Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les territoires du médiéviste

 | 
Benoît Cursente
, 
Mireille Mousnier

Deuxième partie. Le territoire décrit : lexicographie du territoire

Corpus d’occurrences sur dex

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

Instruments

1H. Affre, Dictionnaire des institutions, mœurs et coutumes du Rouergue, Rodez, 1903, p. 133, s.v. dex.

2Ch. du Cange, Glossarium mediae et infimae Latinitatis, Niort, 1884, t. III, p. 23, s.v. dechi, deci, decuria, decus.

3V. Lespy et P. Raymond, Dictionnaire béarnais ancien et moderne, Montpellier, 1887

4E. Levy, Provenzalisches Supplement-Wörterbuch…, Leipzig, 1898, t. II, p. 22-24, s.v. dec.

5Fr. Mistral, Lou Tresor dóu Felibrige…, Paris, 1932, s.v. dès.

6J.-F. Niermeyer, Mediae Latinitatis Lexicon minus, Leiden, 1976, s.v. decoria, decus, decusa.

7W. von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch, Bonn, 1934, t. III, p. 27, s.v. decus.

Sources et toponymie

8Ariège

9Voir le suivant.

10Aude

11« Le Dex, ruisseau limitant les communes de Molandier (Aude) et de Mazères (Ariège) » : Abbé Sabarthès, Dictionnaire topographique du département de l’Aude…, Paris, 1912, p. 117.

12(à Besplas, cne Villasavary, 1327) cum dexis, messagaria et aliis juribus usibus et libertatibus antiquis : J. Ramière de Fortanier, Chartes de franchises du Lauragais, Paris, 1939, p. 218. « bans »

13(à Narbonne, 1514) sua animalia bovina, equina sive cavalina, causa depascendi, intra decos terminalium dicte ville Narbone sine licencia dictorum consulum : G. Mouynès, Ville de Narbonne. Inventaire des Archives Communales antérieures à 1790. Série AA, Narbonne, 1877. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

14(à Narbonne, 1533) a causa del arrentement dels banderaiges et herbaiges de ladicta villa fora los dex ordonnatz et constituitz au terme de ladicta villa : G. Mouynès, Ville de Narbonne. op. cit. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

15Aveyron

16(à La Selve, 1251) dinsz los dex sobredih dels rius entro en Giffo e en Durenca : P. Ourliac, A.-M. Magnou, Le cartulaire de La Selve…, Toulouse, 1985, n° P25.

17« limites »

18(à Villefranche-de-Rouergue, 1269) homines et consules Villefranche, racione consuetudinum eisdem hominibus a nobis, ut dicitur, concessarum, in bannis que vulgaliter dex nuncupantur multipliciter injuriantur eisdem : A. Molinier, Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers, Paris, 1894-1900, n° 1647. « bans »

19(à Réquista, 1292) Item volumus et concedimus quod banna sive dex ortum, pratorum et vinearum dicte ville et pertinentiarum, sint dictorum consulum : H. Affre, Dictionnaire des institutions, mœurs et coutumes du Rouergue, Rodez, 1903 p. 133, s.v. dex. « bans »

20(à Maleville, fin xive s.) lou deguier imposat per lou seignour : M. Andrieux, « À propos d’une confirmation des coutumes de Maleville en Rouergue au xive siècle », Bulletin de la société des amis de Villefranche et du Bas-Rouergue, 1978, n° 11, p. 253 ; lous dex se metou et se debou quidar, p. 254. « dex = amendes ; deguier = percepteur des dex »

21(à Laguiole, 1350) Dicti consules possint cognoscere de bannis sive decis, si debeantur aut committantur per aliquas personas : Ch. du Cange, Glossarium mediae et infimae Latinitatis, Niort, 1884, t. III, p. 23, s.v. dechi. « bans »

22(à Villeneuve, 1368) Comme il aient la congnoissance des dex et bans ; c’est acsavoir de ceulx qui font dommage ès vignes, blez, vergiers, terres, prez, et les emolumens et amendes qui en ysteront : Ch. du Cange, Glossarium… t. III, p. 23, s.v. dechi. « bans »

23(à Millau, xive s.) Item que negus revendeyre non auze comprar… per revendre dins los dexs de la vila d’Amelhau : J. Artières, Documents inédits sur la ville de Millau, Rodez, 1899, p. 25. « territoire »

24(à Laissac, xve s.) entre lor ort non ha bolas ni dex sufficiens : Corpus des chartes de coutumes de Midi-Pyrénées. Vol. 1. Arrondissement de Millau (Rapport présenté au C.R. de M.-P.), Toulouse, 1993, p. 59. « limites »

25(à Rodez, 1535) Item lesdits consuls pourront et auront puissance d’ordonner, cnnaître et définir en ladite ville des cavernes, bâtimens, occupations, ampliations, des cloaques, latomes, dex, et de mulcter, si bon leur semble, comme verront à faire, et convertir lesdites amendes à l’utilité de ladite ville… : Champollion Figeac, Documents historiques inédits tirés des collections manuscrites de la Bibliothèque royale…, III, Paris, 1847, p. 7. « territoire »

26Cantal

27(à Polminhac, 1267)… ad liberum dominium sive francum, quicquid habeo, etc., in castro de Taursagues, et quicquid habeo infra los dex : G. Saige et Cte de Dienne, Documents historiques relatifs à la vicomté de Carlat, I, Monaco, 1900, n° LVIII : « limites »

28(à Aurillac, 1298) super impositione et modo imponendi gadia, banna sive deys in hortis, bladis, virgultis et terris dicte ville = (trad. occ.) sobre la forma de pauzar e de metre gadis e bans e dex e’ls orts, e’ls blatz, e’ls verdiers e e las terras de la dicha vila : R. Grand, Les paix d’Aurillac, Paris, 1945, n° XXVIII. « bans »

