Versión clásicaVersión móvil

Pantomime et théâtre du corps

 | 
Arnaud Rykner

3. L'Europe du silence

Un apport belge à la pantomime fin-de-siècle : Pierrot Macabre de Théodore Hannon (1886)

Ingrid Mayeur

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Dans le courant des années 1880, la pantomime se transforme et cherche à renouveler ses thèmes et moyens d’expression. À Paris, ce petit genre dramatique avait connu dans la première moitié du XIXe siècle un certain succès grâce à Deburau et au théâtre des Funambules. Il tomba par la suite dans une léthargie qui devait durer plusieurs décennies.

Des auteurs comme Paul Margueritte, Joris-Karl Huysmans et Léon Hennique ambitionnèrent de relever la pantomime classique ; tout en conservant ses caractéristiques principales, ils y ont apporté des changements destinés à la moderniser et la remettre au goût du jour.

À Bruxelles, un auteur exploite en ce sens le personnage de Pierrot, mêlant adroitement éléments traditionnels et novateurs pour aboutir à une pièce tout à fait particulière.

Cet auteur, Théodore Hannon, participe activement à la vie littéraire belge. À la fois peintre, critique d’art et poète, il est l’un des fondateurs de la revue hebdomadaire L’Artiste, périodique engagé en fave...

Autor

Assistante à l’université libre de Bruxelles.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search