Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Chine sur la scène française au XIXe siècle

 | 
Shih-Lung Lo

Sources et bibliographie

Texte intégral

Abréviations : BnF = Bibliothèque nationale de France ; BnF-Tolbiac = Site François-Mitterrand de la BnF ; BnF-ASP = département des Arts du spectacle de la BnF ; BMO = Bibliothèque-Musée de l’Opéra ; BHVP = Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Répertoire : pièces de théâtre citées dans cet ouvrage

Anicet-bourgeois, Clairville et Laurent, Les Quatre parties du monde, féerie en 22 tableaux, précédée de « La Carriole », prologue, Théâtre national (ancien Cirque), le 3 octobre 1851, Paris, Michel Lévy frères, 1851.

Anonyme, La Campagne de Chine, chanson nouvelle, le 26 janvier 1861, Lyon, Impr. de B. Boursy, [1861]. [BnF-Tolbiac : YE-7185 (742).]

Anonyme, La Chinoise, mimodrame, 1 acte, théâtre Loïe Fuller, à l’Exposition universelle, le 22 juin 1900, non publié.

Anonyme, Le Combat de Palikao, pantomime, jouée aux Invalides, à Paris, à l’occasion de la Sainte-Napoléon, 1863, non publié.

Anonyme, Les Couteaux chinois, théâtre Comte, le 5 mai 1854, non publié.

Anonyme, Danseurs anglais et chinois, théâtre Séraphin, le 5 décembre 1842, non publié.

Anonyme, « Les Deux Chinois », numéros acrobatiques donnés par François et Paul, cirque d’Hiver, le 18 avril 1901, non publié.

Anonyme, La Fête de l’agriculture à la Chine, tableaux historiques à grand spectacle, Salle des jeux gymniques, accepté le 31 août 1810. Procès-verbal de censure conservé aux Archives nationales, F21 993, non publié.

Anonyme, La Fille Angot jusqu’en Chine, 3 actes, théâtre Saint-Laurent, le 2 juillet 1874, non publié.

Anonyme, Les Français devant Pékin, actualité chinoise mêlée de couplets, en 2 actes et 2 tableaux, Alcazar, à Lyon, le 14 mars 1861, Lyon, Impr. de A. Vingtrinier, 1861.

Anonyme, Les Français en Chine, pantomime, jouée aux Invalides, à Paris, à l’occasion de la Sainte-Napoléon, 1861, non publié.

Anonyme, Ho-lang-tan 貨郎旦, ou la Chanteuse, drame. (Voir « Bazin aîné ».)

Anonyme, L’Île de Ka-Ka-O, pochade, 1 acte, Fantaisies Oller, le 27 février 1877, non publié.

Anonyme, Le Mandarin, comédie franco-chinoise, jouée dans un Pensionnat tenu par des Frères, le jour de la distribution des prix, Lyon, Impr. d’Aimé Vingtrinier, 1861.

Anonyme, Le Mariage chinois, théâtre de M. Comte, le 12 avril 1842, non publié.

Anonyme, La Pagode enchantée, pantomime chinoise, 7 changements à vue, théâtre des Funambules, le 22 octobre 1845, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 1088. Le procès-verbal de censure est signé le 23 octobre 1845, Archives nationales, F21 984.

Anonyme, Paris-Pékin, bouffon, 3 tableaux, Nouveau Cirque, le 26 septembre 1896. Non publié.

Anonyme, Le Pavillon chinois, théâtre Lazary, procès-verbal de censure signé le 13 juillet 1846, non publié.

Anonyme, Pékin la nuit, féerie équestre, Hippodrome, le 19 juin 1858, non publié.

Anonyme, Les Petits Chinois, par les jeunes Lheman, Montée et Fernando, cirque de l’Impératrice, le 26 septembre 1863.

Anonyme, Le Quinze août en Chine, vaudeville, 1 acte, théâtre de la Gaîté, le 8 août 1860, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 926.

Anonyme, Un grand jour à Houpé, scène chinoise en 3 tableaux, Clermont-Ferrand, F. Thibaut, 1876.

Anonyme, Une fête à Pékin, pantomime, cirque Fernando, le 1er mai 1877, non publié.

Anonyme, Le Voltige du petit Chinois, par Leguay, cirque Napoléon, le 26 décembre 1865.

Albano Léone d’(pseudonyme de Léon [Prunol] de Rosny), Le Couvent du dragon vert, comédie japonaise adaptée à la scène française pour la fête annuelle de l’Athénée oriental, représentée devant le Congrès international des Orientalistes, au Grand-Hôtel, septembre 1873, Nice, J. Gay et fils, 1872 ; Paris, Maisonneuve, 1873.

Alexandre André et Hartmann Georges, L’Île du rêve, idylle polynésienne en trois actes, d’après Le mariage de Loti de Pierre Loti, musique de Reynaldo Hahn, Opéra-Comique, le 23 mars 1898, Paris, Calmann Lévy, 1898.

Arban, Les Français en Chine, quadrille, casino de la rue Cadet, avril 1860, non publié.

Arène Jules, Pa Tchang Palan Houal (La Fleur Palan enlevée), « Houa couo shi », théâtre de femmes, représenté au Nouveau-Théâtre, le 22 avril 1896, sous le titre de La Fleur enlevée. Publié dans La Chine familière et galante, du même auteur, Paris, Charpentier, 1876, p. 112-139.

Augier Émile, Le Fils de Giboyer, comédie, 5 actes, en prose, Comédie-Française, le 1er décembre 1862, Paris, Michel Lévy frères, 1863.

Augier Émile et Sandeau Jules, Le Gendre de M. Poirier, comédie en 4 actes, en prose, théâtre du Gymnase, le 8 avril 1854, Paris, Michel-Lévy frères, 1854.

Barbier (Paul-) Jules et Carré Michel, Les Antipodes, vaudeville, 1 acte, musique de Grisar Hirt, théâtre des Variétés, le 29 juillet 1854, Paris, N. Tresse, coll. « La France dramatique au dix-neuvième siècle, choix de pièces modernes », 1854. Pour le matériel d’orchestre, consulter les manuscrits de la BnF-ASP : 4o-COL-106/864.

Baroncelli Félicien de, Le Magnétisme en Chine, ou Une révolution dans l’autre monde, folie-vaudeville, 3 actes. Représentée pour la 1re fois dans la Tour de porcelaine de Pékin, mille ans avant le déluge d’Iaoh, Paris, rue d’Enghien, 10, 1850.

Bazin Antoine (dit Bazin aîné) [trad.], Le Pi-Pa-Ki, ou l’Histoire du luth, drame chinois de Kao-Tong-Kia représenté à Péking, en 1404 avec les changements de Mao-Tseu, Paris, Imprimerie royale, 1841. —, Théâtre chinois, ou Choix de pièces de théâtre composées sous les empereurs mongols, Paris, Imprimerie royale, 1838. (Contient : Tchaomeï-hiang 㑳梅香, ou les Intrigues d’une soubrette, comédie ; Ho-han-chan 合汗衫, ou la Tunique confrontée, drame ; Ho-lang-tan 貨郎旦, ou la Chanteuse, drame ; Teou-ngo-youen 竇娥冤, ou le Ressentiment de Teou-ngo, drame.)

Belloy Auguste de, Une reprise perdue, chinoiserie parisienne, extrait de la Revue de Paris, le 4 décembre 1864, p. 333-343.

Bergerat Émile et Sainte-Croix Camille de, La Burgonde, opéra en 4 actes et 5 tableaux, musique de Paul Vidal, Opéra, le 23 décembre 1898, Paris, Choudens Fils, 1898.

Billéma Raphaël (arrangement), Ba-ta-clan. Polka et valse pour le piano, Paris, Léon Escudier, s. d.

Bisson Alexandre et Sylvane André, Disparu ! ! !, comédie en 3 actes, Gymnase, le 19 mars 1896, Paris, Tresse et Stock, 1896.

Boirie et Dupetit-méré, Koulikan, chef des Tartares, mélodrame, 3 actes, théâtre Molière, le 4 janvier 1806, non publié.

Bruguière De Sorsum Antoine-André (trad.), Lao-seng-éul, comédie chinoise, suivie de San-Iu-Leou ou les trois étages consacrés, un conte moral. Traduits de l’anglais, Paris, Rey et Gravier, 1818-1819.

Buguet Henri, Fiche Ton Kin, revue, 4 actes, théâtre Beaumarchais, le 31 décembre 1883, non publié.

Burani Paul, Le Sire de Fisch Ton Kan, bouffonnerie, musique par Antonin Louis. Interprétée par Joseph Arnaud au théâtre de l’Ambigu, 1870. Reprise par Jules Perrin, au Cirque national, et Gabel, au Palais-Royal.

Busnach William et Liorat Armand, Kosiki, opéra-comique, 3 actes, musique de M. Charles Lecocq, théâtre de la Renaissance, le 18 octobre 1876, Paris, Tresse, [1876].

Cabot Charles, Les Chinois au Châtelet, parodie burlesque sur La Prise de Pékin, Paris, typ. Morris, 1862.

Cadol Édouard, Le Bésigue chinois, comédie, 1 acte, en prose, représentation gratuite au Théâtre municipal, à Asnières, le 15 octobre 1893, Paris, Tresse et Stock, 1894.

Cahen A. et Norès, Les Chinoiseries de l’année, revue, 1 acte, théâtre de Bataclan, le 23 décembre 1885, non publié.

Carcassonne Adolphe, En Chine, un acte, en vers, publié dans Théâtre de jeunes filles, pièces à jouer dans les familles et dans les pensionnats, Paris, Paul Ollendorff, 1887.

Carré Michel, Le Dragon vert, musique d’André Wormser, créé par le théâtre de l’Œuvre, en collaboration avec la troupe de Tchay-Chow-Bing, représenté au Nouveau Théâtre, le 21 février 1895, non publié.

Carré Michel et Barbier Jules, Le Mémorial de

Sainte-Hélène, drame historique en 3 parties et 18 tableaux, dont 1 prologue et 1 épilogue, musique de M. Artus, Ambigu-Comique, le 21 avril 1852, Paris, Michel Lévy frères, 1852.

Champagne G., Les Pavillons noirs, ou la Guerre de Ton-kin, grand drame historique et patriotique, 5 actes et 10 tableaux, théâtre des Batignolles, le 22 décembre 1883, Bourges, Impr. de H. Sire, 1884.

Champfleury, Pierrot marquis, pantomime en 10 tableaux, théâtre des Funambules, le 5 octobre 1847, non publié.

Charpentier Léon, Le Gage d’amour, comédie chinoise en un acte, en prose, La Nouvelle Revue, t. XII, no 47, septembre 1901, p. 273-285. —, Les Transmigrations de Yo-Tchéou, comédie chinoise Tao-Sse, d’après deux pièces chinoises. Publié pour la première fois dans Mercure de France, no 139 (juillet 1901) & no 140 (août 1901), t. XXXIX, p. 25-68 & p. 350-398. Publiée en un seul volume à Paris, par La Société anonyme d’édition et de libraire, en 1920, sans représentation.

