Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La création lyrique en France depuis 1900

 | 
Cécile Auzolle

Témoignages

Témoignages

Texte intégral

1Lors de différentes journées d’étude du groupe OPEFRA, la parole fut donnée à de grands témoins de l’histoire de l’opéra de notre temps. Il a semblé opportun de les retranscrire ici à titre documentaire.

  • 1 Marcel Landowski, p. r. p. C. de Nys, « Une carrière musicale multiple », L’Avant-scène opéra/Opér (...)

2Ces témoignages viennent donc compléter les articles précédents en livrant une parole subjective, représentative de leurs auteurs, dont les parcours et les réalisations, pour autant qu’ils s’inscrivent dans le panorama lyrique de la fin du XXe siècle, divergent profondément de nature, de conception et de dimensions. Historiques, biographiques, critiques, théoriques, ces propos témoignent des incertitudes, des questionnements des artistes contemporains, mais aussi de leur attachement indéfectible au genre lyrique. On se souvient que sans la série des Avant-scène opéra éditée avec la SACD, sept compositeurs dont les œuvres ont été commandées principalement par la France revenaient sur leurs motivations. Marcel Landowski énonçait alors tout simplement : « j’ai fait cette musique avec mon cœur et non pas avec une volonté abstraite et rationnelle d’épater le bourgeois. Je crois que la voix humaine est faite pour chanter, et pas pour être cassée1 ». Que reste-t-il de cette impulsion vingt-cinq ans plus tard ?

3Georges Aperghis revient sur sa conception de son opéra multimédia Avis de tempête (2004), Isabelle Aboulker et Graciane Finzi retracent leur parcours de compositrices d’opéras pour la jeunesse, puis Pierrette Fleutiaux et Pierre Bartholomée présentent leur opéra Nous sommes éternels. Enfin, Jean-Baptiste Barrière expose sa conception des créations visuelles pour l’opéra donné en concert, notamment pour Saint François d’Assise de Messiaen, œuvre emblématique du XXe siècle dont les dimensions monumentales réduisent considérablement les possibilités de productions. L’opéra en concert avec une création visuelle, voie d’avenir pour l’opéra par les temps de crise de ce début de millénaire ?

Notes

1 Marcel Landowski, p. r. p. C. de Nys, « Une carrière musicale multiple », L’Avant-scène opéra/Opéra aujourd’hui, no 2 : « Marcel Landowski. Le Fou/Montségur », 1991, p. 10.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540