Version classiqueVersion mobile

Pantomime et théâtre du corps

 | 
Arnaud Rykner

5. Annexes

Annexe II. Version de 1896 par Catulle Mendès : ’Chand d’habits !

Programme du 11 mai 1906, Folies Bergère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1er tableau

C’est au lever d’un jour d’hiver, une place publique. On voit apparaître dans l’ombre le corps de Pierrot pendu à un réverbère. Il agonise. D’un restaurant de nuit des couples sortent, causent, s’adressent des adieux chuchotés, s’en vont. Musidora, la danseuse, refuse le bras du vicomte et, restée seule, elle heurte par mégarde les pieds pendants de Pierrot. Elle tombe évanouie de peur, puis ordonne au domestique accouru de couper la corde et, penchée sur le corps étendu, elle écoute le bruit de la vie : bonheur, le cœur bat encore… Il faut ranimer Pierrot. Elle essaye tous les moyens en son pouvoir… hélas ils échouent ; finalement, comme moyen suprême, elle colle ses lèvres aux lèvres de Pierrot. La vie revient comme par miracle, et en même temps que la vie, l’extase ! Pierrot, tout à fait réveillé, conte ses peines d’amour à la jolie danseuse. Le domestique revient, ils échangent de longs saluts corrects et Musidora s’éloigne après avoir remis sa carte à Pierrot.

Pierrot...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search