Version classiqueVersion mobile

Pantomime et théâtre du corps

 | 
Arnaud Rykner

1. De la cour à la foire, un corps désinhibé

Du ballet de cour à la foire : les origines de la pantomime au XVIIe siècle

Jan Clarke

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La première apparition de la pantomime en France se trouve dans le ballet de cour du XVIIe siècle ; mais ce n’est qu’au début du XVIIIe que nous retrouvons ce que nous pourrions considérer comme de vrais exemples du genre. Je me propose donc ici de retracer cette évolution de la pantomime pour en montrer les diverses étapes, ainsi que les influences qui ont contribué à former ce genre, en illustrant mes propos d’exemples tirés des moments clés de ce parcours.

Nous pouvons en trouver une première ébauche dans les dictionnaires de l’époque. La première apparition du mot « pantomime » en français date de 1570, quand Hervet explique dans sa traduction de la Cité de Dieu de Saint Augustin que « les pantomimes sont ceux qui imitent toutes choses1 ». Plus de cent ans plus tard, Richelet souligne les origines classiques du terme. Pour lui, pantomime est un « Mot qui vient du Grec & qui veut dire boufon qui imitoit avec les piez & avec les mains toutes sortes d’actions de personnes2 ». Cette ...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search