Version classiqueVersion mobile

Le réel à l'épreuve des technologies

 | 
Perrot Edwige
, 
Josette Féral

4. L'expérience vue à travers le prisme de la présence

Présences instables (entre théâtre et environnement, entre distance et immersion)

Emanuele Quinz

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Loin de fonder un genre, les expérimentations artistiques des dispositifs interactifs sont encore embryonnaires, fragiles, en suspens, à la frontière entre plusieurs langages, entre plusieurs systèmes de production et de diffusion. Dans ce flottement, où la fragilité de l’art cède souvent la première place à la technique, les positions de l’auteur, de l’acteur et du spectateur subissent des inversions fatales. Le terrain de l’interactivité se révèle glissant non pas parce que les technologies seraient encore immatures, mais parce qu’un conflit s’instaure entre ses paradigmes esthétiques. De ce conflit, la notion d’environnement constitue l’épicentre.

Dans les arts performatifs en particulier, le passage d’une notion de scène comme lieu de la représentation ou de présentation de l’action – fixée par le texte ou proposée par les acteurs ou les danseurs – à une notion de scène comme environnement, c’est-à-dire comme milieu ouvert où s’affrontent des présences où s’activent des actions à...

Auteur

Historien de l’art et commissaire d’exposition indépendant, Emanuele Quinz est maître de conférence au Département de théâtre et coordonnateur du master Coopération artistique internationale de Paris 8. Il a enseigné l’Art contemporain et l’Esthétique des nouveaux médias à l’École des beaux-arts Brera de Milan et au Département de danse de l’Université Paris 8. Fondateur et directeur d’Anomos jusqu’à 2008, directeur de la revue anomalie digital_ arts (Éditions Hyx), il a dirigé plusieurs projets de recherche et ouvrages sur les pratiques artistiques contemporaines dont Du corps à l’avatar 1.0 (anomos, 2000), La scena digitale. Nuovi Media per la Danza (Marsilio, 2001), Digital Performance (anomos, 2002), Interfaces (anomos, 2003) et MilleSuoni, Deleuze, Guattari e la musica elettronica (Cronopio, 2006). Il est à l’initiative d’expositions internationales comme Invisibile (Sienne, 2004), et, avec Luca Marchetti, Dysfashional (Luxembourg, 2007 ; Lausanne, 2008), Experience Design (Bolzano, 2005), FIRs : Fashion Italian Roots (Bruxelles, 2004), en : trance (Bolzano, 2004 ; Paris, 2006-2007).

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search