29Corrèze

30(à St-Geniez-ô-Merle, 1271) infra meteas vulgariter appellatas los dechs de Merle et separatim in domybus suis quas habet et predecessores sui habuerunt : T. Pataki, « Un document inédit du xiiie siècle sur Merle », Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, LXXXVIII, 1966, p. 66. « limites »

31(à Beaulieu-sur-Dordogne, 1296) ponant banna, decos seu gadis, juxta modum ordinandum et taxandum… que ratione dicti banni, dequi seu quotu percipi poterunt… : A. Hugues, « Coutumes et franchises de Beaulieu », Bulletin de la Société des Lettres, Sciences et Arts de la Corrèze, 1891, p. 264. « bans »

32(à Aubazines, 1329) Item coti sive dechi terrae propriae dictorum religiosorum, quam habent inter dicta duo flumina, et eorum emendae sive emolumenta ad dom. regem et dictos religiosos communiter pertinebunt : Ch. du Cange, Glossarium…, t. III, p. 23, s.v. dechi. « bans »

33Dordogne

34(à Limeuil, c.1347) dedins la vila de Limelh ni dedins los dex : L. Grillon, « Documents sur les Custumes de Limeuil au xive siècle », Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, XCIX, 1972, 181. « limites »

35(à Belvès, 1445) Nulhs hom no sia pres, ni sa causa enparada, dins los dechs del Castel,

36A. Vigié, « Coutumes inédites de Belvès (Dordogne) », Nouvelle Revue historique de droit français et étranger, 1899, t. XXIII, p. 657. « limites ». Tot hom et tota fenna que pane dels dechs en fora que valha V sols o d’aqui en aval, gagte X s. adobat lo corelhan : idem, p. 663. « limites ».

37Haute-Garonne

38(à Lasserre, vers 1120) Serram sicuti decata est et bodulata, P. Ourliac, « Les sauve-tés de Comminges. Études et documents sur les villages fondés par les Hospitaliers dans la région des coteaux commingeois », rééd. Études d’histoire du droit médiéval, Paris, 1979, p. 112. « bornée »

39(à Braqueville, cne Toulouse, 1181) sicut fuit bozulatum, degatum et partitum : ADHG, 4G 227, XXVI, sac DA, 1re liasse. « borné »

40(à Muret, 1197) illas terras quod habebant del Cosal desus dex : P. Ourliac, A. M. Magnou, Cartulaire de l’abbaye de Lézat, Paris, CTHS, t. II, 1987, n° 1622. « limite »

41(à St-Gaudens, 1203) Si lunhs hom de Sent Gaudens pren lunh home dens lo dex de la viela : S. Mondon, La Grande Charte de Saint-Gaudens, Saint-Gaudens-Toulouse, 1910, n° LIX. E si lunh hom de Sent Gaudens pren lunh home dens los dex de la viela : ibid., n° LXI. lo dex « territoire » ; los dex « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

42(à Fonsorbes, 1206), casals de la sauveté sic decata, bodulata vel signata per bodulas : ADHG, H Renneville, liasse 23, n° 46. « bornés »

43(au Castéra, 1240) Dixerunt quod dex et terminum de dicto castello de Castellario : Ed. Cabié, Chartes de coutumes inédites de la Gascogne toulousaine, Paris-Auch, 1884, p. 48. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

44(à Thil-Bretx, 1246) Et dex sunt et tenent tantum quantum tenet territorium de Tilio et de Brez : Ed. Cabié, Chartes de coutume inédites…, p. 77. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

45(à Sainte-Livrade, 1248) affirmaverunt quod dex et termini supradicti castelli de Sancta Liberata : Ed. Cabié, Chartes de coutumes inédites…, p. 33. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

46(à Toulouse, c.1255) civibus Tolose, seu de eorum hominibus, infra dex vel terminos Tolose manentibus : A. Molinier, Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers, Paris, 1894-1900, n° 2099. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

47(à Thil, 1256) in castello Tillii vel Bretz sive intus terminos et dex eorum : Ed. Cabié, Chartes de coutume inédites…, p. 82. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

48(à Toulouse, 1266) terrarum et vinearum suarum propriarum, quas habent infra decos Tholose civitatis : A. Molinier, Correspondance administrative…, n° 2059. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

49(à Toulouse, 1267) ad remissionem quarte partis boeriarum, tam infra le dex Tholose quam extra existentium : A. Molinier, Correspondance administrative… n° 363. « territoire » (hors du château et en dépendant)

50(à Toulouse, 1268) et in pascuis circa Tholosam infra decas et in nemoribus circunvicinis : A. Molinier, Correspondance administrative…, n° 840. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

51(à Toulouse, 1268) circa Tholosam infra decas : D. Devic et D. Vaissete, Histoire générale de Languedoc, Toulouse, Privat, 1872-1905, t. VIII, col. 1653 (confirmation des privièles de Toulouse par Alphonse de Poitiers. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

52(à Pradère-les-Bourguets, 1281) infra dex et terminos ville predicte : Ed. Cabié, Chartes de coutume inédites…, p. 35. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

53(à Toulouse, 1286) castris qui sunt infra dex Tholose scilicet extra Tholosam et barria Tholose : H. Gilles Les coutumes de Toulouse (1286) et leur premier commentaire (1296), Toulouse, Recueil de l’Académie de législation, 1969, § 154. « territoire » (territoire hors de la ville et en dépendant)

54(à Plagne, 1303) Idem dicti domini dederunt dex, pertinencias et terminos in dicta bastida : cité par C. Higounet, « Une bastide de colonisation des templiers dans les pré-Pyrénées : Plagne » dans Paysages et villages neufs du Moyen Âge, Bordeaux, 1975, p. 294. « limites »

55(à Valcabrère, 1318) Si nul home de Batcrabera pren nul home dens los decs de la viela : D. Henry, « La charte de coutumes de Valcabrère (1318) », Revue de Comminges, CIV, 1991, p. 85. « territoire »

56(à Montréjeau, 1619, vidimus de 1435) Les buelas du terroyr de ladicte ville seront faicts annuellement… L’ung au distroict appelé de la Desque comançant à la descente de la Salle à l’endroict de la montjoie dicte de Sr Jammet… Et sy cas estoyt qu’on se servist de juments de selle ou de bast ou des cheveaulx pour la culture, ne sera permys de les mettre ny faire pasturer dans le buela de la Desque, bien les pourront-ils mestre dans un aultre buela sy bon leur semble : M. de Lassus, Les statuts et coutumes de la ville de Montréjeau (Montréal-de-Rivière), Saint-Gaudens, 1896, p. 128 et 130.