Charton Charles, Le Mandarin Chi-han-li, ou le Chinois de paravent, pantomime dialoguée, 5 tableaux, théâtre des Funambules, le 5 ou 12 décembre 1842, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 1087 ; le procès-verbal de censure signé le 8 octobre 1842, Archives nationales, F21 984 ; le manuscrit du scénario, Archives nationales, F18 1087.

Choulet L. G., Les Jongleurs chinois, quadrille pour piano, Paris/Marseille, Benoit aîné/Meissonnier père et fils, 1859.

Christiné Henri, La Petite Tonkinoise, d’après Le Navigatore de Georges Villard, musique de Vincent Scotto, présentée par Polin, à Alcazar de Marseille, 1905, entrée dans le répertoire de Polin dès 1906.

Clairville (pseudonyme de Louis-François Nicolaïe), L’Opium et le Champagne, ou la Guerre de Chine, vaudeville, 1 acte, théâtre des Variétés, le 2 mai 1842, Paris, Beck, coll. « La Mosaïque, recueil de pièces nouvelles », no 39, 1842.

Clairville et Cordier Jules, Une semaine à Londres, ou les Trains de plaisirs, folie-vaudeville à grand spectacle, en 3 actes et 14 tableaux, théâtre du Vaudeville, le 9 août 1849, Paris, Beck, 1849.
—, La Mère Moreau, débit de chinois, mêlé de prunes et de couplets, pochade, 1 acte, Palais-Royal, 1er août 1852, Paris, Beck, 1852.

Claudel Paul, Partage de Midi. Ecrite en 1905, éditée à compte d’auteur en 1906 par la Bibliothèque de l’Occident (150 exemplaires), édition modifiée et publique parue en 1948, première représentation au théâtre Marigny, le 17 décembre 1948, mise en scène par Jean-Louis Barrault, modifiée à nouveau par l’auteur lui-même en 1949.
—, Le Repos du septième jour, non représentée au XIXe siècle, publié dans Théâtre, 2 vol. , Paris, Mercure de France, 1911-1912. La pièce est publiée chez le même éditeur, 1965.

Clerc Édouard et Clerc Émile, Un Mariage en Chine, opérette, 1 acte, musique de Léopold Dauphin, théâtre des Bouffes-Parisiens, le 26 décembre 1874, publication s. l. n. d.

Cogniard Hippolyte et Cogniard Théodore, Les Mille et Une Nuits, féerie, 4 actes et 11 tableaux, théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 24 janvier 1843, Paris, Vve Dondey-Dupré, s. d.

Cogniard Hippolyte et Choler Adolphe, Prunes et Chinois, vaudeville, 1 acte, théâtre des Folies-Dramatiques, le 12 octobre 1852, Paris, Beck, 1852.

Cogniard, Théodore et Clairville, As-tu vu la comète, mon gars ?, revue de l’année 1858, en 3 actes et 14 tableaux, musique de J. Nargeot et Camille Schubert, ballet de Barrez, théâtre des Variétés, le 30 décembre 1858, Paris, Michel Lévy frères, 1859. Pour le matériel d’orchestre, consulter les manuscrits conservés à la BnF-ASP : 4o-COL-106 / 303.
—, Les Mille et un songes, revue-féerie de l’année 1861, 3 actes et 23 tableaux, musique de Victor Chéri, chorégraphie de Léon Espinosa, décors de Georges et Henri Robecchi, costumes de Cham, théâtre des Variétés, le 28 décembre 1861, Paris, Barbré, 1862.

Darrèche Jules Serr, Les Français à Pé-king, scène chinoiso-dramatico-militairo-comique en 1 acte, représentée dans les Maisons d’éducation, Paris, E. Belin, [1861].

Decourcelle Pierre et Maizeroy René, Papa la Vertu, drame en 5 actes et 8 tableaux. Ambigu-comique, le 4 novembre 1898, Paris, P. Ollendorff, 1899.

Delacour et Choller Ad., Fou-Yo-Po, études de mœurs chinoises, vaudeville, 1 acte, théâtre du Palais-Royal, le 6 juillet 1860, Paris, Librairie nouvelle, 1860.

Delaporte Michel, Muret Théodore et Montheau Gaston de, La Course au plaisir, revue de 1851, en 2 actes et 3 tableaux, théâtre des Variétés, le 11 décembre 1851, Paris, Librairie théâtrale, 1851.

Dennery Adolphe (et C. Mocquard[t ?]), La Prise de Pékin, drame militaire à grand spectacle, 5 actes et 11 tableaux, théâtre impérial du Cirque, le 27 juillet 1861, Paris, Michel Lévy frères, 1861.

De Rostan, Les Turcos en Cochinchine, opérette-bouffon, musique de Souquet, théâtre du Nouveau Tivoli, le 29 août 1871, non publié.

Deschamps J.-M., Morel de Chédeville E. et Desprès J.-B.-D., Le Laboureur chinois, opéra, 1 acte, musique de Mozart et Haydn, arrangé par Le Berton, Académie impériale de musique (Opéra), le 5 février 1813, Paris, Roullet, 1813.

Dulauroy, Un concert à Pékin, vaudeville, 1 acte, théâtre du Luxembourg, le 23 mai 1840, non publié, procès-verbal de censure signé du 22 mai 1840 conservé aux Archives nationales, F21 985.

Dumanoir et Clairville, Les Crapauds immortels. Revue de 1851, en 3 actes et 5 tableaux, mêlée de couplets, théâtre de la Montansier [Palais-Royal], le 10 décembre 1851, Paris, Michel Lévy frères, 1852.

Dumas Alexandre (père) et Maquet Auguste, Le Comte de Morcerf, troisième partie de Monte-Cristo, drame en cinq actes, en dix tableaux, représenté au théâtre de l’Ambigu-Comique, le 1er avril 1851, Paris, N. Tresse, 1851.

Dumas Alexandre fils, Le Demi-monde, comédie en cinq actes, en prose, représenté au théâtre du Gymnase-Dramatique, le 20 mars 1855, Paris, Michel Lévy frères, 1855.

Dupeuty Charles et Bourget Ernest, La Chine à Paris, ou les Chinois, vaudeville, 3 tableaux (ou 1 acte), théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 22 avril 1854, non publié, manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 900. Pour le matériel d’orchestre, consulter les manuscrits conservés à la BnF-ASP : 4o-COL-106/903.

Dupin Henri, L’Orphelin de la Chine, comique-vaudeville, 1 acte, théâtre du Palais-Royal, le 8 avril 1867, Paris, E. Dentu, 1867.

Dupin Henri et Grangé Eugène, Le Bouchon de carafe, vaudeville en 1 acte, théâtre de la Variété, le 8 novembre 1862, Paris, E. Dentu, 1862.

Duru Alfred et Chivot Henri, Fleur-de-Thé, opéra-bouffe, 3 actes, musique de Charles Lecocq, théâtre de l’Athénée, le 11 avril 1868, Paris, E. Dentu, 1868.

Duru Alfred et Chivot Henri, Le Grand Mogol, opérette, musique d’Edmond Audran, représenté à Gymnase, à Marseille, le 24 février 1877, repris à la Gaîté, à Paris, le 19 septembre 1884, Paris, Tresse, 1884. Texte pour la représentation marseillaise introuvable.

Faulquemont et Alexandre, L’Impératrice de la Chine, vaudeville, théâtre des Délassements-Comiques, le 2 octobre 1848, non publié.

Fich-ton-kan, Fich-Tong-Kan à Louis-Philippe, roi infiniment cher, air de Madame Grégoire, Paris, Impr. de Guillois, 1848.

Flan Alexandre et Blum Ernest, Le Plat du jour, revue de l’année 1861, en 3 actes et 20 tableaux, musique d’Hervé, Délassements-Comiques, le 21 décembre 1861, Paris, L. Vieillot, s. d.
—, Un souper à la maison d’or, revue, Délassements-Comiques, 1861. Texte introuvable.

Flaubert Gustave, Le Château des cœurs, féerie, rédigée en 1863, non jouée, Paris, La Vie moderne, 1880.

Fontaine Émile, Jongleur et Mandarin, vaudeville, 2 actes, théâtre des Variétés, le 5 juin

1845, non publié. BnF-ASP : Ms. Douay 393 (1-2) [brouillon], 394.

Fregoli Léopoldo, Eldorado, extravagance, 1 acte, Trianon, le 20 janvier 1900, texte non publié. Argument conservé à la BnF-ASP, coté 8-RO-15758 (2).

Gardel, Les Tonkinoises, vaudeville, 1 acte, Concert parisien, le 5 novembre 1887, non publié.

Gardel-Hervé, Les Français à Pékin, 1 acte, Bataclan, le 28 septembre 1900, non publié.

Gautier Judith, L’Avare chinois, théâtre national de l’Odéon, le 30 janvier 1908, publié dans Les Parfums de la pagode, Paris, E. Fasquelle, 1919, p. 241-326.
—, La Marchande de sourires, pièce japonaise, en cinq actes et deux parties, prologue par Armand Silvestre, musique de Benedictus, théâtre national de l’Odéon, le 21 avril 1888, Paris, G. Charpentier, 1888.
— (en collaboration avec Mme de Poilly), Le Ramier blanc, comédie chinoise, musique de Louis Benedictus, Hôtel de Mme de Poilly, le 3 juin 1880, publié dans Le Paravent de soie et d’or, Paris, E. Fasquelle, 1904, p. 101-137.
—, La Tunique merveilleuse, comédie d’après la nouvelle dialoguée de Judith Gautier, représenté à l’Odéon, le 14 janvier 1899, la nouvelle est publiée dans Le Paravent de soie et d’or, Paris, E. Fasquelle, 1904, p. 41-97.

Gilardoni, Une fête à Pékin, cirque Fernando, le 22 septembre 1874, non publié.

Girrebeuk Charles, Fich-Ton-Kan, opérette, musique de César Devismes, non publié. (BnF-ASP : Ms. Douay 1397, 1398, 1399 [deux livrets et une partition].)

Gondinet Edmond et Gille Philippe, Lakmé, opéra en 3 actes, musique par Léo Delibes, Opéra-Comique, le 14 avril 1883, Paris, C. Lévy, 1884.

Gozzi Carlo, Turandot [création 1762], in Alphonse Royer (trad.), Théâtre fiabesque, Paris, Michel Lévy frères, 1865.

Grangé Eugène et Gille Philippe, Le Carnaval des revues, revue de carnaval en deux actes et neuf tableaux, avec un prologue « Le Souper de

mardi-gras », musique de Jacques Offenbach, théâtre des Bouffes-Parisiens, le 10 février 1860, [Paris], Michel Lévy frères, s. d.

