Version classiqueVersion mobile

Théâtre populaire et représentations du peuple

 | 
Marion Denizot

Tensions mises à nu

Jacques Copeau et la « découverte » de la dimension populaire du théatre

Marco Consolini

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Une prémisse méthodologique

S’il est vrai, comme le souligne le programme de la journée d’études « Le Peuple et les pionniers du théâtre populaire », organisée le 22 octobre 2008 à Rennes1, que la mémoire collective du théâtre public français « repose sur la représentation du théâtre populaire comme mouvement unitaire », il est d’autant plus nécessaire, aujourd’hui, de « s’attacher à replacer chaque expérience dans sa singularité ». Cette nécessité épistémologique, qui pourrait paraître une évidence, est en effet menacée par un certain nombre de simplifications en matière d’histoire culturelle et, notamment, théâtrale. Pour mieux préciser la nature de ces obstacles, je me permets de commencer par une sorte de digression « biographico-méthodologique »…

Depuis que je m’occupe de théâtre français, je suis frappé par la passion que suscite, encore aujourd’hui, le thème de la démocratisation de la culture et, tout particulièrement, celle qui concerne le théâtre. J’ai découvert ce phénomène...

Auteur

Né à Pontedera (Pise, Italie), est maître de conférences à l’Institut d’études théâtrales de l’université Paris 3-Sorbonne Nouvelle. Il a publié Théâtre Populaire (1953-1964). Histoire d’une revue engagée (IMEC, 1998), « Rivolte, utopie e tradizione nel teatro francese », in Storia del teatro moderno e contemporaneo, vol. III. Il Novecento (Torino, Einaudi, 2001) et dirigé le recueil italien de Roland Barthes, Sul teatro (Roma, Meltemi, 2002). Il collabore régulièrement à de nombreuses revues françaises et italiennes (Théâtre/Public, Registres, Culture Teatrali, etc.) et a fait partie depuis 2002 du comité de rédaction de la revue ThéâtreS en Bretagne. Il prépare actuellement, avec Maria-Ines Aliverti, l’édition du 7e volume des Registres de Jacques Copeau.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search