57Dans le cadastre actuel, nom de lieu Au Deque à Molas.

58Gers

59(à Corneillan, 1142-43) lors causes deven estre seguits dens los dex : Ch. Samaran, « Les coutumes inédites de Corneillan (Gers) », Bull. philol. et hist. (jusqu’à 1715) du CTHS, 1951-52, p. 335. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

60(à Castelnau-Barbarens, seconde moitié du xiie s.) e dedens los detz senhorias : B. Cursente, « Les coutumes de Castelnau-Barbarens (vers 1140-1248) », Bulletin de la Société archéologique, historique, littéraire et scientifique du Gers, 2e trimestre 2001, p. 372. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

61(à Gimont, 1169) cum terra plani que est casali ejusdem, sicuti esdegatum est : A. Clergeac, Cartulaire de l’abbaye de Gimont, Paris-Auch 1905, p. 11. « borné » (à Gimont, 1178) Durand de Cotaniagas qui hanc terram esdegavere, A. Clergeac, Cartulaire de l’abbaye de Gimontt…, p. 55. « borner »

62(à Monferran-Savès, 1233) les dex du château : E. Cabié, « Transaction sur les droits seigneuriaux et coutumes de Monferran-Savès (Gers), 1233 ou environ », Revue de Gascogne, t. XXIII, 1882, p. 187. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

63(à Auradé, 1245) quod dex et terminum dicti castelli de Oraderio sint et stent in perpetuum : E. Cabié, « Coutumes d’Auradé (xiiie siècle), Revue de Gascogne, t. XXIII, 1882, p. 354. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

64(à Montréal, 1255) totas las parroquias de Sent Horens [suivent 20 autres] sian per totz tems en los dex de Montreial ; li quals dex s’estenon e sia tant grans e tant larxs cum son totas las parroquias de las glieizas per totz locz ; et tot quant es dedens las preditas parroquias sian per totz temps dins los dex e dedins la honor de Montreial : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais, II, Paris, 1981, p. 129. « limites » (territoire hors de la bastide et en dépendant)

65(à Lagraulet-du-Gers, entre 1262-1285) dedens lo castet, ni dedens los degs : C. Laplagne-Barris « Les coutumes de Lagraulet », Revue de Gascogne, 1901, p. 545. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

66(à Panassac, 1263-70) Item dedit et assignavit ei.I. ignem in castro de Panasaco et dexs et terminos : Ch. Samaran et Ch. Higounet, Recueil des actes de l’abbaye cistercienne de Bonnefont en Comminges, Paris, 1970, n° 595. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

67(à La Sauvetat, 1271) lis apport deforas a vendre pres que sian dedens las decs : J. F. Bladé, Coutumes municipales du département du Gers, Paris, 1864. p. 187. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

68(à Pujaudran) Au-dessous ou dans les dex, bornes, termes dudit lieu : R. Bourse, J. Villa, « Coutumes de Pujaudran », Isle était, n° 10, 1995-1996, p. 50. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

69(à Mauvezin, 1276) en lo castet e villa e barros e pertenenssas e dex e cames de Maubesin, C. Baradat de Lacaze, La vicomté de Fezensaguet, capitale Mauvezin, ses vicomtes, sa composition, ses coutumes, Paris-Auch, 1893, p. 40. « limites »

70(à Terraube, 1284) ne tenir autrui bestiar de degun per nul usadge dentz los dex deudit casted : C. Douais, « La coutume de Terraube (25 février 1285, n. st.) », Revue de Gascogne, 1898, p. 437. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

71(à Bivès, 1285) no deuon metre dins los dexs del dich castet : E. Ducassé, « Coutumes de Bivès 1283 », BSAG, 1992, p. 310. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

72(à Aubiet, 1288) il ne doit entrer en ladite ville ni dans les dix du dit Aubiet : J. F. Bladé, « Coutumes de la ville d’Aubiet (Comté de Fezensac) », Revue de Gascogne, t. V, 1864, p. 107. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

73(à Lectoure, 1294), que fos dintz los dexz e les pertenensas de ladita ciutat, P. Druilhet, Archives de la ville de Lectoure, Paris-Auch, 1885, p. 54. « limites »

74(à Pardeillan, cne Beaucaire, fin XIIIe s.) habitadors de Pardelhan e dens los dex deu medis loc : E. Castex, « Coutumes ou for de Pardelhan », BSAG, t. III, 1902, p. 238. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

75(à Auch, 1301) ubicumque infra decos tamen praedictae civitatis, J.-J. Monlezun, Histoire de la Gascogne depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, Auch, t. VI, 1846, p. 75. « limites »

76(à Pouy-Carréjelart, cne Pouy-Roquelaure, 1303), los homes questals… s’en poscan entrar a Poy-Carreyelart dents los decs, O. Beylot, « Coutumes de Pouy-Carréjelart », Archives historiques du département de la Gironde, t. XVII, 1877, p. 22. « limites »

77(à Eauze, 1352) si las causas son dens los dex de la biela : J.-F. Bladé, Coutumes municipales…, p. 199. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

