Version classiqueVersion mobile

Théâtre populaire et représentations du peuple

 | 
Marion Denizot

Tensions mises à nu

Du côté du théâtre politique : le peuple chez Erwin Piscator

Marine Bachelot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

À la fin de son Supplément au Théâtre politique daté de 1961, Erwin Piscator (revenu vivre et travailler dans le Berlin de l’après-guerre, après son exil aux États-Unis) évoque la figure de Romain Rolland et son appel de 1914 aux artistes et intellectuels de tous les pays, « leur demandant de se dresser dans leurs propres patries contre les fauteurs de guerre et les fatalistes1 ». Piscator constate amèrement que, face à l’appel antimilitariste de l’écrivain français, l’appartenance nationale et patriotique fut la plus forte : « Personne ne suivit Romain Rolland. Presque tous les écrivains et les poètes allemands préférèrent obéir à l’Empereur2. » Les artistes rentrèrent donc dans les rangs de leur peuple, c’est-à-dire de leur nation, et l’on sombra dans la guerre. C’est encore un Piscator désillusionné par les catastrophes du siècle, mais non résigné, qui reprend à son compte le titre d’une pièce de Romain Rolland, Le Temps viendra3 : « Ce temps ne peut pas ne pas venir,...

Auteur

Née en 1978, fait partie du groupe de recherche « Théâtre(s) politique(s) » (université Paris X). Elle a écrit un DEA intitulé Pratiques et mutations du théâtre d’intervention aujourd’hui en France, Belgique et Italie (2002, sous la direction de Didier Plassard) et interrompu une thèse sur les dramaturgies documentaires des théâtres militants contemporains. Elle est auteur et metteur en scène au sein de la compagnie Lumière d’août. Chargée de cours en Arts du Spectacle à l’université Rennes 2-Haute-Bretagne, elle a publié des articles dans la revue Théâtre(s) et dans des ouvrages collectifs.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search