Guénéé Adolphe et Potier Charles, Tout Paris y passera, revue de 1858, en trois actes et quatorze tableaux, musique de Oray, théâtre des Folies-Dramatiques, le 20 décembre 1858, [Paris], Charlieu, [1858].
—, Voilà ce qui vient de paraître, revue de l’année 1854, en trois actes et seize tableaux, musique par Kriesel, théâtre des Délassements-Comiques, le 29 décembre 1854, Paris, Vve Dondey-Dupré, [1854].

Halévy Ludovic, Ba-ta-clan, chinoiserie musicale, 1 acte, musique par Jacques Offenbach, théâtre des Bouffes-Parisiens, le 29 décembre 1855, Paris, N. Tresse, 1859.

Héros et Cellarius, La Revue de Li-Ongchamps, revue d’actualité en 2 actes et 4 tableaux, musique nouvelle et arrangée par M. E. Cambillard, les « rondeaux et couplets » sont publiés à Paris, Éditions Rapide, [1896].

Hervilly Ernest d’, Taï-Tsoung, opéra en 5 actes et 7 tableaux, musique d’Émile Guimet, Grand Théâtre de Marseille, le 11 avril 1894, Paris, Choudens Fils, ca 1895.

Joncières Victorin de (compositeur), chœur chinois « Li-Tsin », salle Henri Herz, le 29 janvier 1881.

Jouhaud Auguste, Kin-ki-na, ou Les Amours de Kin-kan-pois, ou Kokoriko, pochade musicale, signé le 3 septembre 1874. (BnF-ASP : Ms. Douay 2056.)

Jouhaud Auguste et Carmouche, L’Orphelin de la Chine, vaudeville, 2 actes, théâtre de Mme Saqui (théâtre des Délassements-Comiques), le 7 août 1844, non publié. (Procès verbal de censure signé le 5 août 1844. Archives nationales, F21 981.)

Julien Stanislas (trad.), Hoeï-lan-ki 灰闌記, ou L’Histoire du cercle de craie, drame en prose et en verse, traduit du chinois en français, Londres, John Murray, 1832.
—, Tchao-chi-kou-eul 趙氏孤兒, ou L’Orphelin de la Chine, drame en prose et en vers, traduit du chinois en français, Paris, Moutardier, 1834.
—, Si-siang-ki 西廂記, ou L’Histoire du pavillon d’Occident, comédie en seize actes, Genève, H. Georg ; Paris, E. Leroux ; Londres, Trübner, [ca 1872-1880], coll. « Atsume Gusa : pour servir à la connaissance de l’Extrême-Orient », vol. 3.

Jullien, concert chinois, dans le cadre du festival chinois animé par Jullien, au Concerts-Vivienne, prévu le 16 février 1853, inachevé.

Kao-Tong-Kia (ou Gao Dongjia, Gao Ming) 高東嘉 (高明), Le Pi-Pa-Ki 琵琶記, ou L’Histoire du luth. (Voir « Bazin Aîné ».)

Ki-Kiun-Tsiang (ou Ji Junxiang) 紀君祥, Tchao-chi-kou-eul 趙氏孤兒, ou L’Orphelin de la Chine. (Voir « Stanislas Julien ».)

Labiche Eugène et Delacour Alfred, En avant les Chinois !, revue de 1858, 3 tableaux, théâtre du Palais-Royal, le 24 décembre 1858, Paris, Librairie nouvelle, 1859.
—, Le Voyage en Chine, opéra-comique, 3 actes, musique de François Bazin, Opéra-Comique, le 9 décembre 1865, Paris, E. Dentu, 1865.

Labiche Eugène et Michel Marc, J’invite le colonel !, comédie en un acte mêlée de couplets, Palais-Royal, le 16 janvier 1860, Paris, Libraire nouvelle, 1860.

Lebreton et Beissier, La Petite Tonkinoise, opérette, 1 acte, musique de Petit, Eden Concert, le 5 juillet 1890, non publié.

Lefebvre (et ?) Deschamps, Les Bayadères de Fou-Chow-Fou, ou les Bayadères de Trichinopoli, vaudeville, 1 acte, théâtre du Vaudeville, le 25 novembre 1861, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 761.

Lefebvre Hip. et Avocat H., La Méprise de Pékin, vaudeville, 1 acte, parodie de La Prise de Pékin, théâtre du Vaudeville, le 1er décembre 1861, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 761.

Lemonnier Alphonse et Oswald François, Tout Paris la verra, revue en cinq actes et quinze tableaux, musique de M. Degeorges, théâtre Saint-Pierre (à Paris), le 24 décembre 1868, Paris, Dechaume, [1868].

Lesage Alain-René et d’Orneval, La Princesse de la Chine, opéra-comique, 3 actes, musique de Gilliers, foire Saint-Laurent, le 25 juin 1729, publié dans Le Théâtre de la Foire, ou opéra comique, tome 7, Paris, Pierre Gandouin, 1731.

Leterrier Eugène et Vanloo Albert, L’Étoile, opéra-bouffe en 3 actes, musique d’Emmanuel Chabrier, Bouffes-Parisiens, le 28 novembre 1877, Paris, A. Allouard, 1877, Paris, Gérard Billaudot, coll. « Opéra de Paris », avec la préface de Roger Delage, 1984.

Livet, La Fiancée du Tonkin, opérette, 1 acte, musique de Fragerolle, concert du théâtre des Batignolles, le 11 janvier 1886, non publié.

Lyden Paul Max de, Un Chinois sous le grillage, vaudeville, 1 acte, théâtre du Nouveau Tivoli, le 12 octobre 1872, non publié.

Marot Gaston, Péricaud Louis et Noellet Henri, Les Français au Tonkin, pièce militaire en 5 actes et 10 tableaux, dont 1 prologue, théâtre du Château-d’Eau, le 9 février 1885, Paris, Tresse, 1885.

Max Émile, Fou-Yo-Po, pochade, musique de Bernicat. Alcazar, le 10 octobre 1877, non publié.

Moniot Eugène, Les Français en Chine, vaudeville, 1 acte, Petit Théâtre, le 15 février 1866, non publié.

Monnier Albert et Martin Édouard, As-tu tué le mandarin ?, comédie-vaudeville, 1 (ou 4) acte(s), théâtre du Palais-Royal, le 20 novembre 1855, Lagny, Vialat, 1856.

Monnier Albert, Guénée et Mathieu E., Paris en Chine, vaudeville, 1 acte, théâtre des Délassements-Comiques, le 19 mai 1854, non publié.

Montheau Gaston de, La Chine à Paris, vaudeville, 1 acte, théâtre des Variétés, le 29 août 1851, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 795 B, et à la BnF-ASP, coté Ms. Douay 141.

Moret abbé J.-J., Les Conscrits de Fiche-ton-camp, comédie en trois actes avec chants patriotiques, airs notés, Paris, Vic et Amat, 1893.

Musset Alfred de, Fantasio, comédie, 2 actes, publié en 1833, représenté pour la première fois à la Comédie-Française, le 18 août 1866.

Nicolle A., Mort au Tonkin, vaudeville, 1 acte, théâtre du Tivoli (salle du Gros Caillou), le 10 octobre 1883, Paris, Impr. de Wattier, s. d.

Omer’s (Les), Le Mandarin (ou le Mandarin Lich-Tout-Lié) joué par M. Tulus ou M. Lull. Du 1er octobre au 19 novembre 1892 : théâtre de Belleville, Bouffes du Nord, théâtre de Montparnasse et Grenelle. Du 19 au 31 août 1894 : théâtre Gobelins et théâtre Montparnasse.

Orriol Maurice et Lajoie Anthime, V’la le mandarin, revue, 1 acte. Concert d’Arras, le 5 janvier 1897. Non publié.

Patusset, Les Protocoleries de l’année, Bataclan, le 28 novembre 1896, non publié.

Petit Albert, Le Généreux mandarin, bouffonnerie musicale en 2 actes. Représenté pour la première fois dans une soirée donnée à la Vice-Gérence (ancien Palais du Vice-Légat), le 21 janvier 1864, Paris, Impr. Jacquet, 1864.

Philippe Henri, Je reviens du Tonkin, revue, 1 acte (trois tableaux), Époque, le 22 janvier 1886, non publié.

Pixérécourt René-Charles Guilbert, Koulouf, ou les Chinois, opéra-comique, 3 actes, prose, musique de Dalayrac, Opéra-Comique (salle Favart), le 18 décembre 1806, Paris, Barba, 1807.

Poter ou Potey Jules, L’Armée en Chine, non publié. Manuscrit signé le 5 mars 1871. (BnF-ASP : Ms. Douay 1206.)

Pouget Marcel-André, Chik-Kan-Fo, opérette, 1 acte, musique d’Edmond Dédé, Alcazar, à Bordeaux, le 5 février 1878.

Poujol Alphonse-André-Véran, Aubigny Théodore Baudouin d’, et Desnoyer Charles, Zazézizozu, ou les Échecs, les Cartes et les Dominos, féerie-vaudeville, 5 actes, théâtre du Cirque-Olympique, le 5 décembre 1835, Paris, Marchant, coll. « Magasin théâtral », t. XIe, 1836.

Prémare père Joseph-Henri de, Tchao-chi coueulh 趙氏孤兒, ou l’Orphelin de la maison de Tchao, tragédie chinoise, 5 actes, un prologue, en prose, publié dans Description géographique, historique, chronologique et physique de l’Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise, par le Père Jean-Baptiste du Halde, Paris, P.-G. Le Mercier, 1735.

Raymond Charles, Turandot, Princesse de Chine, comédie en 4 actes, d’après Carlo Gozzi, théâtre national de l’Odéon, le 13 mai 1897, non publié. Manuscrit conservé aux Archives nationales, F18 728B.

Rose Georges, Saint-Prest René de et Bausset (ou A. de Baicaret), Le Chinois de Vaugirard, vaudeville (ou opérette), 1 acte. Grand Théâtre Parisien (sous la direction de Montel), le 6 juillet 1872, non publié.

Saint-Phar Léonce, Épisodes de la Guerre du Tonkin [La Prise de Lang-Son], pantomime, musique de G. Van-Harra, mise en scène par Louis Fernando, cirque Fernando, le 28 mars 1885.

Sardou Victorien, Les Pattes de mouche, comédie, 3 actes, Gymnase-Dramatique, le 15 mai 1860, Paris, Michel Lévy frères, 1860.

Sardou Victorien et Najac Émile, Divorçons !, comédie, théâtre du Palais-Royal, le 6 décembre 1880 (Reprise au Vaudeville, le 19 décembre 1896), Paris, Calmann Lévy, 1883.