78Gironde

79(à Daubèze, 1347) guidar tot home dins lo meys castet e deforas dins los dexs del meys loc… : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. II…, p. 345. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

80Hérault

81(à Aniane, 829-40) pergit ipse divisio usque ad sumitatem de ipsas degorias fixas et usque ad viam : Abbé Cassan, E. Meynial, Cartulaires des abbayes d’Aniane et de Gellone. Cartulaire d’Aniane, Montpellier, 1900, n° CCCXXXV. « limites (bornes) »

82(à Colombières-sur-Orb, 957) ab ipsa vinea, qui fuir de Uvalcario, de parte circi… et habet dex ; et de aquilone… et abet dex ; de altano… et abet dex ; de meridie… et abet dex : J. Rouquette, Cartulaire de Béziers (Livre Noir), Paris-Montpellier, 1918, n° 25. « limites (bornes) »

83(à Villeneuve-lès-Béziers, 1366) ni estendre draps infra los dex de la plasso d’estaviala ni en tot lo sementeri, cité dans Yves Manniez (dir.), Villeneuve-lès-Béziers (Hérault). Documents d’histoire et d’archéologie, Lacour, Nîmes, 1993, p. 62

84(à Villeneuve-les-Béziers, 1513) ni vendre en lou mazel deld. loc neguna bestia de moria ni marranousa ni en tous lous dex del mazel, dans P. J. Bédard, « Les statuts de Villeneuve-les-Béziers en 1513 », Bulletin de la Société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers, t. XLV, 1927, p. 190

85Landes

86(à St-Sever, 1270) lo balles d’assi-avant sera tenguts anar en l’osts ab lo comunau de la deita vila et deu deit castet de Montlana, tant solament dens los termes et dens los dexs contenguts en previlegi davandeit : P. D. du Buisson, Historiae monasterii S. Severi libri X, Dax, 1876, t. I, p. 250. « limites » (territoire hors du château et en dépendant)

87(à Arengosse, 1361) per toutz los boscqs et lannes dedens los dexs de ladite baronye, J. B. Marquette, J. Poumarède, « Les coutumes du Brassenx d’après le manuscrit de Castillon à Arengosse », Bulletin de la Société de Borda, t. CIV, 1979, p. 36. « limites »

88(à St-Sever, 1380) messaguers juratz de la viele de Sent-Seuer et defore tant quant los decx de ladiite viele s’estenen = (trad. lat.) custodes juratos pro custodiendo bona extra villam et in villa tantum quantum durabit territorium dicte ville : M. Maréchal et J. Poumarède, La coutume de Saint-Sever (1380-1480), Paris, 1988, p. 104. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

89(à Tartas, en 1400) per lo man que faran et per arrest feyt o per penhe prese deffens los dex de nostre dit loc… e si daffore los dex deffens une legoe de nostre bayliatge : abbé Foix, « La coutume de Tartas », Bulletin de la société de Borda, t. XXXVI, 1911, p. 210 ; emparar deffens los dex, p. 228 ; los dex de la biele de Tartas son al cap de la segue de la terra, p. 230. « limites »

90Lot

91(à Lavercantière, 1249-1271) toutz ilhz bz que aura dins lou dex et las apertenensas, Arch. départ. Lot, 2 O – 184-85. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

92(à Camboulit, 1260) Item volumus quod ea que recipientur dels decxs dispensatur et distribuentur per quatuor predictos electos ad utilitatem dicti castri de bonis qui recipientur de hominibus dicti castri : comte L. d’Alauzier, « Coutumes de Camboulit (1260) », Bulletin de la société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot, t. LXIV, 1943, p. 136. « amendes »

93(à Thémines, 1262) Item qui entrara en ort o en vinha o en camp o en prat per mal far e i fara mal dins los decxs o de foras… : M. Greslé-Bouignol, « Les coutumes de Thémines », Bulletin de la société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot, t. LXXV, 1954, p. 15. « limites »

94(à Labastide-Murat, 1266) lhi prohome de la bastida podo metre dex a-la bastida en ort o en vinhas o en pratz, M. Greslé-Bouignol, « Coutumes de La Bastide-Fortanière », Bulletin de la société des études littéraires et scientifiques du Lot, t. LXXXV, 1964, p. 244. « bans »

95(à Luzech, 1270) Costuma es del dich castel de Luzeg que lhi senhor ny lor bayle no podo metre ban ni decx ses cossentement et autrei des cossols… : Bessières, « Les coutumes de Luzech », Bulletin de la société des études littéraires et scientifiques du Lot, t. I, 1874, p. 101. « bans »

96(à Tauriac, 1282) Item quod illud quod levabitur ratione pene dels deys dicti loci et pertinentiarum suarum in tota terra nostra. : « La bastide de Tauriac, Puybrun, sa charte communale », Bulletin de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, XLV, 1923, p. 283. « amendes »

97(à Saint-Céré, 1292) infra metas seu decos castri, V. Fourastié, « Privilèges, franchises et libertés de la ville de Sainte-Spérie, de tout le château et de la châtellenie de Saint-Céré (Sanctus Serenus) », Bulletin de la société des études littéraires et scientifiques du Lot, t. LXXVII, 1902, p. 84. « bornes ». Declaratio et extensio decorum sive del gadi : du Cange atteste gades au sens de « haie ; limite » ; voir gadium castri et ville. Et primo declaramus quod dequi dictorum castri et ville sunt videlicet : unus locus de las trencadas secundus domus leprosarie tertius podium de pregor quartus mansus de Floyrac, p. 174. « limites ». Nulhs homs no deu penhurar home el castel ny ela viela ny dins los dectz per so senhor, p. 78. « limites »

98(à Cahors, 1326) de neguna causa ques venda a recobre dins Caortz ni dins los decys ni las apartenensas de Caortz : P. Lacombe, L. Combarieu, Le Te Igitur, Cahors, 1874, n° 28. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

