Version classiqueVersion mobile

L’objet pauvre

 | 
Jean-Luc Mattéoli

Fonctionnements

Chapitre V. Fonctionnements et usages de l’objet pauvre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir examiné les origines de l’objet pauvre, il nous faut maintenant procéder à l’observation de ses fonctionnements à l’intérieur des champs que j’ai choisi de distinguer dans la création théâtrale contemporaine. Ce choix dessine un paysage où déplacements et métissages entre les pratiques engendrent un laboratoire permanent : l’objet réel, devenu partenaire à part entière, chargé en outre du « livre de notre histoire ouvert sous nos yeux1 », échappe à sa fonction d’accessoire coupé du temps des comédiens qui en usent sur scène et des spectateurs qui le regardent dans la salle.

La scène marionnettique

Le théâtre d’objet, de l’aveu de l’un de ceux qui y furent impliqués dès l’origine, Christian Carrignon, s’attira immédiatement le mépris des comédiens et des marionnettistes. Pour les comédiens, il souffrait du même déficit que les marionnettes : destiné au jeune public, il ne pouvait rien dire de « sérieux » pour cette raison. Le reproche des marionnettistes, tel que le rapport...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search