Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Victorien Sardou

 | 
Isabelle Moindrot

2 – Victorien Sardou et les dramaturgies musicales

« Son Tosca !1 » Tosca et ses interprètes

Chantal Cazaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis cinquante ans, Tosca renvoie à Maria Callas. L’adéquation de l’interprète au rôle est une des raisons de ce rapprochement. Il en est une autre plus prosaïque : situés entre les premières productions cinématographiques très éloignées du modèle musical et les premières captations lyriques distribuées, les « Deuxième acte » de Tosca par Callas2, télévisés et souvent rediffusés, marquèrent un large public pour longtemps3. Par ailleurs, à l’exception de récitals ou de fragments de sa Traviata lisbonnaise, c’est uniquement par sa Tosca que nous connaissons la Callas scénique. Pour aller au raccourci le plus fort, pour beaucoup, Callas, c’est Tosca, et Tosca, c’est Callas. C’est ce parallèle et ses implications que nous tenterons d’interroger.

« Come la Tosca in teatro4 » : l’héritage de Sarah Bernhardt

De la Tosca de Callas, les images et attitudes les plus profondément marquées dans la mémoire collective sont certainement le moment où Tosca voit le couteau et laisse germer en son es...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540