99(à Montcuq, 1462) Lous régatiers que crompon lu dex, nou devon far compozitiu ni accordi an neguno personno, que quisio des dex tal an, sos vezis, per i o son betial […]. E deu prendré de bestio grosso, si la trobo en malofacho, siez deniers c. per dex : E. Dufour, Anciennes coutumes de Montcuq, Paris, 1861, p. 24. « ban ». La traduction française de l’éditeur porte : « Ceux qui afferment le dex, ne doivent faire aucun accord ni composition avec aucune personne, quelle qu’elle soit, qui aura caus du dommage aux voisins, par lui, ou son bétail […]. Et l’amende à prendre, à titre de dex, d’une bête grosse trouvée en délit est de 6 deniers caor »

100Lot-et-Garonne

101(à Clermont-Soubiran, 1262) statuitz a Clarmont e dins los dexs : É. Rébouis, « Coutumes de Clermont-Dessus », Nouvelle Revue historique de droit français et étranger, t. V, 1881, p. 70. « limites »

102(à Fumel, 1265) ni deuo penhorar per fois que tengo dins los dex […]. E en fieus de foras los dex a l’senhor del fieus fiassas : Archives historiques de la Gironde, VII, 1865, p. 19. Item, dicho e acostumero que ilh tenrio los dexs segurs de lor mesis e d’autrui ; e per mal estassa que aia laus ab l’autre no deuo mal far dins los dexs ni a cavalie ni autre home d’esta vila : ibid., p. 21-22. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

103(à Montpezat, 1279) E que aga dedins los dexs de Montpezat… mas si foras los dexs lo menava hom perchar terra : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. t. II,…, p. 100. « limites »

104(à Galapian, 1268) Et a costume que y aye dexs à Calapian, c’est assavoir toute la terre dehors qui est et dure et se estent dedans la paroisse de l’esglise de sainct Cristophe de Calapian. : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. II,…, p. 167. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

105(à Sérignac-Péboudou, 1273) E estalblem l’aunor de Serinhac… dessi que als dex de Sancta Columba e de Montanhac, e dels dex de Montanhac dever Serinhac entro que als dex de Montzesquio : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. II,…, p. 373. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

106(à Villeneuve-sur-Lot, 1284) habitantes infra decos seu territorios dicte ville per seneschallum sibi datos : J.-P. Trabut-Cussac, « La charte anglaise des coutumes de Vil-leneuve-sur-Lot suivie d’un essai de restitution du « Livre de basane noire » », Fédération historique du Sud-Ouest — Fédération des sociétés académiques et savantes Languedoc-Pyrénées-Gascogne, Villeneuve-sur-Lot et l’Agenais. Histoire. Art. Géographie. Economie, Société des sciences, lettres et arts d’Agen, 1962, p. 164. « limites »

107(à Puymirol, 1286) guidar dins lo meihs castel e dins los dex del meihs castels : É. Rébouis, « Coutumes de Puymirol », Nouvelle Revue historique de droit français et étranger, t. XI, 1887, p. 330. « limites »

108(à Bouglon, 1289-1337) et los dex et termas deus padouens : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. II,…, p. 66. « limites »

109(à Agen, 1316) vinearum quas habent vel habebunt extra decos de Agenno et in ejus territorio : A. Magen, G. Tholin, Archives municipales d’Agen. Chartes…, Ville-neuve-sur-Lot, 1876, n° CXLV. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

110(à Gontaud-de-Nogaret, 1317) quitis en totz temps en la vila de Guontald e dins los dexs de tota leuda. : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais, t. I, Montpellier, 1976, p. 342. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

111(à Marmande, 1340) no deu el ni sa gens intrar dins la vila de Marmanda, ni dins los dexs de la vila de Marmanda : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais. I…, p. 108. « limites ». La traduction française (en 1552) offre : dans la ville de Marmande, ny dans la terre et jurisdiction d’icelle (p. 109). (territoire hors de la ville et en dépendant)

112(à Marmande, 1340) cabat qui vendut sera en la vila ni dens los dex : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais, I…, p. 124. « limites ». La traduction française (en 1552) offre : « cheval que sera vendu en la ville ou dans les decx et limites d’icelle » (p. 125). En note : « et limites ajouté en marge par le correcteur ». (territoire hors de la ville et en dépendant)

113(à Marmande, 1340) de tot peages et de leudas e d’issidas e d’entrades, que non donassen en degun temps dens los dexs de la vila : P. Ourliac et M. Gilles, Les coutumes de l’Agenais, I…, p. 128 : « limites ». La traduction française (en 1552) offre : « tous peaiges et de leudes pour raison de vendition et d’achapt et d’entrées etsorties qu’ilz n’en payassent en aulcun temps dans le destroict et jurisdiction de la ville » (p. 129). (territoire hors de la ville et en dépendant)

114Dans le cadastre actuel, nom de lieu Index à Montayral.

115Pyrénées-Atlantiques

116(à Morlaàs, 1220) Et que deven far la batalhe dentz los decx de la biele : P. Ourliac et M. Gilles, Les fors anciens de Béarn, Toulouse, 1990, For de Morlaàs, n° 5. Et totes las autres heredatz qui son dentz los vostres decxz : ibid., n° 43. (autres exemples identiques dans les Jugés de Morlaàs, p. 344 (2), 380 (81), 450 (234), 476 (288)). « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

117(à Oloron-Sainte-Marie, vers 1220) Los hostadges no debin passar los decxs d’Oloron : P. Ourliac et M. Gilles, Les fors anciens de Béarn…, p. 550, For de Baretous : « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

118(à Orthez, 1270) A Orthess dens los degs de la biele : V. Lespy et P. Raymond, Dictionnaire béarnais ancien et moderne, Montpellier 1887. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

