Version classiqueVersion mobile

Opéra et fantastique

 | 
Timothée Picard
, 
Hervé Lacombe

2. XIXe siècle

Le fantastique à l’opéra : un talent sans âme ? Relectures de la lettre de Guiseppe Giusti (19 mars 1847) adressée à Verdi à l’issue de la création de Macbetto à Florence

Michel Lehmann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le fantastique dénote le talent [ingegno], le vrai [vero] dénote le talent et l’âme [animo]. J’aimerais que les talents italiens se rassemblent au sein d’une pleine et forte alliance avec l’art italien et s’abstiennent de fréquenter la Vénus incertaine des accouplements forestiers. »

Cette phrase extraite d’une lettre (voir annexe) écrite par le poète florentin Giuseppe Giusti, adressée à Giuseppe Verdi le lendemain de la création de son dernier opéra Macbetto a creusé le lit de bon nombre d’hagiographies. Curieusement, ce ne sont guère les résonances stylistiques de ces propos, mais plutôt les intentions identitaires et nationalistes transposées sur le plan de la création musicale et dramatique qui ont nourri les propos des critiques et des chercheurs de l’immédiat « après-Verdi ». Rédigée par un « activiste » de l’indépendance italienne, cette lettre accole d’autres formules à cette brève citation qui traduisent une arrière-pensée anti-autrichienne, largement répandue dans les me...

Auteur

Maître de conférences en musicologie, directeur de l’IRPALL (Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues) et directeur du CIAM (Centre d’initiatives artistiques du Mirail) à l’université de Toulouse 2 – Le Mirail. Ses recherches portent sur les rapports entre théories théâtrales et dramaturgie de l’opéra verdien, et plus récemment sur la poétique musicale de la mélodie française de la fin du XIXe siècle.

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search