Versione classicaVersione mobile

Opéra et fantastique

 | 
Timothée Picard
, 
Hervé Lacombe

4. Imaginaires

Mise en mots de l’infini musical, éloge de la fantaisie créatrice : les opéras fantastiques en littérature

Timothée Picard

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Il est de tradition, au sein de la critique spécialiste de la littérature fantastique, de considérer que celle-ci entretiendrait un lien privilégié avec le visuel, et non avec l’auditif. Michel Viegnes parle ainsi de la « précellence du paradigme optique à l’intérieur du fantastique1 », et certains, comme François Raymond et Daniel Compère, vont même jusqu’à avancer que « le fantastique musical n’existe pas2 ». Affirmation hardie, en vérité, qui suppose une appréhension problématique de l’idée, des moyens et de l’effet du « fantastique musical » en littérature.

On peut penser que cette affirmation repose sur deux données. D’abord l’idée que la littérature fantastique susciterait avant tout des images mentales, prises dans une dialectique entre représentable et irreprésentable, et que la musique, supposée défaillante sur le plan mimétique, n’en serait pas capable. Ce qui engendrerait une impossibilité au second degré dès lors qu’il s’agirait de rendre compte d’un fantastique musical e...

Autore

Maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université Rennes 2 (membre de l’EA 3206 CELAM, groupe Phi), spécialiste de l’étude des relations entre littérature, musique et histoire des idées.

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search