119(à Herrère, 1278) Item aus dad e mustrat dex deu (barri) : Bernard Cheronnet, « La charte de peuplement de Herrère (1278) : aux origines de la puissance des Lescun », Reue de Pau et du Béarn, n° 6, 1978, p. 220. « limites »

120(à Montaut, 1308) deffens los termes aperatz decx, V. Dubarat, « Documents sur Gatarram-Bétharram (1308-xixe siècle) », Bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Pau, 2e série, t. XXIII, 1893-1894, p. 108. « limites »

121(à Lescar, 1371-1376) thiancere dentz los decx de la biela de Lascar : P. Tucoo-Chala et J. Staes, Notaire de Prince. Le registre de Bernard de Luyntz, notaire de Béarn sous Gaston Febus (1371-1376), Pau, UPPA, 1996, p. 45. « limites »

122Hautes-Pyrénées

123(à Bagnères-de-Bigorre, 1251) E si nulh hom estrani aucide degun bezin de Banheres, que no deu entrar aqued qui mort l’agos nulhs temps dentz los dex de Banheres : F. Soutras, Dr Dejeanne, « Fors et coutumes de Bagnères-de-Bigorre », Bulletin de la Société Ramond, 4e trim., 1882, p. 167. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

124(à Maubourguet, 1309) nulh senhor ni aute hom no deu tener nul hom estrani dens los dex : M. G. Bascle de Lagrèze, Histoire du droit des Pyrénées, Paris, 1867, p. 471. « limites »

125(à Montgaillard, 1384) e si ban fora lor dec, per cada ramad de bestia […]. Los dechs que sien iudyats : G. Balencie, Livre vert de Bénac, Tarbes, 1910. dec « territoire » ; dechs « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

126(à Tarbes, XVe s.) Item que nulha persona no gete en l’ariu de la carrera poobs ni arree de legessa de dias [corr. dexs] deu Carme entro al Hoom deu Sole : J.-F. Le Nail, « Documents pour servir à l’histoire médiévale de Tarbes. I. Las trobas », Bulletin de la Société académique des Hautes-Pyrénées, 1998-99, p. 66. « limites »

127« Dex. Lieu anc., cne de Bordes : c’est en ce lieu que fut construit le château de ce village : loos Deex, 1429 (Censier) » : R. Aymard, Dictionnaire topographique du département des Hautes-Pyrénées, Pau, 1992, s.v. Dex.

128Pyrénées-Orientales

129« dechs (peut-être, du lat. Decussis = signe X sur bornes) : propriétés clôturées près d’un village. Ld. Els Dechs à Opol, St-Cebrià, Vilafranca, Sureda. Alart mentionne l’appell. « dechs » pour plusieurs villages, dans des actes du 14e s., en indiquant que ce mot désignait l’étendue du territoire primitif » : Ll. Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, Prada, 1990, § 294.

130[en fait, les actes antérieurs mentionnent seulement termes, comme dans l’Ariège et dans l’Aude]. Dans le cadastre actuel subsiste Las Dex à Sorède (probablement Els Dechs au xixe s., selon ce que rapporte Basseda, fondé sur le dépouillement du cadastre dit napoléonien).

131Tarn

132(à Florentin, 1260) que garde e prenga per tot lo cominial los decx dels ortz e de las vinhas e dels blatz e dels pratz e dels fruchiers : E. Jolibois, « Charte de Florentin, 1260 », Annuaire du Tarn, 1875, p. 343. « amendes »

133(à Monclar, cne Aussac 1267) Item les dex du château de Montclar et de sa juridiction sont de la communauté dudit château, Rossignol, Monographies communales de l’arrondissement de Gaillac, Gaillac, 1864, t. IV, p. 95. « amendes »

134(à Saint-Gauzens, 1270) Lo qual so e devo esser dedins los termes e dedins los dex sotz escriutz so es assaber : A. Baudouin, « Mémoire sur la charte de fondation du bourg de Saint-Gauzens », Mémoires de l’académie impériale des sciences de Toulouse, 5e série, t. IV, 1860, p. 285. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

135(à Saint-Sulpice, 1280) dex et forestagium et nemora que sunt dict. dominarum sint propria earum : E. Cabié, Anciennes coutumes de la ville de Saint-Sulpice, autrefois située dans le Toulousain et aujourd’hui dans le Tarn, Albi, Nouguiès, 1885, p. 11. « bans »

136(à Mézens, 1286) Item arretenem mai a nos et als nostres per tots tems lo teret et las gardas els dex de Mesens : Rossignol, Monographies communales de l’arrondissement de Gaillac, Gaillac, 1864, t. IV, p. 269. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

137(à Rabastens, 1288) Item volumus et concedimus dictis consulibus quod possint ponere custodes sive degarios : E. Marty, « Cartulaires de Rabastens », Revue du Tarn, 1901-1902, t. XVIII, p. 115. « garde-champêtre »

138(à Lavaur, 1315) merces suas et alias mercaturas extra dex seu limites ville de Vauro : Ed. Cabié, Anciennes coutumes de la ville de Saint-Sulpice…, Albi, 1885, n° XXIV. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

139(à Cordes, 1316) per las fraus e las emachinacios e las cautelas els baratz e las estorcios que fo estadas fachas sa en reires per alcus deguiers o mesatgiers del cossolat de Cordoas, usan e fasen lor ofici de degaria […]. Item volem e ordenam que se negus home se clama als deguiers d’autra persona de malafacha o d’autra causa en que pogueso escaser dex o amenda : Ch. Portal, Histoire de la ville de Cordes en Albigeois (1222-1789), Toulouse, 1984 (réimpr.), n° 3. dex « amendes » ; deguier « garde-champêtre » ; degaria « office de garde-champêtre »