Sarratoff Paul, Pékin à Bataclan, folie-vaudeville, non publié. (BnF-ASP : Ms. Douay 833.)

Sauvage Thomas, Duvert Félix-Auguste et Lurieu Gabriel de, Fich-Tong-Khan, ou l’Orphelin de la Tartarie, parade, 1 acte, théâtre du Palais-Royal, le 3 mars 1835, Paris, Marchant, collection Magasin théâtral, t. VIIe, 1835.

Scribe Eugène, Le Cheval de bronze, opéra-féerie, musique de D.-F.-E. Auber, 3 actes, théâtre de l’Opéra-Comique, le 23 mars 1835, Paris, Marchant, 1835. (Reprise : Académie impériale de musique, le 21 septembre 1857.)

Scribe Eugène, Duveyrier Delestre-Poirson et Dupin H., Koulikan, ou les Tartares, mélodrame, 3 actes, en prose et à grand spectacle, musique de Henry, ballets de Hullin, théâtre de la Gaîté, le 13 mai 1813, Paris, Barba, 1813.

Ségard Charles, La Nuit chinoise, comédie en 1 acte, en vers. Sans représentation. Extrait du bulletin de l’Académie du Var, nouvelle série, t. XIII (1er fascicule) [pagination 247-282], 1886, Toulon, Impr. du Var, s. d.

Sewrin Charles Augustin, Les Deux magots de la Chine, comédie-vaudeville, 1 acte, mêlée de couplets, théâtre des Variétés, le 12 janvier 1813, Paris, Barba, 1813.

Strauss Isaac (arrangement), Fleur-de-thé, valse pour le piano à quatre mains, Paris, G. Brandus et S. Dufour, s. d.

Tchang-Koue-Pin (ou Zhang Guobin) 張國賓, Ho-han-chan 合汗衫, ou la Tunique confrontée, drame. (Voir « Bazin aîné ».)

Tchin-Thing-Yu (ou Zheng Tingyu) 鄭廷玉, Khan-thsian-nou 看錢奴, traduit par Li Tchehoua李治華, sous le titre L’Avare (K’an Ts’ien Nou), in Le Signe de patience et autres pièces du théâtre des Yuan, Paris, Gallimard/Unesco, 1963, p. 135-253.

Tching-Té-Hoëi (ou Zheng Dehui) 鄭德輝, Fan-Sou, ou les Intrigues d’une soubrette, comédie en 4 actes, traduite en vers par Marc Legrand, théâtre indo-chinois de l’Exposition universelle, le 21 juin 1900, publié dans L’Universelle de l’année 1900.

Tching-Té-Hoei 鄭德輝, Tchao-meï-hiang 㑳梅香, ou les Intrigues d’une soubrette, comédie. (Voir « Bazin aîné ».)

Thiéry Henri et Busnach William, Les Voyageurs pour l’Exposition, revue fantaisie en cinq actes et six tableaux, théâtre des Folies-Dramatiques, le 27 mars 1867, Paris, E. Dentu, 1867.

Tin-Tun-Ling 丁敦齡, Le Débordement de Yang-Tsu-Kiang, théâtre Rossini, juillet 1875. Texte introuvable.
—, La Guerrière du pays de Hou, pantomime chinoise, théâtre Rossini, le 5 juillet 1874, non publié. Manuscrit conservé à la BnF-BMO : Liv. M. 220.

Tréfeu Étienne, Le Tigre, chinoiserie musicale, musique d’Émile Ettling, 1 acte, théâtre de la Tertulia (Folies-Montholon), le 5 avril 1873, Paris, E. Dentu, 1873.

Un Pékin, Un voyage en Chine, chinoiserie, 1 acte, Angers, Cornilleau et Maige, 1848.

Varin, Jallais Amédée de et Thiéry Henri, De Paris en Chine, ou Je ne suis pas Tissier, voyage en 4 stations, vaudeville, 2 actes, théâtre Déjazet, le 15 septembre 1863, Paris, Morris, 1863.

Verlaine Paul, Fisch Ton Kan, opérette, un acte, musique d’Emmanuel Chabrier (inachevée). D’après Fisch-Tong-Kan ou l’Orphelin de la Tartarie, parade chinoise en un acte de Sauvage et Lurieu. Manuscrits conservés à la BnF-Musique, cotés MS. 20625 et MS. 3909.

Verneuil Arthur, Guy Maxime et Herbel Émile, La Revue Rosse, en deux actes et cinq tableaux, Parisiana, le 11 septembre 1896, non publié.

Voltaire, L’Orphelin de la Chine, tragédie, 5 actes, en vers, Comédie-Française, le 20 août 1755, Paris, Cramer, 1755.

Wang Chi-fou (ou Wang Shifu) 王實甫, Si-siang-ki 西廂記, ou L’Histoire du pavillon d’Occident, comédie chinoise. (Voir « Stanislas Julien ».)

Wou Han-Tchin (ou Wu Hanchen) 武漢臣, Lao-seng-éul 老生兒, comédie chinoise. (Voir « Antoine-André Bruguière de Sorsum ».)

Wulf, Ismaïloff en Chine, pantomime équestre à grand spectacle, Hippodrome de Paris (Troisième Hippodrome), le 23 juillet 1879, non publié.

Zaccone Pierre, Les Odalisques de Ka-Ka-O, chinoiserie parisienne, 3 actes, théâtre des Délassements-Comiques, le 5 mai 1858, Paris, Librairie théâtrale, 1858.

Archives

Archives nationales

AJ13 221. Le Cheval de bronze (1857). Traités passés avec les auteurs. Contentieux. Marchés et soumissions passés pour fournitures destinées à la salle et à la scène : Traité avec Scribe pour le ballet Marco Spada comportant une clause sur Le cheval de bronze, opéra de Scribe et Auber.

AJ13 501. Mises d’ouvrages : Le Cheval de bronze (1857), opéra de Scribe et Auber : comptabilité, livret manuscrit et livret imprimé portant de nombreuses modifications dans le texte.

AJ13 1041. Le Cheval de bronze. Livret et papiers personnels : Livrets manuscrits. Sans date.

F18. Manuscrits déposés pour la censure.

F21 966 – F21 995. Procès-verbaux de censure.

Bibliothèque nationale de France (département des Arts du spectacle)

Fonds Manuscrits Rondel, Rf 1850-1936

Rondel MS-1739. Ba-ta-clan. Livret de mise en scène. Manuscrit avec un dessin de décor, en couleur, et des schémas de mise en scène. 50 p.

Rondel Ms 1633 bis. Judith Gautier, La Marchande de sourires [préambule].

Fonds Rondel – Inventaire de la collection théâtrale Auguste Rondel (thématique)

8-RO-15758 (2). Léopoldo Fregoli, Eldorado, 1900. Argument du spectacle.

8-RO-16612-16670, « Cirque d’Hiver ».

8-RO-16684-16686, « Cirque des Champs-Élysées ».

8-RO-16688-16689, « Cirque Fernando ».

8-RO-16758-16780, « Cirque Olympique ».

8-RO-17900-19151, « Revues (spectacles) 1829-1960 ».

Fonds Douay [Manuscrits no 1-2710]

Ms. Douay 141. Ernest Bourget, La Chine à Paris.

Ms. Douay 200. Jules Barbier, Les Antipodes.

Ms. Douay 1206. Jules Poter (ou Potey), L’Armée en Chine. Signé le 5 mars 1871.

Ms. Douay 2056. Auguste Jouhaud, Kin-ki-na, ou Les amours de Kin-kan-pois, ou Kokoriko, pochade musicale. Signé le 3 septembre 1874.

Ms. Douay 2258. Pagode enchantée.

Classeurs – Documents iconographiques

4 – ICO THE – 425. « Documents iconographiques – Fleur-de-thé ».

Bibliothèque nationale de France (département de la Musique)

MS. 3909, MS. 20625. Paul Verlaine et Emmanuel Chabrier, Fisch Ton Kan, inachevée.

Bibliothèque-Musée de l’Opéra de Paris

C. 340 (3). Le Cheval de bronze. Manuscrit de la mise en scène. S. l. n. d. 22 p.

C. 346 (1). Le Cheval de bronze. Manuscrit de la mise en scène par Alexandre Lapissida, s. d.

C. 4894. Fleur-de-thé. Annotations manuscrites de la mise en scène sur un livret imprimé. Sans date de la publication. Metteur en scène inconnu.

Liv. M. 220. La Guerrière du pays de Hou. Scénario manuscrit. Auteur non signé. Sans date.

Bibliothèque historique de la Ville de Paris

Fonds Bibliothèque de l’Association de la régie théâtrale

C 7 (I)-(II). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène. Deux exemplaires dont un est suivi de la partition imprimée. Manuscrit sur la page de titre : « Copie d’une mise en scène imprimée et publiée en 1836 par M. Duverger père. L. P. [Louis Palianti]. Représenté pour la première fois sur le théâtre de l’Opéra-Comique, le 23 mars 1835. »

C 7 (III). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène manuscrit, dont les indications accessoires.

C 7 (IV). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène manuscrit.

C 7 (V). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène manuscrit. Note manuscrite à la dernière page : « [signature illisible]. Anvers, jeudi le 10 mars 1880. »

F 18 (I). Fleur de thé. Livret de mise en scène manuscrit, dont les indications distribution et trois dessins de costumes signés Draner.

F 18 (II). Fleur de thé. Annotations de mise en scène, manuscrites sur un libretto imprimé et sur quelques pages et feuillets additionnels, Paris, E. Dentu, 1868. Imprimées, 23 éléments manuscrits ajoutés, dont les indications distributions, accessoires.

F 18 (III). Fleur de thé. Annotations de mise en scène manuscrites sur un libretto imprimé, dont les indications distributions, Paris, E. Dentu, 1872.

Mes 31 (1). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène.

Mes 33 (3). Le Voyage en Chine. Livret de mise en scène.

Mes 57 (2). Le Voyage en Chine. Livret de mise en scène.

Mes 83 (2). Le Cheval de bronze. Livret de mise en scène.

P 43 (I). Les Pavillons Noir, ou la Guerre du Tonkin. Annotations de mise en scène manuscrites sur un libretto imprimé. Bourges, Imprimerie de H. Sire, 1884. Signes mis en marge. Sans commentaires. Le tableau V, scène 5 est supprimé.

V 9 (II) - (V). Le Voyage en Chine. Livrets et annotations de mise en scène.

Bibliothèque du musée Guimet

Émile Guimet, manuscrit autographe de Taï-Tsoung. Relié en deux volumes. Cote : 86200. Zb/28/VIII.

Périodiques

Album théâtral (L’), Paris, [s. n.], 1873-[1900 ?].

Almanach de la littérature du théâtre et des beauxarts, Paris, Pagnerre, 1853-1869.

