Version classiqueVersion mobile

Théâtre populaire et représentations du peuple

 | 
Marion Denizot

Convergences reconnues

Peuple et héros populaires sur la scène du Théâtre national populaire de Jean Vilar

Cécile Falcon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour moi, le peuple, par exemple, c’est mon père1

Qu’il s’agisse de toucher la partie la plus défavorisée de la population ou de rassembler les différentes couches sociales dans une même célébration dramatique, comme le souhaite Jean Vilar, le théâtre populaire entend conquérir son public. Cela implique-t-il de choisir, voire de créer, un répertoire ad hoc, d’accorder un traitement esthétique spécifique aux personnages issus du peuple ? Pour s’adresser à un public populaire, pourquoi faudrait-il nécessairement le représenter sur scène, dans son quotidien ? Cette interrogation est au cœur du débat qui oppose Jean-Paul Sartre à Jean Vilar en 1955. Elle montre que la question de la représentation du peuple sur scène n’est que seconde par rapport à celle de la relation au public. Car c’est la conception que l’homme de théâtre se fait de la nature de ce public populaire et de la « mission » qu’il doit remplir auprès de lui qui peut agir sur les caractéristiques de la représentation du pe...

Auteur

Agrégée de lettres modernes, ancienne élève de l’École normale supérieure et de l’Institut d’études politiques de Paris. Après avoir travaillé plusieurs années comme assistante à la mise en scène auprès de Jacques Lassalle, elle enseigne au département Arts du spectacle de l’université Rennes 2-Haute-Bretagne de 2005 à 2008. Depuis, elle est ATER en Études théâtrales au département Histoire et Théorie des arts de l’ENS Ulm. Elle prépare une thèse sous la direction de Didier Plassard : « Théâtres en voyage. Les grandes tournées internationales de la Comédie-Française, du T.N.P. et de la Compagnie Renaud-Barrault/Théâtre de France, 1945-1969. » Elle s’est déjà intéressée aux mises en scène de Vilar dans cet article : « L’Illusion et les tentations de la création. Jean Vilar et La Tragédie du roi Richard II, du premier festival d’Avignon au T.N.P. », dans Shakespeare au XXe siècle, Mises en scène, mises en perspectives de King Richard II, sous la direction de Pascale Drouet, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search