140(à Graulhet, 1330) dicti consules possint penam imponere et levare seu levari facere a talibus malefactoribus, pro ipsis quam eorum animalibus, pro foro seu degis : E. Cabié, L. Mazens, Cartulaire et divers actes des Alaman, des de Lautrec et des de Lévis, Toulouse, 1882, p. 151. degis « amendes »

141(à Saint-Martin-Laguépie, 1333) pueson et degon aras et per touts temps elegir dous deguiers : Rossignol, Monographies communales de l’arrondissement de Gaillac, Gaillac, 1864, t. III, p. 179 ; quand lous dex de la Gueppie lour creysseran de dicha de 20 s. tz : p. 185. deguier « garde-champêtre », lous dex « amendes »

142(à Pierre-Size, cne St-Jean-de-Rives, 1341) Item quod gardagium, sive dex, sive messegaria dictae bastitae ad ipsos consules et universitatem praedictam […] applicentur : Ch. du Cange, Glossarium…, t. III, p. 23, s.v. dechi. « redevance pour la garde des moissons »

143(à Beauvais-sur-Tescou, 1342) les consuls peuvent lever des tailles et contraindre par leurs messiers ou deguiers : E. Jolibois, « La charte de Beauvais », Revue du Tarn, t. II, 1878-1879, p. 139. « garde-champêtre »,

144(à Roquemaure, 1394) loquals quatre tholzas sian dels cossouls ho de leur deguier : Rossignol, Monographies communales de l’arrondissement de Gaillac, Gaillac, 1864, t. IV, p. 264. « gartde-champêtre »

145(à Cordes, 1463) cum jocalibus consuetis, ratione decorum sive dels dex de Corduis et pertinentiarum suarum : Ch. Portal, Extraits de registres de notaires, documents des XIVe-xvie siècles concernant principalement le pays albigeois, Paris-Toulouse, 1901, p. 92. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

146Pour la toponymie, cf. E. Nègre, Toponymie du canton de Rabastens (Tarn), Paris, 1959, § 1490 et 1491 :

147Lous Detx, cne Roquemaure : als Index, a Index, als Dex, 1674.

148Tarn-et-Garonne

149(à Moissac, c.1125) daqui avan sio sals e segurs dins los dex e defora e en totz locs = deinceps sunt salvi et securi infra terminos qui dicuntur dex et extra : M. Brissaud, « Les coutumes de Moissac », Bull. archéol. et hist. de la Soc. archéol. de Tarn-et-Garonne, XXIII, 1895, p. 342. « limites »

150(à Moissac, XIIe s.) E li dexs de Moyssach so tro a Poncha : A. Lagrèze-Fossat, Études historiques sur Moissac, t. 1, Paris 1870, p. 72. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

151(au Mas-Grenier, 1206) infra ejusdem castri decos, qui deci sunt Gascoria, Mansunorosus, rivus de Campo Periaco, Marca Brunis, Sall. Fontanelle : Y. Dossat, Saisimentum comitatus tholosani, Paris, 1966, n° 53 ter. « limites »

152(à Mondenard, cne Cazes-Mondenard, 1249) Quant lo senhor e prohome de la vila aura establits los dexs e faigs cridar, aia hom de tota bestia grossa, que sia trobada en malafacha, IIII den., e que la malafacha sia emendada as aquel que preza la aura : Abbé Taillefer, « Charte de coutumes donnée par Raymond, comte de Toulouse, aux habitants de Mondenard (3 mai 1249) », Bull. archéol. et hist. de la Soc. archéol. de Tarn-et-Garonne, XXIII, 1895, p. 214-215. « bans »

153(à Caylus, 1262) consules dicti castri statuant los dexs, E. Laval, « Les chartes de coutumes du Bas-Quercy octroyées par Alfonse de Poitiers », Bulletin philologique et historique du CTHS, 1914, p. 99. « amendes »

154(à Corbarieu, 1265) el pastre que gardaria lo bestias dins los dex : F. Moulenq, « Corbarieu et ses seigneurs », BSATG, t. VIII, 1880, p. 118 ; si non ho fazia home estranh per razo de dex : p. 121. los dex « limites » ; de dex « territoire »

155(à Gariès, 1265) infra terminos sive degos : Abbé F. Galabert, « Les coutumes de Gariès (6 septembre 1265) », Bulletin historique du Comité des travaux historiques, 1896, p. 568. « limites »,

156(à Lauzerte, 1267) medietatem cujusdam justicie que dicitur le dex : A. Molinier, Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers, Paris, 1894-1900, n° 486. « amende »

157(à Lauzerte, 1267) ipsi milites usurpant les dex et aliam jurisdicionem nostram : A. Molinier, Correspondance administrative d’Alfonse de Poitiers, Paris, 18941900, n° 489. « amendes »

158(à Villebrumier, 1268) per les dex levar : de Vacquié, « Mémoire sur les coutumes de Villebrumier », Mémoires de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, 3e série, t. II, 1845-1846, p. 211 ; esceptat que no sia de dex, o per dex no sia ustat : p. 214. les dex « amendes » ; de dex, per dex « territoire » (hors de la ville et en dépendant)

159(à Castelsagrat, 1270) et infra decos seu terminos dicte ville : E. Rebouis, « Coutumes de Castelsagrat », BSATG, t. XV, 1887, p. 95. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

160(à Loze, 1270) bajulus de Ruppe et degarii sui infra tenementa sua… sed qiamdam prestationem que dex dicitur compelluntur solvere ballivo et degariis supradictis : P. -F. Fournier et P. Guébin, Enquêtes administratives d’Alfonse de Poitiers…, Paris, 1959, n° 128. dex « redevance » ; degarius « percepteur »

161(à Molières, 1270) infra decos seu terminos dicte ville : E. Laval, « Les chartes de coutumes du Bas-Quercy octroyées par Alfonse de Poitiers », Bulletin philologique et historique du CTHS, 1914, p. 103. « limites »