Almanach des spectacles, par Albert Soubies, Paris, Librairie des bibliophiles, 1875-1915.

Annales du théâtre et de la musique (Les), Paris, Charpentier, 1876-1916.

Artiste (L’), Paris, [s. n.], 1831-1904.

Caricature (La), [Réd. Robida.], Paris, [s. n. ?], 1880-1904.

Charivari (Le), Paris, [s. n.], 1832-1937.

Comédie (La), Paris, [s. n.], 1863-1884.

Constitutionnel (Le), Paris, [s. n.], 1815-1817 ; 1819-1914.

Corsaire (Le), Paris, [s. n.], 1823-1858.

Courrier (Le), Paris, [s. n.], 1819-1851.

Écho français (L’), Paris, [s. n.], 1829-1847.

Entr’acte (L’), Paris, [s. n.], 1831-1902.

Exposition universelle de 1867 illustrée (L’), Paris, Impr. générale Ch. Lahure, 1867-1878.

Figaro (Le), Paris, Le Figaro, 1826.

Figaro supplémentaire littéraire du dimanche (Le), Paris, Le Figaro, 1876-1929.

France (La), Paris, [s. n.], 1834-1847.

France théâtrale (La), Paris, [s. n. ?], 1843-1847.

Gaulois (Le), Paris, [s. n.], 1868-1929.

Gazette anecdotique, Paris, [s. n. ?], 1875-[1902]. [Éditeur scientifique : Georges D’Heylli.]

Gazette de France (La), Paris, Imprimerie de la Gazette de France, 1797-1848 ; Paris, [s. n.], 1848-1915.

Illustration (L’), Paris, J.-J. Dubochet, 1843-1944.

Illustration théâtrale (L’), Paris, [s. n. ?], 1884-1885.

Indépendance dramatique (L’), Paris, [s. n. ?], 1865-1869. [Éditeur scientifique : Théophile Deschamps.]

Journal (Le), Paris, [s. n.], 1892-1944.

Journal amusant (Le), Paris, Aubert et Cie, 1856-1933.

Journal asiatique, Paris, Dondey-Dupré père et fils, 1822.

Journal des débats, Paris, Baudoin, 1789-1805 ; Paris, [s. n.], 1814-1944.

Journal des demoiselles, Paris, [s. n.], 1833-1922.

Journal des savants, Paris, chez Jean Cusson, 1665.

Journal des théâtres, Paris, la Société des auteurs et compositeurs et l’Association des artistes dramatiques, 1843-1850.

Journal du dimanche, Paris, Aux bureaux du journal : Calmann-Lévy, 1856-1901.

Journal pour rire, Paris, Aubert et Cie, 1848-1855.

Matin (Le), Paris, [s. n.], 1882-1944.

Ménestrel (Le), Paris, Heugel, 1833-1940.

Mercure de France, Série moderne. Direction : Alfred Vallette, Paris, Mercure de France, 1890-1965.

Mercure des théâtres (Le), Paris, [s. n.], 1843-1853.

Messager des théâtres (et des arts), Paris, Lange-Lévy, 1848-1870.

Monde artiste (Le), Paris, [s. n. ?], 1862-1914.

Monde dramatique (Le), Paris, [s. n.], 1857-1864.

Monde illustré (Le), Paris, [s. n.], 1857-1938.

Moniteur universel (Le), Paris, [s. n.], 1811-1901.

Nouvelle Revue (La), Paris, La Nouvelle revue, 1879-1940.

Orchestre (L’), Paris, [s. n.], 1856-1911, Paris-Journal, Paris, [s. n.], 1868-1882.

Petit journal (Le), Paris, [s. n.], 1863-1944.

Petit Parisien (Le), Paris, Le Petit Parisien, 1876-1944.

Presse (La), Paris, [s. n.], 1836-1952.

Quotidienne (La), Paris, [s. n.], 1814-1815 ; 1815-1847.

République française (La), Paris, [s. n.], 1871-1924.

Revue Blanche (La), Paris, [s. n.], 1891-1903.

Revue contemporaine, 2e série, Paris, [s. n.], 1858-1870.

Revue d’art dramatique (La), Paris, A. Dupret, 1886-1909.

Revue de Paris (La), Paris, La Revue de Paris, 1894-1970.

Revue des deux mondes, Paris, Revue des deux mondes, 1829-1971.

Revue et Gazette des théâtres, Paris, [s. n.], 1838-1913.

Revue et Gazette musicale de Paris, Paris, [s. n.], 1835-1880.

Revue nationale et étrangère, politique, scientifique et littéraire, Paris, Charpentier, 1860-1868.

Semaine des familles (La), revue universelle illustrée, Paris, J. Lecoffre, 1858-1896.

Siècle (Le), Paris, Le Siècle, 1836-[1932 ?].

Soirée parisienne (La), Paris, Dentu, 1875-1885.

Temps (Le), Paris, [s. n.], 1861-1942.

Théâtre (Le), Paris, Goupil, 1898-1921.

Théâtre illustré (L’), Ex-Album des théâtres, Paris, [s. n.], 1868-[1870 ?].

Tintamarre (Le), Paris, [s. n.], 1843-1912.

T’oung-Pao, Leiden, Brill, 1890.

Tour du monde (Le), Paris, Hachette, 1860-1914.

Union (L’), Paris, L’Union, 1847-1883.

Univers (L’), Paris, L’Univers, 1867-1919.

Universelle (L’), Paris, 1899-1901. (Éditeur scientifique : Marie-Francis Petit.)

Univers illustré (L’), Paris, Levy, 1858-1900.

Voltaire (Le), Paris, Le Voltaire, 1878-[1930 ?].

Vie théâtrale (La), Paris, 1895-1898. (Éditeur scientifique : Émile Mas.)

XIXe siècle (Le), Paris, [s. n.], 1871-1921.

Catalogues, annuaires, almanachs

Annuaire de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, Paris, [SACD], 1866/69-1869/72 (I-II) ; 1879/80-1928/29 (I-X, no 5).

Autour de Turandot, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 18 septembre 1997-11 janvier 1998. Catalogue par Pierre Vidal, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1997.

Cohen H. Robert et Gigou Marie-Odile, Cent ans de mise en scène lyrique en France (env. 1830-1930) : catalogue descriptif des livrets de mise en scène, des libretti annotés et des partitions annotées dans la Bibliothèque de l’Association de la régie théâtrale (Paris), New York, Pendragon, 1986.

Cordier Henri, Bibliotheca Sinica : Dictionnaire bibliographique des ouvrages relatifs à l’Empire chinois, 3 vol. , Paris, E. Leroux, 1878-1895.

Horn-monval Madeleine, Répertoire bibliographique des traductions et adaptations françaises du théâtre étranger (8) : Théâtre des pays slaves et autres pays européens, Théâtres des pays d’Asie et d’Afrique, Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1967.

Jacob P. L. (Paul Lacroix, ou Bibliophile Jacob) (dir.), Bibliothèque dramatique de M. de Soleinne, Paris, Administration de l’Alliance des arts, 1844.

Joannidès Alexandre, La Comédie-Française de 1680 à 1900 : dictionnaire général des pièces et des auteurs, avec une préface de Jules Claretie. [New York, Burt Franklin, 1901.] University of Illinois at Urbana Reprints, 1971.

Krakovitch Odile, Censure des répertoires des grands théâtres parisiens, 1835-1906 : inventaire des manuscrits des pièces (F18 669 à 1016) et des procès-verbaux des censeurs (F ²¹ 966 à 995), Paris, Archives nationales, 2003.
—, Les Pièces de théâtre soumises à la censure, 1800-1830 : inventaire des manuscrits des pièces (F18 581 à 668) et des procès-verbaux des censeurs (F21 966 à 995), Paris, Archives nationales, 1982.

Labat-poussin Brigitte, Archives du Théâtre national de l’Opéra (AJ13 1 à 1466) : inventaire, Paris, Archives nationales, 1977.

Saccatti Alain, Inventaire de la collection Théâtre des Variétés, Paris, Bibliothèque nationale de la France, 2008.

Wicks Charles Beaumont, The Parisian Stage (1800-1900), 5 vol. , Alabama, University of Alabama Press, 1950-1979.

Wild Nicole, Les Arts du spectacle en France : affiches illustrées, 1850-1950, catalogue du département de la Musique, Bibliothèque nationale de France, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1976.
—, Décors et costumes du XIXe siècle : collections de la Bibliothèque-Musée de l’Opéra, t. I : Opéra de Paris, t. II : Théâtres et décorateurs, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1987, 1993.

Wild Nicole et Charlton David, Théâtre de l’Opéra-Comique, Paris, répertoire 1762-1972, Sprimont, P. Mardaga, 2005.

Wild Nicole et Rémy Tristan, Catalogues de la Bibliothèque de l’Opéra : Le Cirque, iconographie, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1969.

Catalogue général des œuvres dramatiques et lyriques, faisant partie du répertoire de SACD (1860-1878), Paris, Typographie Morris père et fils, 1882.

Bibliographie (sélective)

Ouvrages et articles portant sur les auteurs et les pièces étudiés

Appréciations sur Taï-Tsoung, Lyon, Paul Legendre, 1894.

Abel-rémusat Jean-Pierre, « Han Koong Tsew, or the Sorrows of Han », Journal des savants, février 1830, p. 78-89.
—, « Laou-Seng-Urh, or, An Heir in His Old Age », Journal des savants, janvier 1818, p. 27-35.
—, « Sur une comédie chinoise intitulée : Le Vieillard qui obtient un fils », Mélanges asiatiques, ou choix de morceaux de critique et de mémoires, t. II, Paris, Librairie orientale de Dondey-Dupré père et fils, 1826, p. 320-334.

Ashbrook William et Powers Harold, Puccini’s Turandot : The End of the Great Tradition. Princeton, New Jersey, Princeton University Press, 1991.

Bazin Antoine (dit Bazin aîné), « Note du traducteur de Tchao-Mei-Hiang », Journal asiatique, février 1835, Paris, Impr. royale, 1835, p. 174.
—, Le Siècle des Youên, ou tableau historique de la littérature chinoise depuis l’avènement des empereurs mongols jusqu’à la restauration des Ming, Paris, Imprimerie nationale, 1850.

Blay Philippe, L’Île du rêve de Reynaldo Hahn : contribution à l’étude de l’opéra français de l’époque fin-de-siècle, thèse de doctorat. Université François-Rabelais (Tours), 1999.

Brunetière Ferdinand, « Revue littéraire : À propos du théâtre chinois », Revue des deux mondes, no 74 du 1886 (mars-avril), p. 212-224.

Bussy père Charles de, Cursus Litteraturæ Sinicæ, neo missionariis accomodatus, tome I, traduit en français de l’œuvre synonyme du Père Angelo Zottoli (Shanghai : Ex typographia missionis catholicæ, 1879), Zi-Ka-Wei, Shanghai, Imprimerie de la Mission catholique, 1891.

