Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Victorien Sardou

 | 
Isabelle Moindrot

2 – Victorien Sardou et les dramaturgies musicales

Victorien Sardou et l’opéra-comique

Olivier Bara

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Paul Dukas, dans un article de la Revue hebdomadaire publié en 1898, cerne les contours mouvants et changeants de l’opéra-comique, ce « genre moyen1 », à partir de l’horizon d’attente d’un public bien particulier, attaché à une exigence de rationalité :

L’opéra-comique est gai avec Auber et Adam, sentimental et poétique avec Félicien David et ses imitateurs, mélodramatique avec Herold et Halévy, bourgeois et larmoyant avec Victor Massé et Ambroise Thomas, mais constamment il tend à élargir le petit cadre de la comédie intime et à devenir cette sorte d’opéra avec parlé dont Carmen et Mignon sont des types si caractéristiques. De sorte que peu à peu le public musical moyen s’est habitué à y voir un opéra moins solennel, moins ennuyeux, un opéra dans lequel on comprend la pièce, grâce au parlé, et la musique grâce à la pièce. Et ce public s’y plaît davantage qu’aux solennelles tragédies chantées qui lui semblent à tel point confuses qu’il ne peut les comprendre que le livret sous les ye...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540