Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Victorien Sardou

 | 
Isabelle Moindrot

4 – Sardou partout

La postérité commence-t-elle à la frontière ? Les pièces de Victorien Sardou en Allemagne

Fedora Wesseler

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« La postérité […] commence à la frontière », affirme Max Nordau, écrivain et critique influent à l’époque de Sardou, dans la préface à l’édition française de son ouvrage Zeitgenössische Franzosen, paru en France en 1903 sous le titre Vus du dehors. Essai de critique scientifique et philosophique sur quelques auteurs français contemporains1. Selon lui, « l’étranger ressemble aux générations à venir2 » dans la mesure où la distance spatiale crée le même effet qu’un écart temporel, permettant grâce à cette distanciation de porter un regard objectif sur les choses. C’est ainsi que Nordau déclare ses jugements « absolument indépendants3 ». Son impartialité affichée se relativise pourtant si l’on sait que Nordau est en même temps l’auteur de Dégénérescence4, où il se sert de la France pour illustrer sa théorie selon laquelle la plupart des œuvres d’art de son époque sont l’expression des tares intellectuelles de leurs auteurs. En effet, son livre ainsi que les quelques pages consacrées à...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540