Cazeaux Isabelle, « La Part de la musique dans la vie et l’œuvre de Judith Gautier », Bulletin de la Société Théophile Gautier, no 8, 1986, p. 107-113.

Charpentier Léon, « Le Pi-Pa-Ki ou l’Histoire du luth », La Revue (Ancienne Revue des revues), vol. XXXVII, deuxième trimestre de l’année 1901 (no du 15 avril 1901), p. 165-179.

Claudel Paul, Connaissance de l’Est [Mercure de France, 1900], suivi de L’Oiseau noir dans le soleil levant [Gallimard, 1929], Paris, Gallimard, coll. « Poésie », 2010.

Danclos Anne, La Vie de Judith Gautier : Egérie de Victor Hugo et de Richard Wagner, Paris, Éditions Fernand Lanore, 1996.

Daniel Yvan, Littérature française et culture chinoise, Paris, Les Indes savantes, 2010.
—, Paul Claudel et l’Empire du milieu, Paris, Les Indes savantes, 2003.
—, « Les “affaires de Chine” sur la scène dans La Fille du ciel de Judith Gauthier et Pierre Loti », in Olivier Bara et Marie-Ève Thérenty (dir.), Médias 19 [en ligne], rubrique « Publications : Presse et scène au XIXe siècle, Théâtralisation des écritures de presse », mis à jour le 19-10-2012, URL : http://www.medias19.org/index.php?id=2997.

Delage Roger, « Chabrier et Verlaine », Revue Verlaine no 2, Musée-Bibliothèque Rimbaud (à Charleville-Mézières), 1994, p. 5-30.
—, Emmanuel Chabrier, Paris, Fayard, 1999.

Détrie Muriel, « L’Image du Chinois dans la littérature occidentale au XIXe siècle », in Michel Cartier (dir.), La Chine entre amour et haine, Actes du VIIIe colloque de sinologie de Chantilly, Paris, Desclée de Brouwer, Institut Ricci, 1998, p. 403-429.
—, « Traduction et réception du théâtre chinois en Occident », in Pierre Citti et Muriel Détrie (dir.), Le Champ littéraire, Paris, J. Vrin, coll. « L’Oiseau de Minerve », 1992, p. 131-139.

Du Halde Père Jean-Baptiste, Description géographique, historique, chronologique, politique, et physique de l’empire de la Chine et de la Tartarie chinoise, 4 tomes, Paris, P.-G. Le Mercier, 1735.

Gautier Judith, Le Collier des jours : le second rang du collier, souvenirs, Paris, Félix Juven, ca 1905.
—, Œuvres complètes, t. 1, sous la direction de Yvan Daniel, Paris, Classiques Garnier, coll. « Bibliothèque de littérature française du XIXe siècle », 2011.
—, Le Paravent de soie et d’or, Paris, E. Fasquelle, 1904.
—, Les Parfums de la pagode, Paris, E. Fasquelle, 1919.
—, Les Peuples étranges, Paris, G. Charpentier, 1879.

Guyon Loïc, « Côté cour et côté monde : le voyage théâtral au XIXe siècle », The Irish Journal of French Studies, no 4 (2004), p. 65-85.

Guyon Loïc et Requemora-Gros Sylvie (dir.), Voyage et Théâtre, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, coll. « Imago Mundi », 2011.

Hervey-Saint-Denys (marquis d’), Trois nouvelles chinoises, Paris, Ernest Leroux, 1885.

Houdini Harry, The Miracle Mongers : An Expose. [Publié en 1920.] Charleston, South Carolina, Biblio Bazaar Reproduction Series, 2007.

Hsieh Yvonne Y., From Occupation to Revolution: China Through the Eyes of Loti, Claudel, Segalen and Malraux, 1895-1933, Birmingham (Alabama, États-Unis), Summa, 1996.

Hsu Yahsiang 徐亞湘, « Jindai Zhongguo Xiban Zai Guowai De Chuanbo: Yige Yanjiushi De Zhengli » 近代中國戲班在國外的傳播 : 一個研究史的整理 (« Les Troupes de théâtre chinois à l’étranger, 1842-1945 »), in Tseng Yong-Yih 曾永義 (dir.), Liangan Xiqu Dazhan 兩岸戲曲大展學術研討會論文集 (Actes de colloque: Paysage du Théâtre traditionnel en Chine et à Taiwan), Yilan (Taïwan), National Centre for Traditional Arts, 2003, p. 151-186.

Huang Yi-Long 黃一農, « Zhongguo minge Molihua de xi chuan yu dong gui » 中國民歌茉莉花的西傳與東歸 (« The Journey of a Chinese Folk Song Moli Hua Jasmine Flower »), Wen yu Zhe 文與哲 (Literature and Philosophy) no 9 (2006), p. 1-16.

Joly Jacques, « La Turandot de Carlo Gozzi : récit, fantasmes, allégorie », in Elie Konigson (dir.), Les Voies de la création théâtrale, no VIII, « Recherches sur les textes dramatiques et les spectacles du XVe au XVIIIe siècle », Paris, CNRS, 1980, p. 317-346.

Knapp Bettina Liebowitz, Judith Gautier : une intellectuelle française libertaire (1845-1917), traduit de l’anglais par Daniel Cohen, Paris, L’Harmattan, 2007.

Li Minghuan 李明歡, « Qing mo fang ou shichen biji zhong de lu ou zhongguoren » 清末訪歐使臣筆記中的旅歐中國人: 兼論中國歷史文獻研讀與歐洲華僑史研究 (« Les Voyageurs et les expatriés chinois vus par les diplomates en Europe à la fin de la dynastie Qing »), communiqué à la Second International Conference of Institutes and Libraries for Chinese Overseas Studies 第二屆海外華人研究與文獻收藏機構國際合作會議——跨國網路: 海外華人研究與文獻收藏面臨的挑戰, co-organisée par the Chinese University of Hong Kong et Ohio University, 13-15 mars 2003, non publié. Version électronique consultable sur le site de la bibliothèque de la Chinese University of Hong Kong : www.lib.cuhk.edu.hk/conference/occ/liminghuan.pdf.

Li Shuchang 黎庶昌, Xiyang zazhi 西洋雜志, traduit du chinois par Shi Kangqiang, sous le titre Carnet de notes sur l’Occident, Paris, Maison des sciences de l’homme, 1988.

Li Tche-houa, Le Signe de patience et autres pièces du théâtre des Yuan, Paris, Gallimard/Unesco, 1963.

Lo Shih-Lung, « La Chine à Paris : une rencontre inédite sur une scène de théâtre en 1851 », rubrique « Archives » (dir. Jean-Claude Yon), Le Magasin du XIXe siècle, no 2, publié par la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, 2012, p. 212-222.

—, « Exhibitions, Traveling Troupes, and Chinese Performances on the French Stage in the 1850s », Revista de Estudos Chineses, no 8, 2012, p. 139-153.

Loti Pierre, « Le Fils du Ciel : prologue inédit », supplément aux Annales politiques et littéraires du 22 septembre 1912. (BnF-ASP : 8 – RF – 59964.)

Mourier Ath, « Un chef-d’œuvre du théâtre chinois », Revue de Paris, vol. 19, juillet 1843, p. 262-280.

O’Neill-Karch Mariel, « Chinoiseries sur scène : En avant les Chinois ! (1858) et Le Voyage en Chine (1865) », in Belphégor, vol. VIII, no 1, décembre 2008, revue électronique, http://etc.dal.ca/belphegor/vol8_no1/fr/main_fr.html.

Qian Zhongshu 錢鍾書, « Jiu : Buding » 九 : 補丁 (« Annexe du chapitre neuf »), in Tan yi lu 談藝錄 (Recueil de pensées sur l’art), [Shanghai, 1948], Pékin, Sanlian, 1991, p. 150.

Raynouard François-Juste-Marie, « Tchao-chikou-eul, ou l’Orphelin de la Chine ; drame en prose et en vers, suivi de mélanges de littérature chinoise, traduit du chinois par Stanislas Julien », Journal des savants, avril 1834, volume de l’année 1834, p. 219-228.

Richardson Joanna, Judith Gautier : A Biography, Londres/New York, Quartet Books, 1986.

Rodecape Lois, « Celestial Drama in the Golden Hills: The Chinese Theatre in California, 1849-1869 », California Historical Society Quarterly, vol. 23, no 2, juin 1944, p. 97-116.

Royer Alphonse (trad.), Théâtre fiabesque, Paris, Michel Lévy frères, 1865.

Schneider Louis, Les Maîtres de l’opérette française : Hervé, Charles Lecocq, Paris, Perrin, 1924.

Sebag Paul (dir.), Histoire du prince Calaf et de la princesse de la Chine : conte des Mille et un jours, Paris, L’Harmattan, 2000.

Steinmeyer Jim, The Glorious Deception: The Double Life of William Robinson, Aka Chung Ling Soo, the Marvelous Chinese Conjurer, New York, Carroll & Graf, 2005.

Tcheng Ki-Tong, Le Théâtre des Chinois : étude de mœurs comparées, Paris, Calmann Lévy, 1886.

Von Minden Stephan, « Une expérience d’exotisme vécu : ‘ Le Chinois de Théophile Gautier’ », Bulletin de la Société Théophile Gautier, no 12, 1990, p. 35-53.

Wang Tao 王韜, Manyou suilu 漫遊隨錄 (Notes de randonnées libres), Pékin, Social Sciences Academic Press 中國社會科學出版社, 2007.

Yon Jean-Claude, Eugène Scribe : la fortune et la liberté, Saint-Genouph, A.-G. Nizet, 2000.

—, Offenbach, Paris, Gallimard, 2000.

— (dir.), Les Spectacles sous le Second Empire, Paris, Armand Colin, 2010.

Zhang Deyi 張德彝, Oumei Huanyouji : Zai shuqi 歐美環遊記: 再述奇 (Le Tour en Europe et en Amérique : deuxième témoignage de curiosités), journal du premier juin (calendrier lunaire), [Pékin, ca 1868-1870], Zhong S. 鐘叔河 (dir.), coll. « Zouxiang shijie congshu » 走向世界叢書, Changsha, Hunan renmin chubanshe 湖南人民出版社, 1981, p. 216-219.

Zhang Deyi 張德彝, Sui shi Ying E ji 隨使英俄記 (Attaché d’ambassade en Grande-Bretagne et en Russie), Zhong S. 鐘叔河 (dir.), coll. « Zouxiang shijie congshu » 走向世界叢書 Changsha, Yuelu Shushe 嶽麓書社, 1986.

Zhang Yinde, « La Franconie chinoise d’aujourd’hui et l’héritage du général Tcheng Ki-Tong », in Rosalind Silvester et Guillaume Thouroude (dir.), Traits chinois/Lignes francophones. Écritures, images, cultures, coll. « Sociétés et cultures de l’Asie », Les Presses de l’université de Montréal, 2012, p. 27-49.

