’après guerre. En octobre 2005, la revue Résonances a publié son article sur le film Far from Heaven (2002) et la question de la romance interraciale. Un article consacré à la pastorale dans le film sur le Sud américain The Prince of Tides est également paru dans la revue Sources (printemps 2006).

12Isabelle Le Corff est maître de conférences à l’IUFM de Bretagne où elle enseigne le cinéma. Auteur d’une thèse sur la frontière dans les films de Neil Jordan, elle a écrit de nombreux articles sur le cinéma irlandais. Elle a également collaboré à la revue Images documentaires ainsi qu’à la revue CinémAction.

13Marie Liénard est maître de conférences à l’École polytechnique où elle enseigne la littérature et le cinéma américains. Elle a publié des articles sur T. Williams, F. O’Connor et E. Gaines. Ses travaux sur Deliverance, Midnight in the Garden of Good and Evil et The Crucible sortiront prochainement. Elle travaille actuellement sur un projet autour du Sud comme objet cinématographique et prépare un ouvrage sur le grotesque sudiste, en particulier chez E. Welty, A. Walker, C. McCullers et F. O’Connor.

14Lydie Malizia est chargée de cours en littérature générale et comparée à l’université Paris 3, a soutenu une thèse sous la direction de Jean Bessière. Membre de la SERCIA et du CERC.

15Cécile Marshall, allocataire monitrice puis ATER à l’université Michel de Montaigne, Bordeaux 3, prépare une thèse sur Poésie, politique et ironie dans l’œuvre de Tony Harrison. Elle a communiqué sur le cinéma de Tony Harrison dans plusieurs colloques en France et en Grande-Bretagne.

16Lydia Martin est ATER à l’université de Provence, docteur en littérature britannique (thèse sur « Les adaptations à l’écran des romans de Jane Austen : esthétique et idéologie »). Elle a publié récemment l’article « Jane Austen’s Politeness on Screen : Between Ambivalent Submission and Defiant Self-Assertion » (Culture, Language, Representation, Cultural Studies Journal of Universitat Jaume I, Espagne, mai 2006). Ses travaux antérieurs portent, entre autres, sur des adaptations d’œuvres de Tennessee Williams (A Streetcar Named Desire par Kazan) et de Bram Stoker (Dracula par Coppola, Browning, Fisher), et sur le heritage film. Elle est l’auteur d’une monographie sur le film Pride and Prejudice de Joe Wright (Liège, Éditions du Céfal).

17Jean-Pierre Naugrette, ancien élève de l’ENS Ulm, est professeur à l’Institut du monde anglophone de Paris III-Sorbonne Nouvelle. Il est membre de la SERCIA, et de l’UMR 71-72 Arias. Spécialiste et traducteur de R. L. Stevenson et de Sir Arthur Conan Doyle, il a co-édité avec Gilles Menegaldo les actes du colloque international Stevenson-Doyle de Cerisy de 2000, parus chez Terre de Brume en 2003. Il a également écrit sur la peinture et le cinéma américains contemporains – Warhol, Hockney, Lynch ou Kubrick. Son dernier roman, Les Variations Enigma, a paru en 2006 chez Terre de Brume.

18Corinne Oster a obtenu son Ph.D. en 2003 à l’université de Massachusetts Amherst (USA), où elle a travaillé sur le cinéma féminin en France et les théories du cinéma féministes dans les pays anglophones. Sa thèse s’intitule : The Quiet Revolution : Integration, Difference and the New Women Filmmakers : 1990-2000. Agrégée d’anglais, elle travaille actuellement comme maître de conférences dans le département d’études du monde anglophone de l’université de Lille III. Elle a publié des articles dans le domaine du cinéma dans, entre autres, American Imago et Kinoeye.

19Roselyne Quéméner est doctorante allocataire de recherche à Paris 3 et monitrice au département des Arts du spectacle de Rennes 2. Elle prépare une thèse sur « le film épistolaire européen francophone depuis Lettre de Sibérie de Chris Marker ». Articles parus dans Eclipses.

20Delphine Robic-Diaz achève une thèse de Doctorat d’Études cinématographiques (université Paris III-Sorbonne Nouvelle) portant sur la représentation de la guerre d’Indochine dans le cinéma français. Spécialiste du cinéma de guerre et des études post-coloniales, elle a notamment contribué aux revues Guerres mondiales et conflits contemporains, Images de la culture et Le Temps des médias. Elle est également coordonnatrice des publications du GRRAAL (Groupe de réflexion sur les représentations de l’autre, de l’ailleurs et du lointain) : L’Autre en images, idées reçues et stéréotypes (L’Harmattan, 2005) et L’Au-delà des images (L’Harmattan, à paraître).

21Philippe Roger est maître de conférences en cinéma à l’université Lumière Lyon 2, auteur d’ouvrages consacrés à des films de Max Ophuls (auquel il consacra sa thèse en 1989), Jean Grémillon, Edmond T. Gréville, Gérard Blain et Jean-Claude Guiguet (il a édité les écrits de ce cinéaste [Lueur secrète] en 1992 et publié en 1999 une étude sur son dernier long métrage, les Passagers). Critique aux Études, où il tient une chronique régulière, et à Jeune cinéma, Philippe Roger réalise des films documentaires (dont Propos d’un passeur, portrait du critique Serge Daney, Paroles, portrait du cinéaste Paul Vecchiali, le Pays des ombres, sur Lyon au cinéma ; les Chemins du « Plaisir », sur le film d’Ophuls ; et le Récital de Besançon, sur le pianiste Dinu Lipatti).

22Éric Thouvenel est enseignant (ATER) en études cinématographiques à l’université de Rennes 2 – Haute-Bretagne. Auteur d’une thèse sur les images de l’eau dans le cinéma français des années 1920, il a publié, entre autres, des textes sur le found footage, João César Monteiro, Martin Scorsese, Michael Cimino, Georges Franju ou Jean Mitry dans diverses revues (Cinergon, Éclipses, Exploding…) et ouvrages collectifs. Il programme occasionnellement des séances de cinéma expérimental, et organise des concerts ébouriffants dans un cadre associatif.

23Elena Von Kassel Siambani a soutenu une thèse sur Poésie et sciences sociales, sources du documentaire anglais des années 1930-1950. L’exemple de Humphrey Jennings, après avoir passé un D.E.A. en cinéma à Paris I et un B.A. à Sarah Lawrence College, New York. Elle prépare actuellement deux ouvrages sur Humphrey Jennings, l’un en français, l’autre en anglais.

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search