162(à Puylagarde, 1270) quamdam prestationem que dex dicitur compelluntur solvere ballivo et degariis supradictis : P. -F. Fournier et P. Guébin, Enquêtes administratives d’Alfonse de Poitiers…, n° 128. dex « redevance » ; degarius « percepteur »

163(à Bioule, 1273) Item li dec et las justezias dels degs : E. Forestié, « La charte de coutumes de Bioule en Quercy (1273) », BSATG, t. XXXIII, 1905, p. 141. dec « territoire » (hors de la ville et en dépendant), degs « bans »

164(à Montricoux, 1277) Item, li dex e las justicias dels dex seran aitals coma so es acostumat : M. Devals, « Montricoux », Mémoires de l’Académie impérétiale des Sc., Inscr. Et B.-L. de Toulouse, II, 1864, p. 141. li dex « territoire » (hors de la ville et en dépendant), dels dex « bans »

165(à Auvillar, 1279) Es costuma en la dicha villa d’Haultvillar que ly dectz de la dicha villa s’estendon et son : A. Lagrèze-Fossat, La ville, les vicomtes et la coutume d’Auvillar, Paris-Montauban, 1868, p. 215-216. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

166(à Valence, 1283) infra decos seu terminos dictae bastidae : E. Rebouis, « Coutumes de Valence d’Agen », BSATG, t. XIV, 1886, p. 179-180. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant)

167(à Albias, 1287) et donner emendes pour les domatges sive tares ; et pour lesdicts decz : F. Moulenq, « Albias et ses coutumes », BSATG, 1869, p. 103. « amendes »

168(à Castéra-Bouzet, 1300) Et tots home sia cauale o bayle o autre dehum tenguet fius dens los dex de la metissa vila : J.-J. Monlezun, Histoire de la Gascogne, Auch, 1849, t. VI, p. 102. « limites » (territoire hors de la villa et en dépendant)

169(à Castelsarrasin, 1303) dans les dexs et juridiction de Castelsarrasin : E. de Vacquié, « Mémoire sur les coutumes de Castel-Sarrasin », Mémoires de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, 1851, p. 287. « limites »

170(à Lapenche, 1313) nostre bayle deldich loc meta degatiers… que levou lous dex… ; lous dex seran criadatz : A. Perboscq, S. Canal, « Les chartes de coutumes du Quercy en langue d’oc. Coutumes de Labastide-de-Penne et de Lapenche », Recueil de l’Académie de Montauban, t. XXXVIII, 1926-1928, p. 144, 147. degatiers = « percepteurs des dex » ; dex = « amendes »

171(à Caylus, 1327) eligent quatuor deguarios seu coterios ad levandos decos, more solito levare consuetos, de quibus decis medietas erit domini nostri regis : Ch. du Cange, Glossarium mediae et infimae Latinitatis, Niort, 1884, t. III, p. 23, s.v. dechi. deguarius « percepteur » ; deci « redevances »

172(à St-Antonin-Noble-Val, 1464) Pressem de Brenguie Artiga […] per lo hemolimen dels dex, la soma de : J. Donat, « Comptes consulaires de Saint-Antonin au xve siècle », Bull. philol. et hist. jusqu’à 1715, du CTHS, 1938-39 (1940), p. 26. « bans »

173(à Labastide-de-Penne, 1496) lo bayle… en lo dich loc meta degatiers… que lialmen levo los dexs, A. Perboscq, S. Canal, « Les chartes de coutumes du Quercy en langue d’oc. Coutumes de Labastide-de-Penne et de Lapenche », Recueil de l’Académie de Montauban, t. XXXVIII, 1926-1928, p. 144. degaties = « percepteurs des dexs » ; dexs = « amendes »

174Haute-Vienne

175(à Limoges, xiiie s.) E en decs d’esta villa non ha desgatge, si tot no s’es paigaz a jorn, mas pegnorar pot hom per son ces en la terra, que l’aura qui volra, ni no lo deu hom vendre ni pergitar, per que lo desgatges hi sia : C. Chabaneau, Cartulaire du consulat de Limoges, Montpellier, 1895. « limites » (territoire hors de la ville et en dépendant) (étymon non assuré)

176(à St-Antonin, 1465) Pagem […] per hun decz per porta las peiras, que costet : J. Donat, « Comptes consulaires de Saint-Antonin au xve siècle », Bull. philol. et hist. jusqu’à 1715, du CTHS, 1938-39 (1940), p. 78. « sorte de panier »

Conclusion

177Étymologie : « DECUS ist eine seit dem 2. Jh. N. Chr. Belegte kurzform für DECUSSIS. Dieses bedeutet zuerst « 10 as », wird dann wegen der form des römischen X zur bezeichnung der durch kreuzung zweier geraden entstehenden figur X. Diese figur wird nun schon im 2. Jh. Als grenzzeichen verwendet » (W. von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch, Bonn, 1934, t. III, p. 27, s.v. decus). Ajoutons que decussis est la contraction de ab decem assibus, fait avéré par Varron (A. Ernout et A. Meillet, Dictionnaire étymologique de la langue latine. Histoire des mots, Paris, 19513, p. 297).

Évolution sémantique :

Évolution sémantique :

178L’aire géo-lexicale, apparue dans nos sources, est confortée par l’emploi du mot occitan chez les troubadours Arnaut Daniel (Ribérac en Périgord), Gaucelm Faidit (Bas-Limousin), Guilhem Figueira (Toulouse) (E. Levy, Provenzalisches Supplement-Wörterbuch…, Leipzig, 1898, t. II, p. 22-24, s.v. dec). C’est clairement un mot du Sud-Ouest (pour le champ sémantique ici présenté, bien évidemment).

Table des illustrations

Titre Évolution sémantique :
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/8196/img-1.png
Fichier image/png, 1,5k

© Presses universitaires de Rennes, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540