Zhang Yinhuan 張蔭桓, San zhou riji 三洲日記 (Journal des trois continents), in Ren Qing 任青 et Ma Zhongwen 馬忠文 (dir.), Zhang Yinhuan riji 張蔭桓日記 (Journaux intimes de Zhang Yinhuan), Shanghai, Shanghai shudian 上海書店, 2004.

Arts du spectacle

Albert Maurice, Les Théâtres des boulevards : 1789-1848, [Paris, Société française d’imprimerie et de librairie, 1902], Genève, Slatkine, 1978.

Allevy Marie-Antoinette, La Mise en scène en France dans la première moitié du dix-neuvième siècle, [Paris, E. Droz, 1938], Genève, Slatkine Reprints, 1976.

Autrand Michel, Le Théâtre en France de 1870 à 1914, Paris, Honoré Champion, 2006.

Bapst Germain, Essai sur l’histoire du théâtre : la mise en scène, le décor, le costume, l’architecture, l’éclairage, l’hygiène, Paris, Hachette, 1893.

Bara Olivier, « L’Opéra-Comique “à grand spectacle” sous le Second Empire : une mise en cause du genre ? », in Isabelle Moindrot, Olivier Goetz et Sylvie Humbert-Mougin (dir.), Le Spectaculaire dans les arts de la scène : du romantisme à la Belle Époque, Paris, CNRS, 2006, p. 70-77.

Becq de Fouquières Louis, L’Art de la mise en scène : essai d’esthétique théâtrale, Paris, G. Charpentier, 1884.

Berthier Patrick, La Presse littéraire et dramatique au début de la Monarchie de Juillet (1830-1836), Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2001.

Bruyas Florian, Histoire de l’opérette en France : 1855-1965, Lyon, Emmanuel Vitte, 1974.

Castil-Blaze, Théâtre lyrique de Paris : l’Académie impériale de musique, de 1645 à 1855, t. II, Paris, Castil-Blaze, 1855.

—, Théâtre lyrique de Paris : l’Opéra-Italien de 1548 à 1856, Paris, Castil-Blaze, 1856.

Chaillou David, Napoléon et l’Opéra : la politique sur la scène 1810-1815, Paris, Fayard, 2004.

Champfleury, Souvenirs de Funambules, Paris, Michel Lévy frères, 1859.

Chauveau Philippe, Les Théâtres parisiens disparus : 1402-1986, Paris, Amandier, 1985.

Décoret-Ahiha Anne, Les Danses exotiques en France, 1880-1940, Pantin, Centre national de la danse, 2004.

Dreyfus Robert, Petite histoire de la revue de fin d’année, Paris, Charpentier et Fasquelle, 1909.

Duteurtre Benoît, L’Opérette en France, Paris, Seuil, 1997.

Échinard Pierre et Martin-Roland Michel (dir.), L’Esprit Gymnase : bicentenaire du théâtre, 1804-2004, Marseille, Jeanne Laffitte, 2004.

Garnier Jacques, « Habileté, illusion », in Monica J. Renevey, Le Grand livre du cirque, Genève, Édito-Service ; [Paris], [diffusion Guilde du disque], cop. 1977, vol. II, p. 297-320.

Gautier Théophile, Histoire de l’art dramatique en France depuis vingt-cinq ans, 6 tomes, Paris/Bruxelles, Hetzel, 1858-1859.

Ginisty Paul, La Féerie, Paris, Louis-Michaud, 1910.

Giret Noëlle, Les Arts du Cirque au XIXe siècle, Paris, BnF, Anthèse, 2001.

Hodak-druel Caroline, Du théâtre équestre au cirque : « Une entreprise si éminemment nationale », commercialisation des loisirs, diffusion des savoirs et théâtralisation de l’histoire en France et en Angleterre (c. 1760-c. 1860), thèse de doctorat, École des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris), 2004.

Jullien Adolphe, Histoire du costume au théâtre depuis l’origine du théâtre en France jusqu’à nos jours, Paris, G. Charpentier, 1880.

Lacombe Hervé, « The Writing of Exoticism in the Libretti of the Opéra-Comique, 1825-1862 », traduit du français en anglais par Peter Glidden, in Cambridge Opera Journal, vol. 11, no 2 (1999), p. 135-158.

Lebel Hélène, Le Théâtre à Paris (1880-1914) : reflet d’une société ?, thèse de doctorat. université Paris I Panthéon-Sorbonne, 1997. Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2001.

Legrand Raphaëlle et Wild Nicole, Regards sur l’opéra-comique : Trois siècles de vie théâtrale, Paris, CNRS, 2002.

Lelièvre Renée, Le Théâtre dramatique italien en France, 1855-1940, Paris, Armand Colin, 1959.

Martin Roxane, La Féerie romantique sur les scènes parisiennes (1791-1864), Paris, Honoré Champion, 2007.

Moindrot Isabelle, Goetz Olivier et Humbert-Mougin Sylvie (dir.), Le Spectaculaire dans les arts de la scène : du romantisme à la Belle Époque, Paris, CNRS, 2006.

Moynet J. [Jean-Pierre], L’Envers du théâtre : machines et décorations, Paris, Hachette, 1873.

Nabeta Kikuno, Jean-Gaspard Debureau, ou D’un théâtre romantique populaire en France, thèse de doctorat, université Sorbonne Nouvelle-Paris III, 2006.

Péricaud Louis, Le Théâtre des Funambules, Paris, Léon Sapin, 1897.

Robardey-eppstein Sylviane, « Ferdinand Laloue, “peintre à la manière large” au Cirque-Olympique (1827-1841) », in Mara Fazio et Pierre Frantz (dir.), La Fabrique du théâtre avant la mise en scène (1650-1880), Paris, Desjonquères, 2010, p. 353-365.

Rougemont Martine de, « Esquisse d’une histoire de la parodie théâtrale en France », Pratiques, no 119/120, décembre 2003, p. 173- 192.

—, La Vie théâtrale en France au XVIIIe siècle, Paris/Genève, Champion-Slatkine, 1988.

Royer Alphonse, Histoire du théâtre contemporain en France et à l’étranger depuis 1800 jusqu’à 1875, 6 tomes, Paris, A. Franck, [puis] Paul Ollendorff, 1869-1878.

Soubies Albert, Une première par jour, causeries sur le théâtre, Paris, A. Dupret, 1888.

Thétard Henry, La Merveilleuse histoire du cirque, [Prisma, 1947], Paris, Julliard, 1978.

Thomasseau Jean-Marie, « Le Théâtre et la mise en scène : Le théâtre et la mise en scène au XIXe siècle », in Patrick Berthier et Michel Jarrety (dir.), Histoire de la France littéraire, t. III : Modernités, XIXe-XXe siècle, sous la direction de Michel Prigent, Paris, PUF, coll. « Quadrige », 2006, p. 139-186.

Villemot Auguste, La Vie à Paris : Chronique du Figaro, Paris, Éditions Hetzel, Michel Lévy Frères, 1858.

Vitu Auguste, Les Mille et une nuits du théâtre, 9 vol., Paris, Paul Ollendorff, 1884-1894.

Chine et chinoiserie

Abel-Rémusat Jean-Pierre, Mélanges asiatiques, 2 vol, Paris, Dondey-Dupré père et fils, 1825-1826.
—, Programme du Cours de langue et de littérature chinoise et de tartare mandchou, précédé du Discours prononcé à la première séance de ce cours, le 16 janvier 1815, Paris, Impr. de Charles, 1815.

Balliot Frédérique, « Chinoiseries » littéraires : La Chine et la littérature d’imagination en France de 1704 à 1789, thèse de doctorat. université Lyon II, 1996.

Barrow John (Sir), Travels in China, [Londres, T. Cadell et W. Davies, 2e éd., 1806], Taipei, Ch’eng-Wen Reprints, 1972. (BnF-Tolbiac : 910.95 BARR t B19.)
—, Voyage en Chine, formant le complément du voyage de lord Macartney, traduit de l’anglais par Jean Henri Castéra, 3 tomes, et un recueil de planches, Paris, F. Buisson, an XIII (1805).

Barrow John et Macartney Earl George, Some Account of the Public Life, And a Selection from the Unpublished Writings, of the Earl of Macartney, 2 vol. , Londres, T. Cadell et W. Davies, 1807.

Belevitch-Stankevitch H., Le Goût chinois en France : au temps de Louis XIV, [Paris, J. Schemit, 1910], Genève, Slatkine, 1970.

Bin Chun 斌椿, Chengcha biji 乘槎筆記 (Notes pris pendant le voyage sur un radeau de bois). Zhong Shuhe 鐘叔河 (dir.), Collection Zouxiang shijie congshu 走向世界叢書, Changsha (Hunan, Chine), Yuelu Shushe 嶽麓書社, 1985.

Blanchard Pascal et Deroo Éric (dir.), Le Paris Asie : 150 ans de présence de la Chine, de l’Indochine, du Japon… dans la capitale, Paris, Découverte & Achac, 2004.

Chadourne Marc, « Le Parnasse à l’école de la Chine », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, no 13 (juin 1961), p. 11-23.

Cartier Michel (dir.), La Chine entre amour et haine, actes du VIIIe colloque de sinologie de Chantilly, Paris, Desclée de Brouwer, 1998.

Chen-schrader Feng, Lettres chinoises : les diplomates chinois découvrent l’Europe (1866-1894), Paris, Hachette Littératures, 2004.

Cordier Henri, La Chine en France au XVIIIe siècle, Paris, H. Laurens, 1910.

Daigle Jean-Guy, « Résidents et voyageurs européens en Chine au temps de l’impérialisme triomphant (1842-1943) », in Michel Dumoulin et Geneviève Duchenne (dir.), L’Europe et l’Asie, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2004, p. 39-78.

Darrobers Roger, Opéra de Pékin : théâtre et société à la fin de l’empire sino-mandchou, Paris, Bleu de Chine, 1998.

Dehergne Joseph [de la Societas Jesu], « Voyageurs chinois venus à Paris au temps de la marine à voiles et l’influence de la Chine sur la littérature française du XVIIIe siècle », Monumenta Serica (publié par University of California, Los Angeles), vol. 23, 1964, p. 372-397.

Détrie Muriel, France-Chine : quand deux mondes se rencontrent, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », 2004.
— (dir.), Littérature et Extrême-Orient : le paysage extrême-oriental, le taoïsme dans la littérature européenne, Paris, Honoré Champion, 1999.
—, « Bibliographie : Victor Hugo, L’homme qui rit », sur le site Turandot : Chinese Torture/Supplice chinois, http://turandot.chineselegalculture.org/Bibliography.php?ID= 198.
—, « Où en est le dialogue entre l’Occident et l’Extrême-Orient ? », in Muriel Détrie et Jean-Marc Moura (dir.), « Penser et représenter l’Extrême-Orient », Revue de littérature comparée, no 297, janvier-mars 2001, p. 151-166.
—, « Présentation critique des premières traductions européennes des classiques taoïstes », in Muriel Détrie (dir.), Littérature et Extrême-Orient : le paysage extrême-oriental, le taoïsme dans la littérature européenne, Paris, Honoré Champion, 1999, p. 147-162.

Détrie Muriel et Boothroyd Ninette (dir.), Le Voyage en Chine : anthologie des voyageurs occidentaux, du Moyen âge à la chute de l’Empire chinois, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1992.

Détrie Muriel et Moura Jean-Marc (dir.), « Penser et représenter l’Extrême-Orient », Revue de littérature comparée, no 297, janvier-mars 2001.

Dumoulin Michel et Duchenne Geneviève (dir.), L’Europe et l’Asie, actes de la IXe Chaire Glaverbel d’études européennes, 2003-2004, Bruxelles, Presses interuniversitaires européennes (PIE)-Peter Lang, 2004.

Étiemble René, L’Europe chinoise, t. 1 : De l’Empire romain à Leibnitz, t. 2 : De la sinophilie à la sinophobie, Paris, Gallimard, 1988, 1989.

Gadoffre Gilbert, « La Chine du XIXe siècle vu par deux consuls de France à Fou-tchéou », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, no 13 (juin 1961), p. 55-69.

Gernet Jacques, Le Monde chinois, [Paris, Armand Colin, 1972], Paris, Armand Colin, coll. « Agora », 3 tomes, 2005.

Grosier Jean-Baptiste, De la Chine, ou description générale de cet empire, Paris, Pillet Aîné et Arthus Bertrand, 3e édition, t. 7, 1820. (Publiée pour la première fois en 1785, sous le titre de Description générale de la Chine, ou Tableau de l’état actuel de cet empire.)

Guimet Émile, « Le Théâtre en Chine au XVIIIe siècle », Conférences faites au Musée Guimet, t. I (Annales du musée Guimet : Bibliothèque de vulgarisation, t. XVII), Paris, E. Leroux, 1905, p. 201-277.

Guy Basil, The French Image of China Before and After Voltaire, Genève, Institut et musée Voltaire, 1963.

Jacobson Dawn, Chinoiseries, traduite de l’anglais par l’Atelier d’édition européenne, Paris, Phaidon, 1993.

Lach Donald Frederick, Asia in the Making of Europe, 3 tomes, Chicago/Londres, University of Chicago Press, 1965-1993. (Tome I : The Century of Discovery, 1965 ; tome II : A Century of wonder, 1977 ; tome III [en collaboration avec Edwin J. Van Kley] : A Century of Advance, 1993.

Lelièvre Dominique, Voyageurs chinois à la découverte du monde : de l’antiquité au XIXe siècle, Genève, Olizane, 2004.

Lemire Charles, « Le Théâtre comparé des Chinois et des Thaïs », Congrès international des sciences ethnographiques, troisième session, tenue à Paris du 26 août au 2 septembre 1900, Paris, Exposition universelle internationale de 1900, et la Société d’anthropologie de Paris, 1902, p. 155-169.

Lin Forng-Yuan 林逢源, « Minjian xiaoxi de ticai ji qi tese » 民間小戲的題材及其特色 (« Les sujets et les caractéristiques des petits théâtres régionaux »), in Tseng Yong-Yih 曾永義 et Shen Tung 沈冬 (dir.), Liangan xiaoxi xueshu yantaohui lunwenji 兩岸小戲學術研討會論文 集 (Actes de colloque : Les petits théâtres en Chine et à Taiwan), Yilan (Taiwan), National Centre for Traditional Arts, 2001, p. 43-69.

Luo Tian, La Chine théâtrale en France au XVIIIe siècle, thèse de doctorat, université Paris-Sorbonne, 2004.

Magnin Charles, « Théâtre chinois », Journal des Savants, mai 1842, p. 257-272.
—, « Théâtre chinois : deuxième article », Journal des savants, octobre 1842, p. 577-591.

Malpiere D. B. de (dir.), La Chine, mœurs, usages, costumes… d’après les dessins originaux du père Castiglione, du peintre chinois pu-qua, de W. Alexandre, Chambres, Dadley, etc., 2 vol. , Paris, Firmin-Didot, 1825-1827.

Mason Mary Gertrude, Western Concepts of China and the Chinese 1840-1876, thèse de la Columbia University, New York, Seeman Printery, 1939.

Meng Hua, Voltaire et la Chine, thèse de doctorat, université Paris-Sorbonne, 1988.

Meng Hua 孟華, Zhong Fa wenxue guanxi yanjiu 中法文學關係研究 (Études sur la relation littéraire franco-chinoise), Shanghai, Presses universitaires de Fudan, 2011.

Meyer Charles, Histoire des Français en Chine (1698-1939), Paris, éd. You Feng, 2009.

Milsky Marie-Françoise, L’Intérêt pour la Chine en France au XVIIIe siècle, thèse de doctorat, université Paris Diderot Paris VII, 1978.

Pimpaneau Jacques, Promenade au jardin des poiriers. L’Opéra chinois classique, Paris, musée Kwok On, 1983.

Pinot Virgile, La Chine et la formation de l’esprit philosophique en France : 1640-1740, [Paris, 1932], Genève, Slatkine reprints, 1971.

Quillet Françoise, Le Théâtre s’écrit aussi en Asie, Paris, L’Harmattan, 2011.

Schwartz William Leonard, The Imaginative Interpretation of the Far East in Modern French Literature 1800-1925, Paris, Champion, 1927.

Song Shun-Ching, Voltaire et la Chine, Aix-en-Provence, université de Provence, 1989.

Spence Jonathan D., The Chan’s Great Continent: China in Western Minds, New York, W. W. Norton, 1999.

Staunton George (Sir), Voyage dans l’intérieur dans la Chine et en Tartarie, fait dans les années 1792, 1793 et 1794, par Lord MaCartney, 5 vol. , traduit de l’anglais, avec des notes, par Jean Henri Castéra, Paris, F. Buisson, 1798.

Tchen Ysia, La Musique chinoise en France au XVIIIe siècle, Paris, Publications orientales de France, association Langues et civilisation, 1975.

Zhang Yinde, Littérature comparée et perspectives chinoises, Paris, L’Harmattan, 2008.
—, Entre la Chine et l’Occident : interculturalité, poétique comparée et francophoie, université Sorbonne Nouvelle – Paris III, 2004.

Orient, Inde et Asie-Pacifique

Aoki Hiroko, Le Japon à travers le théâtre en France (1860-1930) : étude de réception, thèse de doctorat, université Paris X – Nanterre, 1998.

Biet Christian, « Nous nous connaissons depuis 144 ans », Théâtre/Public : Scène françaises, scènes japonaises : allers-retours, no 198, 4e semestre 2010, p. 21-22.

Boulesteix Frédéric, D’un Orient autrement extrême : Images françaises de la Corée (XIIIe-XXe siècle), thèse de doctorat, université Sorbonne Nouvelle-Paris III, 1999.

Décoret-Ahiha Anne, « ‘ Ce n’est pas du tout cambodgien mais c’est délicieux’ : les danses cambodgiennes de Cléo de Mérode à l’Exposition de 1900, ou la tentation de l’exotisme en danse », in Guy Ducrey et Jean-Marc Moura (dir.), Crise fin-de-siècle et tentation de l’exotisme, Lille, université Charles-de-Gaulle Lille 3, 2002, p. 41-50.

Léon-Sironval Margaret, Métamorphose d’un conte Aladin français et anglais (XVIIIe et XIXe siècles) : contribution à l’étude des Mille et une nuits, thèse de doctorat, université Sorbonne Nouvelle – Paris III, 1998.

Malleret Louis, L’Exotisme indochinois dans la littérature française depuis 1860, Rochefort-sur-Mer, Impr. A. Thoyon ; Paris, Éd. Larose, 1934.

Martino Pierre, L’Orient dans la littérature française au XVIIe et au XVIIIe siècle, thèse de l’université de Paris, Paris, Hachette, 1906.

Niiro Keiko, L’Image du Japon en France entre 1860 et 1915, thèse de doctorat, université de Picardie, 1998.

Okada Tomoko, Le Japonisme sur scène en France de 1870 à 1914, thèse de doctorat, université Paris-Sorbonne, 2005.

Pao Angela, The Orient of the Boulevards: Exoticism, Empire, and Nineteenth-Century French Theatre, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1998.

Poulet Régis, L’Orient : généalogie d’une illusion, thèse de doctorat, université Jean Moulin-Lyon III, 2000.

Thirion Yvonne, « Le Japonisme en France dans la seconde moitié du XIXe siècle à la faveur de la diffusion de l’estampe japonaise », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, no 13, 1961, p. 117-130.

Critique littéraire et études historiques

Aymar-Bression Pierre, Histoire générale de l’Exposition universelle de 1867 : les puissances étrangères, Paris, J. Claye, 1868.

Beautheac Nadine et Bouchart François-Xavier, L’Europe exotique, Paris, Chêne, 1985.

Brunel Pierre et Chevrel Yves (dir.), Précis de littérature comparée, Paris, Presses universitaires de France, 1989.

Citti Pierre et Détrie M. (dir.), Le Champ littéraire, Paris, J. Vrin, coll. « L’Oiseau de Minerve », 1992.

Fournel Victor, Le Vieux Paris : fêtes, jeux et spectacles, [Tour : Alfred Mame et fils, 1887], Paris, Éditions Marcel Valtat (reproduction), 1979.

Garnier Édouard, Les Nains et les Géants, Paris, Hachette, 1884.

Gautier Hippolyte, Les Curiosités de l’Exposition universelle de 1867, Paris, Ch. Delagrave, 1867.

Hallays André, À travers l’Exposition de 1900, coll. « En flânant », vol. 2, Paris, Perrin, 1901.

Jourda Pierre, L’Exotisme dans la littérature française depuis Chateaubriand, 2 vol., [Paris, Boivin, puis Presses universitaires de France, 1938-1956], Genève, Slatkine, 1970.

Pageaux Daniel-Henri, Le Bûcher d’Hercule : histoire, critique et théorie littéraire, Paris, Honoré Champion, 1996.

Silvestre Armand, Guide Armand Silvestre de Paris et de ses environs et de l’Exposition de 1900, Paris, Didier et Méricant, 1900.

Vasseur Édouard, L’Exposition universelle de 1867 à Paris : aperçu d’un phénomène de mode français au XIXe siècle (titre de la version de la soutenance), thèse de doctorat, université Paris-Sorbonne, 2005.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540